Idées de loisirs : vietnam, cabaret, aïkido

Dragster, un sport extrême

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports en club » Dragster, un sport extrême

29 Nov 2011   2 commentaires   1508 lectures   Sports en club

Cette activité est très présente aux États-Unis ; elle n’est apparue en France qu’en 1980. Tous les engins de 4 et 2 roues sont acceptés ; pour les 4 roues le parachute permettant l’arrêt du véhicule est obligatoire.
Même si les participants sont classés par catégorie, le meilleur engin reste sans aucun doute les Top Fuel alimentés par un mélange de 10% de méthanol et de 90% de nitrométhane.
Le fonctionnement est simple, les participants doivent réaliser la meilleure performance en terme de vitesse sur une distance qui peut-être de 201 ou 402 mètres selon les championnats.
Tous les coups sont permis, les engins peuvent être modifiés. Ainsi, il n’est pas rare de réaliser un gonflement des pneus au protoxyde d’azote. Actuellement, le record est toujours détenu par l’américain Sammy Miller qui a réalisé en juillet 1984 un temps de 3,58 secondes soit une vitesse de 621 km/h.

Comment fonctionne un départ ?

Le départ est donné par ce qu’on appelle dans le langage courant le “sapin de noël” ; les feux installés à la verticale passent du blanc, au jaune puis au vert.
Le faux départ entraine immédiatement un passage des feux au rouge.

Une seule règle importante

Ne jamais dépasser le temps index, en outre chaque catégorie de compétiteurs à un temps défini qui ne doit pas être dépassé. Il faut donc bien choisir sa catégorie, avec le bon temps maximum car si ce temps est dépassé, le compétiteur est déclaré perdant.
Mais il n’est pas rare de voir des coureurs gérer leur vitesse s’approchant du temps index au maximum sans le dépasser pour ne pas être disqualifié.

Cette activité s’adresse aux vrais professionnels comme aux amateurs. En effet c’est une discipline qui demande une grande aisance avec les courses de voitures.

Ils existent quelques clubs en France ; cette activité se développe de plus en plus mais reste peu connu en France.

Il ne faut pas d’équipement spécifique, une simple voiture immatriculée avec un contrôle technique, un casque et l’autorisation de son médecin font l’affaire.

2
Poster un Commentaire

2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
2 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Maryline

mon mari, amateur de sensations fortes, adorerait tester !
pouvez vous nous indiquez des circuits pratiquant cette activité ?
merci d’avance car cela ferait un très bon cadeau de Noël