Idées de loisirs : détente, bodybuilding, cabaret

Le snorkeling : une bouffée sans oxygène pour les amoureux de la mer

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports de plein air » Le snorkeling : une bouffée sans oxygène pour les amoureux de la mer

15 Fév 2015   4 commentaires   2386 lectures   Sports de plein air

Nous nous sommes tous au moins une fois, déjà dit “et si j’ouvrais mes yeux sous l’eau”. Et bien c’est ce que les adeptes de cette pratique ont fait. Ils ont ouvert les yeux mais sous le bleu limpide des océans tempérés pour y découvrir des trésors à peine cachés.
Délestés du poids des bouteilles d’oxygène, partons à la découverte des sublimes beautés sous-marines.

Snorkeling, une faute d’orthographe ? Non, non, ça existe !

De l’anglais “snorkel” qui désigne le tuba de plongée, le terme snorkeling est, en fait, utilisé pour désigner la plongée en eau peu profonde.

Le snorkeling, ça existe !
Le snorkeling – Palmes, masque et tuba

Apparu dans les années 40, cette activité s’est vite répandue de par sa facilité et sa simplicité.
Comme il est à la mode, le snorkeling a le vent en poupe. Et très vite, il fait l’unanimité auprès des inconditionnels de la mer et de la plongée.

Une sympathique randonnée subaquatique

Aussi connu sous l’acronyme PTM (pour Palmes Masque Tuba), le snorkeling est accessible à tous.

Le snorkeling, une randonnée subaquatique
Le snorkeling – Une randonnée subaquatique

En vacances, ou même le weekend, tant qu’il y a une mer cristalline et riche en faunes et flores sous-marines, proche de la surface de l’eau, on peut d’ores et déjà “snorkeler”.
Les grands comme les petits peuvent partager cette activité. Il suffit que votre enfant sache nager et vous pourrez lui faire découvrir les joies de la plongée sous-marine en lui tenant la main.
Il faut quand même être sur ses gardes en permanence car on n’est jamais à l’abri d’un imprévu; la mer qui peut s’agiter à tout moment.

Pas besoin d’être un pro pour se balader sous l’eau

L’équipement nécessaire pour une randonnée aquatique est simple et abordable. Rien de plus facile !
Comme pour la plongée traditionnelle, l’incontournable masque de plongée est indispensable. Il vous suffit d’avoir sous la main un tuba et des palmes, et le tour est joué. Avec à peine une vingtaine d’euros, vous voilà prêt à mettre les pieds en mer. Avec ou sans moniteur, il suffit de dompter sa peur.

A l’eau et pas de quiproquo

Le snorkeling est praticable partout où les côtes sont peu profondes et la mer claire. Ainsi, il est aisé de s’adonner à cette pratique dans quasiment toutes les plages tropicales. 
Les plages du sud de la France et la Côte d’Azur sont ainsi des spots de snorkeling très en vue en France actuellement. Dans les Alpes Maritimes, à Saint-Jean-Cap-Ferrat, dans les îles de Lavezzi en Corse, dans les Bouches du Rhône, … beaucoup de français s’adonnent déjà à cette pratique.

4
Poster un Commentaire

4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
3 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
melanie

Bonjour, et bon début de semaine à tous 🙂

Je connais cette pratique mais sans palmes! Car je ne les aime pas…
C’est magnifique quand tout est calme ; cela me procure de la douceur et c’est silencieux. J’ai eu du mal la première fois et l’eau entrait dans le tuba 😆 mais après quelques essais j’ai réussi !!

Fabienne

Je ne connais pas le nom en anglais mais je fais ça tout le temps en été et j’adore ça

Fabienne

Bonjour,
Je pars en voyage en Egypte, à Sharm el Sheikh plus exactement, et j’ai voulu vous laisser un petit mot disant que c’est l’un des plus beaux endroits pour faire justement du snorkeling
8)

Felicie

Le terme est tout nouveau pour moi mais j’aime bien le concept. En tout cas, ça donne envie d’essayer.