Menu Fermer
Accueil » Coup de cœur » Réalisez de très belles créations avec le kirigami

Réalisez de très belles créations avec le kirigami

Au sommaire

1)  Une origine qui remonte dans l’Empire du Milieu
2)  Des créations originales et surprenantes
3)  La technique du kirigami : un maniement facile et des accessoires simples

L’art japonais n’en finira pas de nous émerveiller. Outre les très célèbres origamis, il existe plusieurs manières très originales de manipuler et de transformer le papier en de splendides décorations avec un soupçon d’imagination et un brin de maniement.
Voici donc quelques mots concernant le kirigami, qui n’est nullement une variété de fromage, mais bien incontestablement le savoir-faire du découpage du papier, créé et développé au pays du Soleil levant, puis élargi par des passionnés issus des quatre coins du monde.
Avec cet art subtil et particulier du découpage et du pliage du papier, les pratiquants auront l’occasion de réaliser de très belles créations, comme des cartes personnalisées ou des décorations originales.

La Maison Blanche à Washington en kirigami
La Maison Blanche à Washington en kirigami
Le Sacré-Coeur à Paris en kirigami
Le Sacré-Coeur à Paris en kirigami

Une origine qui remonte dans l’Empire du Milieu

Du japonais kiru signifiant “couper”, et kami voulant dire « papier », le kirigami désigne donc l’art du coupage du papier, en accordant une place plus ou moins importante du pliage dans sa technique.
Le jiezhi semble être l’art qui a le plus influencé cette technique japonaise. Le jiezhi, qui rassemble une diversité de techniques de manipulation du papier, comprend effectivement des procédés de pliage et de découpage inventés par les Chinois.
Ayant connu un succès indéniable, la technique du jiezhi traverse les frontières de plusieurs contrées étrangères et trouve ainsi une nouvelle application au Pays du Soleil Levant, avec la naissance du kirigami, et dans une moindre proportion, de ses variantes comme le kirie, le kumigami, le chigri et même l’origami.
Essentiellement pratiqué au Japon, il n’est cependant pas recensé d’histoire particulière concernant le kirigami ou de ses dérivés dans d’autres pays du monde.
Au pays du Soleil Levant, cet art aurait pris son envol au début de la période shintoïste, avec des utilisations très remarquées dans les temples et lors des cérémonies religieuses.
Et jusqu’à aujourd’hui, le kirigami garde une place de choix dans les valeurs traditionnelles japonaises, malgré le progrès qui est apporté au niveau de sa technique et des différents procédés de manipulation du papier.
Tout comme sa variante, l’origami, dont la réputation a largement dépassé les frontières nippones, le kirigami demeure ainsi un art ancestral et traditionnel qui fait partie de la culture japonaise. Actuellement, le signe le plus courant de cet art est symbolisé par une figure qui représente un éclair, remarqué surtout dans divers temples japonais.

Des créations originales et surprenantes

Le kirigami doit son succès encore relativement modeste à la multitude de créations qu’on peut réaliser grâce à sa technique très spécifique. Les pratiquants peuvent ainsi faire usage du kirigami pour réaliser des cartes très spéciales, qui contiennent des images qui se déplient lorsqu’on les ouvre.
On peut également retrouver la technique du kirigami dans divers bricolages destinés pour les enfants, en prenant comme exemple les flocons de neige, ou dans des arts abstraits de papier découpé et déplié. Enfin, certaines réalisations de professionnels de l’imprimerie emploient également le procédé japonais pour confectionner des publications originales destinées au grand public.
Par ailleurs, plusieurs musées japonais sont aujourd’hui encore dédiés à cet art qui témoigne de l’ingéniosité, de la passion du bricolage ainsi que de la patience de ceux qui le pratiquent quotidiennement.

La technique du kirigami : un maniement facile et des accessoires simples

Dans l’art du kirigami, les outillages et les accessoires ne sont pas si nombreux et les maniements du papier ainsi que les bricolages ne sont forcément pas très complexes.
Généralement, il suffit de quelques feuilles de papier, si possible colorées pour rendre un bel effet, et une paire de ciseaux pour réaliser des coupes bien précises.
Selon les modèles et les présentations à réaliser, certains accessoires peuvent être apportés en renfort, comme des feuilles de bristol ou de papier cartonné, de la colle ou du ruban adhésif, des feutres ou des marqueurs avec des couleurs dorées ou argentées.
En fonction des créations également, les pratiquants seront amenés à faire des dessins ou des croquis spécifiques des divers motifs qui seront concernés par les découpes.

Du point de vue technique, aucune difficulté particulière n’est rencontrée dans la pratique de cet art japonais du découpage du papier. Une relative dextérité dans le domaine du travail manuel est parfois exigée, sans jamais dépasser les connaissances usuelles dont tout un chacun a fait l’apprentissage au cours de ses années passées dans les classes élémentaires.
Ainsi, pour réaliser parfaitement une décoration avec la technique du kirigami, il est nécessaire de savoir exécuter minutieusement des gestes précis et effectués avec attention.
Par ailleurs, le maniement et le bricolage avec du papier et du carton demeurent le secret de cet art à travers lequel le découpage et le pliage sont les maîtres mots.

Un doute sur un terme employé ? Besoin d'une définition ? Ce qu'il faut retenir est dans le glossaire.

COMPLÉTEZ VOTRE LECTURE