Idées de loisirs : imaginaire, emploi, rencontre

Le bike polo ou jouer au polo en pédalant

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports de plein air » Le bike polo ou jouer au polo en pédalant

12 Juil 2018   Aucun commentaire   65 lectures   Sports de plein air

Les amoureux du polo peuvent vivre leur passion d’une autre façon, et ce, en jouant au bike polo. Le but est de pédaler et de taper dans une balle à l’aide d’un maillet, une activité sportive qui exige équilibre et adresse.

Historique

Les premières traces du bike polo proviennent d’Irlande, à la fin du XIXème siècle. Pour être plus précis, cette discipline aurait été inventée en 1891 par Richard J. Mecredy, un ancien cycliste. Le bike polo va s’imposer petit à petit.

Dans le polo traditionnel, les joueurs se déplacent à cheval. La grande différence entre le bike polo et le polo traditionnel est que le vélo prend la place du cheval. Et comme le vélo est un engin très accessible, la démocratisation du bike polo s’est fait rapidement. On le pratique sur du gazon.
La discipline apparait en démonstration lors des Jeux olympiques de Londres en 1908.

Aujourd’hui, on assiste à la pratique du “Hardcourt bike polo” dont la particularité est que l’activité sportive se déroule sur un terrain dur. Cette version est originaire de Seattle.

Le bike polo est un sport très populaire pour lequel de nombreux tournois sont organisés dans plusieurs villes européennes, dont Paris, Berlin et Zurich.

Présentation

Également appelé polo-vélo ou polo à bicyclette, le bike polo est une variante du polo à cheval où le pratiquant se place sur un vélo, en remplacement du cheval. Il se sert d’un maillet pour diriger la balle, avec comme objectif atteindre les buts adverses. Le bike polo se joue sur un terrain en herbe dont les dimensions sont presque similaires à celles d’un terrain de football ou de rugby.

Pour jouer au bike polo, il est impératif de former deux équipes de 4 ou 5 joueurs.

Concernant les règles basiques du jeu, sachez qu’une partie se déroule en deux périodes de 30 minutes chacune. Les joueurs montent tous à vélo, à part les arbitres qui sont à pied.
Mais dans le cadre d’un match avec deux équipes de 4 joueurs, les arbitres de champs peuvent officier à vélo.

Les joueurs ont en main un maillet avec lequel ils essaient de diriger une balle vers la cage de but de l’adversaire. Au polo-vélo, il est interdit de jouer la balle en ayant un pied-à-terre.

Le joueur est libre de jongler, dribbler ou même jouer la balle avec les roues de son engin à deux roues.

Équipements

Comme indiqué plus haut, le bike polo se pratique en étant sur un vélo qui apparait donc comme l’équipement le plus important de la discipline.

Même si tout type ce vélo est utilisable pour ce sport, il est mieux de choisir un engin en veillant à ce qu’il y ait un petit rapport entre le plateau et le pignon, ce qui permet de réaliser de fortes accélérations.
Aussi, il est bon de privilégier les vélos à freins.

La pratique de bike polo impose l’utilisation de crosses. Vous pouvez fabriquer les vôtres avec du matériau de récupération.
Mais pour vous simplifier la vie, il est mieux d’en acheter chez les pros. Les crosses du polo-vélo sont faites généralement d’un morceau de tube de gaz fixé à l’extrémité d’un bâton de ski.

On ne peut jouer au polo bicyclette sans une balle qui ressemble à celle du Street Hockey. Elle est composée de plastique rigide.
La balle du bike polo peut être de couleur orange, rouge ou jaune.

Pour le jeu, il est utile d’utiliser des cover wheels qui évitent que la balle ne traverse les rayons du vélo. Il s’agit de carton de fines épaisseurs qu’on plaque de chaque côté des roues.

Enfin, on ne peut jouer au bike polo sans des protections. À ce propos, le port d’un casque et d’une paire de gants est obligatoire. Le joueur a la possibilité d’optimiser la protection en portant des protèges pour tibia, coudes, genoux ou avant-bras.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des