Idées de loisirs : calligraphie, bandes plâtrées, baby-foot

Vous chantiez ? Et bien, jonglez maintenant !

Vous êtes ici : Planetloisirs » Spectacles et cinéma » Art de la scène » Vous chantiez ? Et bien, jonglez maintenant !

21 Avr 2010   Aucun commentaire   1187 lectures   Art de la scène

Peut être vous êtes vous déjà extasié devant un barman qui faisait voler ses bouteilles, et jouait avec grâce de ses shakers et de ses verres tel un jongleur.
En effet, ce que vous ignorez peut être, c’est que le “flair” est un parallèle à la jonglerie au sens commun que chacun l’entend. Ce n’est qu’une adaptation contemporaine de ce que l’on pourrait qualifier d’art corporel, qui en réalité est apparue il y a bien des siècles, et que l’on a retrouvé dans bien des cultures, comme les Égyptiens, les Chinois, les Romains ou encore les Aztèques.
Cependant, c’est l’avènement des cirques et des théâtres qui ont largement contribué à développer la jonglerie. En réalité, le jonglage tel que vous pouvez le voir au cirque, n’est pas du tout réservé à une élite, ou les plus agiles d’entre nous, c’est en quelque sorte aussi simple que le vélo.

En plus d’être une activité ludique, la jongle permet d’acquérir et même de développer la maîtrise de son corps et de ses mouvements, de se concentrer sur un objectif tout en libérant son esprit. Sans jusqu’à vouloir monter son propre cirque, apprendre à jongler peut être un excellent moyen d’apprendre à exécuter des gestes précis, gracieux, et de vous apporter une sérénité, presque une échappatoire au stress.

La jonglerie regroupe beaucoup de domaines différents mais qui ont tous pour but de mettre en scène le corps et un ou plusieurs objets. Ainsi, vous pourrez trouvez les fameuses balles ou les massues, mais les yoyos, les diabolos, les anneaux, les assiettes chinoises et bien d’autres font partie intégrante de la jongle au sens large. Même l’adolescent qui s’amuse parfois en classe à faire tourner son stylo sur sa main peut s’apparenter à du jonglage (on appelle cette discipline le pen-spinning).

Il est possible pour les plus jeunes de s’initier au jonglage. Bien qu’ils n’aient pas encore acquis la totale maîtrise de leur corps, de ce fait, il est compréhensible qu’au bout des plusieurs échecs, ils se démotivent.
Qu’à cela ne tienne !
Au lieu d’essayer directement de jongler en l’air, préférez la position assise au sol, pour simplement faire rouler les balles.
En plus d’éviter que les balles ne tombe, l’enfant ne travaille pas en trois dimensions, ce qui lui laisse plus de temps pour réfléchir, tout en développant un meilleur sens du rythme et de la synchronisation de ses gestes.
C’est également valable pour les adultes un peu … maladroits!
Un exemple d’exercice simple, jongler avec trois balles devant soi, tout en étant assis. On en fait rouler une par le milieu vers l’extérieur, et que l’on reprend par l’extérieur pour la remettre au milieu, et on fait exactement la même opération avec les deux autres.

Pour le matériel, il est conseillé de débuter avec trois balles en grains, qui vous seront vendues environ 10 à 15€ les trois. Vous pouvez par la suite, et si vous désirez un peu plus d’esthétisme ou impressionnez vos amis, opter pour des balles lumineuses (avec des piles, et sans flammes… c’est moins dangereux) qui vous coûteront au minimum 20€ les trois.
Selon vos talents et/ou de vos préférences, vous pouvez également trouvez toutes sortes d’ustensiles pour un prix assez modique, en général ne dépassant pas les 50€. Enfin, évitez tout de même de sortir les grosses massues dans votre salon où trôneraient des objets fragiles… Entraînez vous de préférence dehors, ou dans un espace assez dégagé.

Vous pouvez même trouvez des professeurs particuliers (souvent des étudiants) qui vous proposeront leurs services pour des prix variant entre 10 à 30€ par heure. Sachez par ailleurs,  qu’il est tout à fait possible avec certains organismes de professeurs agrées par l’État de bénéficier d’une réduction d’impôts de 50% du montant de l’heure de cours, et si vous n’êtes pas imposables, aucun soucis, vous pouvez également obtenir un crédit d’impôts de 50%.

Des stages de cirque ou de jonglerie fleurissent un peu partout dans les grandes villes, renseignez vous auprès de votre centre culturel rattaché à votre mairie.
Et si l’envie vous prenez, à vous ou votre enfant, sachez que la Fédération Française des Écoles du Cirque regroupe pas moins de 140 écoles dans toute la France, dont 9 qui sont agréées “centres de formation professionnelle” et qui forment les futurs artistes de demain.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des