Idées de loisirs : via ferrata, planeur, ski-joëring

Comment réaliser des figures acrobatiques à moto ?

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports de plein air » Comment réaliser des figures acrobatiques à moto ?

25 Mai 2017   1 commentaire   1529 lectures   Sports de plein air

Le spectacle est toujours garanti lorsque des pratiquants du Stunt sont à l’action. Ces derniers s’illustrent de la plus belle et courageuse des manières en réalisant de multiples figures acrobatiques assises sur une moto. Les stunteurs font des merveilles pour le plaisir des yeux !

Histoire et origines

Dans les années 1980, les gens se réunissaient aux États-Unis pour assister à des spectacles de stunt. Le phénomène est arrivé en France dans la même période, précisément lors du 24 heures du Mans moto de 1980. La même année, le cascadeur français, Patrick Bourny, fait une remarquable prestation avec sa moto pour le compte de l’émission “Incroyable, mais vrai”. C’est lui qui popularisa le stunt en France.

Présentation

En anglais, “stunt” signifie cascade. Ce loisir consiste à enchainer des figures de voltige à moto, à partir de la roue arrière ou de la roue avant. Ces figures sont dénommées tricks.

Lors d’une partie, le stunteur essaie d’impressionner le public en enchainant des figures bien connues par les experts du domaine. Il peut faire du wheeling qui consiste à rouler sur la roue arrière. Après, il peut enchainer avec du stoppie, c’est-à-dire rouler sur la roue avant après avoir pris de l’élan et en faisant le freinage par le frein avant. Une autre figure très courante au stunt est le burn. Celui-ci vise à freiner de l’avant en trouvant le moyen de faire tourner très vite la roue arrière. Le résultat est la production de fumée.


Voltige à moto en mode stunt

On note que les stunteurs les plus habiles créent des figures personnelles dont eux seuls ont les secrets et que les autres ne parviennent pas toujours à reproduire.

Coût

La pratique du stunt n’est pas facile et peut s’avérer dangereuse pour les gens qui ne le maitrisent pas. C’est pourquoi l’apprentissage de cette activité est onéreux. Des professionnels organisent des stages de formation qui durent plusieurs jours.
Pour participer, il est impératif de payer une somme dont le montant n’est pas moins de 250 euros par jour et par personne. Les instructeurs sont très rigoureux et ne reçoivent que des personnes qui montent à moto depuis un bon moment. Le forfait donne droit à tous les équipements du stunteur dont le plus important est la moto.
En général, l’engin à deux roues utilisé par les stunteurs est une puissante sportive. Lors de l’enseignement, les professionnels insistent sur le rôle que joue chaque élément de la moto lors de la réalisation des figures.

Où peut-on en faire ?

Aux États-Unis, des championnats de stunt existent. Ce n’est cependant pas le cas en France où cette activité n’est pas encore reconnue comme un sport.
Toutefois, on la pratique comme spectacle dans les salons d’auto-moto. Si vous avez envie d’assister à des parties de stunt en France, vous pouvez vous rendre sur des forums de motards passionnés qui informent de la tenue de shows exceptionnels dans des lieux privés.

1
Poster un Commentaire

1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
1 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des

Bon, je préfère regarder le spectacle, plutôt qu’être le spectacle. C’est mieux ainsi :).