Idées de loisirs : kidexpo, four, design

La pelote basque, le jeu de paume basque

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports en club » La pelote basque, le jeu de paume basque

30 Juil 2011   3 commentaires   2707 lectures   Sports en club

La pelote basque regroupe en fait 7 jeux traditionnels qui reposent sur un même principe. Ce dernier est plutôt simple mais il existe un certain nombre de règles précises qui varient en fonction des différentes spécialités.

En quoi ça consiste ?

Ce sport se pratique généralement à 2 (1 contre 1) ou à 4 (2 contre 2). Pour faire simple, le but du jeu est d’envoyer et de faire rebondir une balle, la pelote, contre un mur appelé fronton chacun son tour et ceci en essayant de mettre son adversaire à la faute.


Fronton de pelote basque

Une faute est commise lorsqu’un joueur ne renvoie pas la pelote directement contre le fronton, que celle-ci a rebondi plus d’une fois au sol ou encore lorsqu’elle a été renvoyé hors du terrain de jeu.
La pelote basque se décline en réalité en 7 spécialités : le rebot, le pasaka, la main nue, le xare, le chistera, la pala et la paleta gomme. Chaque spécialité possède des règles, un terrain et des instruments de jeu spécifiques.

Par exemple, la main nue, comme son nom l’indique, est pratiquée sans instrument particulier et elle peut être pratiquée en trinquet. La balle est seulement frappée avec la main, ce qui demande de la force et une certaine technique. Le chistera quant à lui demande l’utilisation d’un gant qui permet de réceptionner et de renvoyer la balle. Cette spécialité est pratiquée sur fronton “place libre”.


Fronton place libre à 4 – Pelote basque

C’est pourquoi, l’expérience de jeu ne sera pas du tout la même en fonction de la discipline choisie.

Un article proposé sur Wikipédia vous donnera toutes les descriptions détaillées des variantes de pelote basque : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pelote_basque

Pour qui ?

La pelote basque est accessible à tous. Tout le monde peut commencer ce sport car il ne demande pas d’énormes qualités physiques. Cependant, plus le niveau augmentera, plus il vous fera faire preuve de dextérité et de force.
La pelote est donc adaptée aux plus jeunes comme aux plus âgés, aux hommes comme aux femmes et même aux handicapés. Seulement, il faut savoir que certaines spécialités de la pelote basque demandent plus de forces et de techniques que d’autres. Il est ainsi conseillé de commencer par la pala ou la main nue pour se familiariser avec les règles de bases et l’environnement de jeu.

Où pratiquer ?

Il existe plusieurs types de terrain sur lesquels jouer. En fait, chaque spécialité peut être pratiquée sur différents terrains. On trouve principalement le fronton “place libre”, le fronton mur à gauche et le trinquet.
Bien qu’il soit aisé de trouver ces différents types de terrains dans le sud-ouest de la France et plus précisément dans le pays basque, il est parfois beaucoup plus difficile de pratiquer la pelote dans d’autres régions bien que la plupart des grandes villes possèdent au moins un terrain adapté à la pelote basque.

Si l’envie de faire de la compétition ou tout simplement d’apprendre ce sport en club vous intéresse, vous pouvez vous rendre ici http://www.ffpb.net (menu Fédération puis Ligues) afin de trouver le club le plus proche de chez vous (on compte aujourd’hui 11 ligue régionales, 314 clubs comptant 18000 licenciés et 60000 pratiquants) !

Quel matériel ?

Le matériel va dépendre de la spécialité que vous désirez pratiquer.
Parmi les instruments de jeu de la pelote on trouve la chistéra, le remonte, la pala et le xare qui permettent d’envoyer la balle contre le fronton. Il existe également plusieurs sortes de pelote plus ou moins rapides et lourdes.


Chistera de pelote basque

Certaines disciplines nécessitent également des lunettes et un casque de protection car la pelote peut atteindre une vitesse de 300km/h.
Enfin, une tenue de sport classique (short, tee-shirt, chaussure de sport) est conseillée même si l’habit traditionnel est constitué d’un pantalon blanc et d’un haut à dominante rouge (le blanc et le rouge étant les couleurs emblématiques du pays basque).

Combien ça coûte ?

Ne nécessitant que peu de matériel, les jeux de pelote basque ne demandent pas d’avoir un gros budget à y consacrer. Par exemple, un chistéra vaut entre 40€ et 100€, une pala vaut entre 20€ et 70€ et une pelote coûte 5€.
Si vous décidez de commencer par la main nue, vous n’aurez que la pelote à acheter.
Certains clubs demandent également une petite contribution de quelques euros (moins de 5€) pour pouvoir accéder à un terrain de pelote pendant 1 ou 2 heures. Une licence dans un club vous coûtera environ 80€ à l’année et des cours sont proposées à 50/60€ à l’année.

3
Poster un Commentaire

3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
3 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Samuel

Génial le jeu de paume, à l’ancienne comme dans les années 20 ! 8)

Samuel

Ce n’est pas donné pour pratiquer ce sport mais ça me tente bien le jeu de paume, ça me changera de geeker devant le PC!

bibinette

Déjà testée dans la région.
Un régal pour les connaisseurs.
Une passion pour d’autres 🙂