Idées de loisirs : amour, via souterrata, circuit

Le Sbyke, la nouvelle vedette des skateparks

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports de plein air » Le Sbyke, la nouvelle vedette des skateparks

18 Avr 2014   11 commentaires   8287 lectures   Sports de plein air

Le Sbyke a été créé par un américain appelée Brad Wernli qui l’a présenté aux frères Wilson, deux coureurs automobiles NASCAR. Ceux-ci ont ensuite amélioré le concept original pour donner naissance à l’actuel Sbyke.

Histoire et origine du Sbyke

Ce nouveau mode de transport a été deux fois récompensé aux Etats-Unis en 2011.
La première dans le magazine Popular Science dans la catégorie Wheel Wars et la deuxième par le magazine Parenting’s dans son classement Best in Play.
En août 2012, le Sbyke a été récompensé en tant que finaliste secteur urbain à la ISPO Brandnew. Il a été introduit en France lors de Kidexpo, le rendez-vous destiné aux familles, au cours de la même année.

Présentation du Sbyke

Ce nouveau concept venu des États-Unis est un mélange entre le bike et le skate. Il est composé d’une planche (que l’on appelle aussi “board”, “desk” ou plateau) sous lequel est attaché un axe (appelé aussi “trucks”) supportant les deux roues arrières.
Le Sbyke est donc une sorte de véhicule à trois roues qui permet de se déplacer et de réaliser certaines figures (dites aussi “tricks”) en milieu urbain ou dans les skateparks. Son guidon est doté d’un frein ultraperformant assurant une meilleure sécurité et un excellent contrôle de l’engin. La hauteur du guidon peut être réglée de manière à s’adapter à la taille du rider. Il pèse seulement 6 kg.

Le Sbyke, c’est aussi un sport urbain de la famille de glisse, tout comme le Skate Street, le Freebord, le Monotrail, le Roller Street …
Cette discipline est aussi utilisée pour le free-style où le pratiquant peut réaliser des figures variées.

Voici quelques exemples de “tricks” que l’on peut faire avec un Sbyke :
• le Back flip où le rider réalise un salto arrière avec son Sbyke
• le Front flip où il fait un salto avant avec son Sbyke
• le 180° qui consiste à réaliser un demi-tour en sautant avec son Sbyke
• le 360° qui consiste à réaliser un tour complet, toujours en sautant avec son Sbyke
• le Barspin où le rider fait faire un tour complet du guidon de son Sbyke en sautant
• le Bunny hop où le jouer réalise un saut simple avec son Sbyke
• le Condor où tout en sautant de son Sbyke, le joueur essaie d’attraper le guidon de celui-ci entre ses jambes et de tendre les bras
• le Finger Whip où le Sbykeur tape le board avec ses mains et le fait tourner
• le Nothing qui consiste à ne pas toucher le guidon et à décoller les pieds du board durant le saut
• le Scooter Flip où le joueur fait faire un salto arrière à son Sbyke
• le Tailwhip qui consiste à faire tourner le plateau de la tige de direction

Notons que la personne qui pratique le Sbyke est appelée le Sbykeur ou “Sbyker”. Le Sbyke étant une discipline récente venue des États-Unis, il est truffé de mots anglais qui n’ont pas toujours leur équivalent en français. Les termes utilisés proviennent pour la plupart du Skate et du BMX.
Inspiré du BMX et du Skateboard qui sont considérés comme des sports extrêmes, le Sbyke peut être considéré comme tel vu le nombre de figures que l’on peut réaliser avec.
Cependant, il peut être adopté par tous, même les enfants. Il possède en effet un système de freinage et une roue avant très résistance, ce qui permet aux débutants de découvrir la joie de la “ride” en toute sécurité.
Le Sbyke est aussi un équipement écologique car il n’émet pas de CO2 et les peintures utilisées pour sa fabrication sont naturelles.

Combien coûte un Sbyke ?

En France, le prix d’un Sbyke se situe entre 250 et 290 €. Il est vendu en ligne et dans les magasins spécialisés.

Où peut-on pratiquer le Sbyke en France ?

Comme tout sport urbain, le Sbyke peut être pratiqué un peu partout : sur les pistes cyclables, au bord de la mer, sur les trottoirs en ville ou dans les skateparks. Facile à transporter, il peut être emporté n’importe où.

11
Poster un Commentaire

11 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
10 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Trotinette occasion Belgique

certes ils l’utilisent pour le freestyle et pour s’amuser mais il me parait que c’est un bon moyen pour se déplacer quotidiennement , en plus c’est ultra pratique.

melanie

😮 Je ne connaissais pas avant cet engin ! C’est la première fois de ma vie que je vois ça, on dirait une trottinette en mode tuning.
Bon si elle a remporté des prix c’est qu’elle plaît.
Bref voilà aujourd’hui, je vois ce qu’est un Sbyke !

symetrie

Bon ils ont réinventé la trottinette quoi 😀
Bon ca l’air sympa quand meme, plus sécurisant que le skate en tout cas !

Voyage Pérou

Rien de révolutionnaire en fait mais j’aimerai bien tester. Tant pis pour les bobos et autres hématomes possibles 🙂

Basket pas cher

Là faut avouer que c’est impressionnant ce mélange de trottinette et de Bmx.
Mais il faut assurément avoir beaucoup d’entrainement pour maîtriser cet engin ! y a til une vrai distribution sur ce produit ?

Sallouha

Une sorte de trottinette high tech avec la sécurité d’un moyen de freinage en plus!
Sbyke est un nouveau concept hybrique entre le scooter, le vélo et le skate.

melanie

@Sallouha: Bonjour Sallouha : Je ne vois pas qu’est ce que tu voulais dire par hybrique ? Peut être tu veut dire hybride et même ça n’a aucun rapport avec le Sbyke !!!

le-sport.info

Bonjour,
C’est en fait donc une alternative au vélo, un mix de skate et de vélo pour être plus exacte. Une version pliable permettrait de faciliter son transport à moins qu’il en existe déjà? En tout cas c’est écologique et ca promet pas mal de sensations fortes!

Jardinage

L’idée est amusante ceci dit, ils ont fusionné le vélo et la trottinette pour obtenir une espèce de véhicule hybride sûrement bien plus rapide qu’une simple trottinette et plus pratique et léger qu’une trottinette électrique.

Et puis c’est bien que les choses bougent !

Voyage en montgolfière

Très sympa, il fallait y penser quand même ! Il est vrai que le skateboard n’est pas très accessible parce qu’il requiert une certaine stabilité que tout le monde n’a pas. Le guidon et la roue permettent à tout le monde de l’utiliser. J’aimerais bien l’essayer !

Voyage Perou

Ça a l’air sympa! 🙂 on peut pratiquer cela où ?