Idées de loisirs : porcelaine, jeu, requins

Le sepak takraw, un sport très rassembleur

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports en club » Le sepak takraw, un sport très rassembleur

21 Juin 2019   Aucun commentaire   182 lectures   Sports en club

De plus en plus répandu à l’échelle internationale, le sepak takraw, longtemps cantonné au Sud-est asiatique, peut être pratiqué en France. Il existe même 5 clubs dans le pays. Les professionnels que vous y trouverez seront heureux de vous initier à cette discipline qui a l’avantage de rassembler.

Histoire et origine

Le nom de ce sport est composé de deux termes. Le premier, “sepak”, signifie “coup de pied”, et le deuxième, “takraw”, veut dire “balle tressée”.

Balle de sepak takraw
Balle de sepak takraw

Cette activité sportive est originaire du Sud-est asiatique. On y jouait déjà au XIe siècle. Elle a connu une forte évolution au fil du temps. Le sepak takraw dans sa version traditionnelle réunissait les villageois qui formaient un cercle et avaient l’objectif de garder le plus longtemps possible la balle en l’air.

Le sepak takraw
Le sepak takraw

On l’appelait alors “sepak raga” et les gens le pratiquaient plus dans les cours royales de Malaisie. Le sepak takraw, tel que pratiqué aujourd’hui, est donc une évolution du sepak raga.

Présentation

En langue indonésienne, le sepak takraw signifie “donner un coup de pied dans la balle”. Il s’agit donc du but principal de ce sport d’équipe proche du volleyball. La différence fondamentale entre les deux est que les joueurs n’ont pas le droit de se servir de leurs mains.
Par contre, ils peuvent utiliser les pieds, les épaules, les genoux et la tête pour taper dans la balle.

Jouer au sepak takraw
Jouer au sepak takraw

L’avantage du sepak takraw est qu’il permet à ceux qui s’y adonnent d’avoir un esprit de communauté qui est une valeur très importante chez les Asiatiques. C’est une pratique qui prône le vivre ensemble. D’ailleurs lors d’une partie, pour avancer et gagner, on a besoin de l’autre.
Les initiatives individuelles ne payent quasiment pas. Il faut être solidaire pour connaitre du succès au sepak takraw qui se déroule toujours dans une ambiance conviviale.
Concernant les règles du jeu, sachez qu’une équipe, appelée “Regu”, est constituée de 3 joueurs et un seul remplacement est permis lors d’une partie.

Au centre du terrain, un joueur est chargé d’exécuter le coup de pied d’engagement au service. On l’appelle “Tekong”. À gauche et à droite de ce dernier se trouvent respectivement l’ailier gauche et l’ailier droit. Lors du service, il est impératif que les ailiers soient présents dans leur quart de cercle pendant que le Tekong garde un pied à terre à l’intérieur du cercle. Les adversaires sont libres de se placer où ils veulent à la réception.

Au niveau du marquage des points, il est bon de savoir qu’une partie se tient en 2 sets gagnants. Une équipe remporte un set lorsqu’elle atteint 15 points. Il est possible que les deux équipes se retrouvent à 13-13 pendant un set.
Si c’est le cas, la première à atteindre les 13 points peut prendre la décision de la tenue d’un mini-set en 5 points.
En cas d’un score de 14-14, l’équipe ayant atteint en première position les 14 points a la possibilité de décider d’un mini-set en 3 points. Si elle ne prend pas de décision, se jouera donc la fin du set jusqu’à ce qu’une des formations atteigne 15 points, avec 2 points d’écart. Lorsque l’option du mini-set est refusée par une équipe, celle-ci ne peut pas y avoir recours s’il y a une égalité à 13-13 ou 14-14 pendant le deuxième set.
Au cas où chaque équipe remporterait un set, un troisième est joué. On change de côté quand une des formations atteint en première position 8 points. C’est le même système de marquage de points mis en pratique lors des deux premiers sets qui est en vigueur pour savoir qui a gagné le troisième.

Aire de jeu, caractéristiques de la balle et déroulement d’une partie

Le sepak takraw se déroule sur un terrain qui ressemble à celui du badminton. On y trouve un filet. La balle est traditionnellement faite avec du bambou tressé ou du rotin. Aujourd’hui, des modèles, plus solides, sont proposés en plastique.
La partie de sepak takraw débute quand un des ailiers lance à la main la balle au Tekong qui, à son tour, doit la renvoyer au pied dans le camp adverse. Un deuxième essai est permis lorsque le premier service n’est pas bon. Une équipe doit se contenter de 3 touches de balle au maximum. Un de plus et le point revient à l’adversaire. Avant la fin d’un set, une équipe peut demander 5 minutes de pause.
Pour apprendre à jouer au sepak takraw en France, il suffit de vous inscrire dans un des clubs qui en font la promotion.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des