Menu Fermer
Accueil » Cuisine » Les mochis (ou daifuku) les gâteaux à base de pâte de haricot azuki sucré

Les mochis (ou daifuku) les gâteaux à base de pâte de haricot azuki sucré

Au sommaire

1)  L'histoire des mochis ou daifuku
2)  Quelle est la signification du mochi ?
3)  Comment réaliser un daifuku mochi ?
a.  Les ingrédients pour le gâteau de riz gluant
b.  Étape 1
c.  Étape 2
d.  Étape 3

Les mochis sont des gâteaux du Japon que l’on sert la veille et le jour de l’an. C’est un type de gâteau de riz gluant fabriqué en enveloppant une pâte de haricot rouge dans un gâteau de riz.

Recettes tendances de mochis
Recettes tendances de mochis

Aujourd’hui, il connaît plusieurs variantes à base de fruits et de crème.

L’histoire des mochis ou daifuku

L’origine des mochis remonte à la période Edo. Selon une théorie, il a vu le jour en 1771 lorsqu’une veuve nommée Otayo à Koishikawa, a vendu de gros « uzura mochi » (gâteaux de riz à la caille) salés qui étaient consommés à l’époque, en les adoucissant avec du sucre.
Les gâteaux de riz étaient appelés « harabuto mochi » parce qu’ils étaient bons pour l’estomac, et sont devenus populaires.

Finalement, le nom a été changé en « daifuku mochi ».

Au milieu de la période Edo (1603-1867), la fabrication et la vente de gâteaux de riz à la pâte de haricot azuki ont connu un véritable boom.
Toutefois, le sucre étant un produit de luxe, les mochi au goût salé étaient également consommés jusqu’à la période Taisho.

Quelle est la signification du mochi ?

À l’époque d’Edo, le daifuku mochi ou mochi gome (en anglais), était un gâteau de riz gluant au nom festif qui apportait la bonne fortune et était utilisé pour les célébrations.
En hiver, le gâteau était vendu chaud. Les daifuku étaient vendus dans la rue ou dans de simples échoppes, et coûtaient 4 pièces.

À l’origine, le mochi se faisait uniquement avec la pâte de haricot azuki. Mais dès les années 70, lorsque la crème daifuku est née, la recette du mochi a commencé à être adaptée. Dans certaines régions, le gâteau de riz gluant était vendu avec du beurre ou un arôme de café.
Dans les années 80 (à partir de 1980), le mochi aux fraises est apparu, et en 1988 (à partir de 1988), le « Nanjakora Daifuku », une spécialité de la ville de Miyazaki dans la préfecture de Miyazaki, a commencé à être vendu, avec des châtaignes, des fraises et du fromage frais à l’intérieur.
Aujourd’hui, les mochis sont représentés comme des douceurs japonaises qui se marient très bien avec une glace ou les fameux thés du Japon.

Malgré les nombreuses variétés existantes, le mochi à base de pâte de haricot azuki reste le plus populaire au Japon comme partout ailleurs.

Mochi glacé au thé vert matcha
Mochi glacé au thé vert matcha

Comment réaliser un daifuku mochi ?

La recette du mochi gome est assez simple. Cependant, des ingrédients comme le riz gluant sont assez difficiles à trouver.

Gâteau mou japonais
Gâteau mou japonais

Les ingrédients pour le gâteau de riz gluant

Pour réaliser un daifuku mochi à base de pâte de haricot sucré, vous aurez besoin de : 160 g de farine de riz gluant, 160 ml d’eau, 1 cuillère à café de poudre de betterave, 90 g de sucre, 200 g de haricots azuki (cuits) et 1 pincée de sel.

Étape 1

Cette étape de la recette consiste à préparer la pâte du mochi gome. Vous devez y utiliser 60 g de sucre.
Pour la pâte à mochi, mélangez d’abord la farine avec l’eau, la poudre de betterave et le sucre en une masse homogène.
Mettre la pâte dans un bol et cuire au micro-ondes à 800 watts pendant environ 4 minutes.

Après cela, elle devrait être beaucoup plus ferme et collante.
Laissez refroidir 10 minutes.

Étape 2

Cette étape de la recette consiste à préparer la garniture du mochi. Vous devez y utiliser 30 g de sucre.
Mettre les haricots, le sucre et le sel dans une casserole et couvrir d’eau.

Laisser mijoter le tout environ 15 minutes jusqu’à formation d’une pâte crémeuse.
Laissez refroidir également.

Étape 3

La dernière étape consiste au remplissage du mochi.
Étalez un peu de farine de riz colle sur le plan de travail et étalez finement la pâte à mochi refroidie.

À l’aide d’un verre ou d’un emporte-pièce, découpez des cercles d’environ 10 cm. Placez une cuillère à café de pâte de haricot rouge sur le dessus, repliez délicatement les côtés et formez soigneusement une boule.

Recette traditionnelle de mochis
Recette traditionnelle de mochis

Les mochis peuvent dès lors être consommés avec une bonne glace ou conservés au réfrigérateur.

Un doute sur un terme employé ? Besoin d'une définition ? Ce qu'il faut retenir est dans le glossaire.

COMPLÉTEZ VOTRE LECTURE