Idées de loisirs : shintaïdo, cire, far west

Retombez en enfance avec Guignol et ses marionnettes

Vous êtes ici : Planetloisirs » Spectacles et cinéma » Art de la scène » Retombez en enfance avec Guignol et ses marionnettes

14 Avr 2011   Aucun commentaire   1488 lectures   Art de la scène

Un spectacle de marionnettes est en quelque sorte une pièce de théâtre. A la différence que les hommes et les femmes, autrement appelés acteurs et actrices, sont remplacés par des marionnettes.
Vous pouvez être amené à vous poser la question suivante : qu’est ce qu’une marionnette ?
Elles sont de nature très variées. Certaines sont faites en bois, d’autres en plastique ou encore en tissu. Elles peuvent représenter des animaux, des hommes, des femmes, des enfants ou toutes autres créatures imaginaires.
Il n’y a pas de limite si ce n’est votre imagination.
Le seul point commun c’est qu’elles ont toutes le visage figé : leurs paupières ne bougent pas, leurs lèvres non plus.
Les marionnettes pour prendre vie et ainsi fasciner les enfants et les plus grands, sont “possédées” par des personnes appelés marionnettistes. Ils les tiennent par le haut grâce à des ficelles ou les animent en mettant leur main dans le corps creux de la poupée ; ils peuvent ainsi les faire bouger.
Ce sont ces mêmes personnes qui vont prêter leur voix au pantin pour lui donner la parole.

Les marionnettes sont utilisées pour donner des représentations théâtrales autrement appelé théâtre d’effigie dans le but d’envoûter, de captiver et de faire rêver les spectateurs. La mise en scène d’un spectacle demeure très sobre. Il suffit juste de reproduire sur support carton une vraie scène de spectacle, avec éventuellement des rideaux qui se fermeront lors de chaque acte et c’est tout !
Cette reproduction a un nom très spécifique : le castelet.

Tout le monde peut réaliser un décor plus ou moins sophistiqué et entrer dans la peau d’un marionnettiste ; il suffit juste d’avoir un peu d’imagination.
Vous pourrez retrouver des spectacles un peu partout, surtout en été.
Si vous vous baladez en bord de mer par exemple, vous avez de grandes chances de tomber sur une représentation. Il s’agit de spectacles de rue.
Mais ce n’est pas le seul endroit où vous pouvez rencontrer des marionnettes.
En effet, il vous est tout à fait possible de regarder un spectacle assis confortablement dans votre canapé.

Un grand nombre de programmes télévisuels utilisent quotidiennement des marionnettes. C’est le cas par exemple de l’émission “les guignols de l’info” diffusé sur canal +, des “minikeums”, émission pour la jeunesse diffusée dans les années 2000 sur France 3, des “bébêtes Show” émission satirique de la politique française, et bien d’autres encore.
Certains films sont entièrement joué par des marionnettes, c’est le cas par exemple du film danois sorti en 2005 “Le fil de la vie”.

Cependant, une marionnette reste la plus connue de toutes depuis de nombreuses décennies. Il s’agit du pantin Guignol.
Il s’agit d’une marionnette à gaine (le manipulateur insère sa main dans le corps creux de la poupée), en bois, créée à Lyon en 1808 par Laurent Mourguet. Le spectacle se produit toujours derrière un castelet.
Il faut que le marionnettiste adopte une gestuelle spécifique et des accessoires exorbitants donnant lieu à un comique de situation.
Guignol est l’emblème de la ville de Lyon où il est originaire. C’est à la fois l’héritier des traditions du XIX siècle et le support vivant des traditions théâtrales du spectacle français de marionnettes.

Le phénomène Guignol à donné à lui seul naissance à des salles de spectacles, des compagnies, une littérature spécifique, une historiographie abondante et une image populaire comique.
La première apparition de Guignol date du 24 octobre 1808. En ce jour, la marionnette était vêtue du costume du père Coquard : homme du peuple qui apporte simplicité, bonne humeur et mystère.
On a voulu que la marionnette soit une représentation de son créateur, c’est pourquoi on lui a attribuée un visage rond avec des fossettes encadrant un large sourire.  Grâce à cette simplicité, au visage passe-partout et chaleureux, le personnage Guignol devient le porte-parole des petits gens.
Au cours des années 1818, Mourguet monte des représentations dans des lieux dont il est propriétaire.
En 1820, le répertoire du père de Guignol s’épuise et est donc amené à intégrer d’autres personnages lors de ses représentations.

En 2008, la ville de Lyon a célébré le bicentenaire de la naissance du pantin et avait prévu pour l’occasion d’organiser de nombreuses représentations qui se sont déroulé tout au long de l’année.
Ce fût un véritable succès puisque cette année-là, la ville a accueillie grand nombre de touristes. Guignol demeure comme étant l’emblème indémodable du théâtre de marionnettes.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des