Idées de loisirs : atomium, dentifrice, backgammon

Pratiquer le télémark pour concevoir le ski autrement

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports à la montagne » Pratiquer le télémark pour concevoir le ski autrement

1 Déc 2015   6 commentaires   3226 lectures   Sports à la montagne

Activité sportive permettant de skier autrement, le télémark est considéré par de nombreux amateurs comme la technique ancestrale du ski. Il ressemble au ski alpin sauf qu’il faut adopter une technique particulière car on le pratique en ayant les talons libres.

Skieur en position télémark
Skieur en position télémark

Pour connaître du succès au télémark, il faut être de bonnes conditions physiques et savoir s’y prendre pour avoir, et garder, un bon équilibre.

Histoire et origines

Le télémark fait partie des plus anciennes techniques de ski. Il a été créé en 1868, une invention attribuée à Sondre Norheim, un menuisier du comté de Telemark, en Norvège. En fait, pendant une course de ski à Morgedal, un village norvégien, le menuisier parvint à imposer son style en employant la technique du virage sauté.

Au XXème siècle, s’agissant du ski de descente, on remplaça les techniques de télémark par celles avec talon fixé que les skieurs trouvaient plus performantes.
Toutefois, les gens continuaient de les mettre en pratique, notamment dans les pays nordiques.
Dans les années 1970, le télémark refait surface. La discipline gagne particulièrement du terrain en Amérique et finit par s’étendre dans d’autres régions propices à la pratique du ski.

Présentation

Lorsqu’on parle de télémark, on évoque l’ensemble des techniques de ski nordique adapté au ski de descente en ayant le talon libre, c’est-à-dire non fixé au ski. Cette disposition favorise l’exécution de virages harmonieux, dénommés “virages télémark”, qui imposent un fléchissement de la jambe intérieure.

Virage télémark
Virage télémark

Cette activité sportive peut se pratiquer en trois types d’épreuve, à savoir l’épreuve classique, l’épreuve classique sprint et l’épreuve sprint parallèle.
Il est possible de pratiquer le télémark en randonnée en utilisant toutefois des fixations plus appropriées au contexte. Celles-ci ont été élaborées en 2006 et leur usage assure un débattement plus agréable. Avant la fabrication de ces fixations spécifiques, le télémark pratiqué en randonnée se faisait avec les fixations classiques.

Coût

Il n’est pas nécessaire d’avoir un niveau précis pour faire du télémark, toutefois l’âge minimum requis est de 18 ans. Vous pouvez vous rendre dans un centre d’apprentissage de ski pour vous former à la pratique de ce sport.
La plupart de ces établissements proposent plusieurs séances, car il faut du temps et de l’entrainement pour avoir une maitrise totale du télémark. Une quinzaine de séances est souvent au programme pour un apprentissage en demi-journée, généralement le week-end.
Le coût de la formation est en moyenne de 200 euros. Il faut indiquer que les centres de télémark exigent généralement une licence dont le prix tourne autour de 50 euros. Il existe des formules de formation en groupe qui sont plus avantageuses au niveau du coût (120 euros à peu près par personne).
Pour faire ce sport, il est indispensable d’utiliser tout un matériel. Celui-ci est composé de chaussures qu’on reconnait par leur bec dont la présence facilite la fixation sur les skis. Ce sont des chaussures dont le niveau de souplesse est plus important que celui du ski alpin traditionnel. Il n’est pas possible de faire du télémark sans avoir en main un ski. Certains sont dédiés spécialement à cette activité sportive même si le montage des fixations de télémark peut se faire sur des skis alpins.
Dans le matériel, on trouve aussi une fixation, un équipement proposé en divers styles. Il y a des fabrications à pointe ou à mâchoire, mais depuis 1995, le modèle le plus répandu est la fixation à câble.
Celle-ci peut être souple ou rigide et est élaborée avec un ressort ou des pistons.
Pour faire du télémark, il est également nécessaire de posséder des bâtons. À ce propos, il faut indiquer qu’avant, on se servait d’un bâton de 2 mètres environ appelé alpenstock.

Aujourd’hui, la tendance est du côté des bâtons de ski traditionnel même s’ils sont plus courts, étant donné que le centre de gravité est plus bas au télémark.

Où peut-on en faire ?

Si vous voulez apprendre le télémark, vous pouvez vous rendre à l’école du ski français d’Autrans ou à l’école de ski de Champagny, en Vanoise.
Quel que soit votre lieu d’habitation en France, vous pouvez trouver un établissement de formation près de chez vous en vous rendant sur certaines plateformes web spécialisées. Lors de la formation, des cours collectifs et des leçons particulières sont généralement au programme.

6
Poster un Commentaire

6 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
5 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Anna Fouquet

J’ai adoré le télémark, depuis j’en fais chaque hiver à Champagny

Lucas

J’aime également beaucoup le télémark. Il s’agit pour moi de faire du ski autrement.

Marie

Ce sport est vraiment hallucinant, j’adore !

Helene02

J’adore!! Il s’agit de faire du ski autrement.

Hemani

Oui le télémark est un ensemble de techniques de ski nordique adapté au ski de descente avec le talon libre.

Je compte essayer cet hiver et je cherche des informations sur le télémark. Merci pour cette article