Idées de loisirs : ventre, bumper ball, cartophilie

Assemblez votre imagination

Vous êtes ici : Planetloisirs » Céramique Faïences » Assemblez votre imagination

15 Déc 2010   2 commentaires   2543 lectures   Céramique Faïences

Ces petits fragments d’émail ou de verre, font la richesse de cet art qui ne cesse de séduire l’œil de ses formes géométriques surprenantes, transcendant une vision trop rigide de l’art et ce depuis deux millénaires. Mais la mosaïque, avant de servir à la décoration de splendides édifices, reste un art accessible à tous où les mains deviennent porte paroles de votre créativité et de votre sensibilité artistique.

La mosaïque, c’est quoi ?

Le principe de la mosaïque consiste à assembler différents éléments pour reproduire des images ou pour créer des formes géométriques.
Ces éléments sont appelés des “tesselles” ; ce sont des petits morceaux de pierre, de marbre, d’émaux, de pâtes de verre, verre, galet, …
Par ailleurs, la mosaïque d’art par excellence est réalisée uniquement avec des tesselles taillées et posées à la main faisant d’elle à la fois un art et un moyen de décoration. Ainsi la diversité des matériaux utilisés, des usages, mais aussi sa beauté et son authenticité ont ajouté énormément en valeurs et en dimensions à la mosaïque.

Un peu d’histoire

L’art de la mosaïque ne date pas d’hier puisque ces débuts remontent au début du VIIe siècle Av-Jc quand des assemblages de cailloux et de galets faisaient office de décoration murale.
Mais la mosaïque, dans sa forme la plus connu de nos jours, n’apparait qu’au cours du IIIe siècle, avec l’utilisation de tesselles permettant en autre un plus plus large éventail de couleurs et de formes.
Cependant il faudra attendre l’apparition de l’Empire Byzantin pour que la mosaïque connaissent un formidable essor et une diffusion à travers tout le continent européen devenant alors un élément de décoration incontournable au service de la splendeur d’édifices, religieux notamment, mais aussi un moyen privilégié de représentation. On citera, parmi les célèbres mosaïques qui ont pu être retrouvées, la mosaïque de Ravenne en Italie ou encore celle qui ornait l’antique cité de Djemila en Algérie.

Un activité destinée à tous

La confection de mosaïque est une activité ludique et artistique permise à tous et réalisable chez soi. Elle fera d’ailleurs le bonheur de votre entourage sous forme d’un cadeau personnalisé.
Néanmoins quelques qualités sont requises :

  • la patience : assembler de petits morceaux de faïence peut vous prendre au minimum 5h pour un ouvrage simple et jusqu’à 12h pour des réalisations plus compliquées ; vous l’aurez compris, la patience est de rigueur
  • la minutie : il faut savoir travailler avec beaucoup de soin et apporter une grande attention aux détails afin d’obtenir un résultat qui se voudrait esthétique

Si vous réunissez ces deux qualités, vous réaliserez de jolis ouvrages qui contenteront votre entourage.


Table en mosaïque


Tour Eiffel en mosaïque

Par ailleurs, en tant que débutant, il vous est fortement conseillé d’acquérir au préalable des ouvrages qui vous renseigneront sur les différentes techniques mais qui permettent avant tout une initiation accompagnée.
En outre, il existe aussi des stages et des cours ouverts aux débutants comme au plus expérimentés durant lesquels, un spécialiste vous guidera dans la confection de votre premier ouvrage.
En ce qui concerne les enfants, il existe des kits d’assemblages qui permettent une approche plus simple et plus ludique afin de les initier à l’art de la mosaïque.

Le matériel nécessaire

Le matériel nécessaire n’est pas très important ni très difficile à trouver.
En général, nous possédons déjà la majorité des outils tels que la règle, la gomme et le crayon à papier pour tracer les motifs.
Par contre, l’investissement essentiel réside dans l’achat de la pince à tailler, ou la pince japonaise ou encore la pince zag-zag selon vos préférences et votre dextérité.


Pince dite ”japonaise” pour la mosaïque

C’est l’outil de base qui vous permettra de tailler vos motifs de mosaïque.
Le prix peut varier entre 8 et 20 euros environ selon les modèles et les boutiques.

Ensuite, il vous faudra de la colle à bois ou de la colle à carrelage, selon le support sur lequel vous travaillerez.
Enfin, le joint fait office de finition, permettant d’obtenir un assemblage plus harmonieux.

Enfin, pour les carreaux de mosaïques, le plus pratique est de les acheter au kilo dans des magasins spécialisés plutôt qu’en sachet pour des raisons de coût notamment.
Mais vous pouvez aussi récupérer du carrelage non utilisé. Seul contrainte : il est indispensable que les morceaux obtenus soient de la même épaisseur ce qui vous permet, en plus de vider votre grenier, de faire d’importantes économies.

Pour conclure, le matériel nécessaire n’est pas tant un frein à la confection de mosaïque compte tenu d’un budget relativement faible (environ 30 euros).
Comme quoi il n’est pas toujours nécessaire de dépenser une fortune pour laisser court à son imagination.

Quelques conseils

  • le port de lunettes de protection est fortement conseillé lors de la découpe de la tesselle afin de se protéger de tout éclat éventuel
  • commencez par des réalisations simples comme la décoration d’un cadre de photo ou d’un miroir
  • le support doit être assez solide pour supporter le poids de la mosaïque

2
Poster un Commentaire

2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
2 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jacques ALLAIN

bonjour,
sympas comme article d’introduction à la mosaïque, c’est un bon résumé.
Juste un détail la photo que vous avez mise ne montre pas une pince ZAGZAG mais une pince dite ” japonaise”, zagzag est une marque de pince qui sont équipées de molettes.

jacques