Idées de loisirs : pelote basque, catch, plantes

Sur la voie des anciens chemins de fer

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports de plein air » Sur la voie des anciens chemins de fer

13 Juil 2009   Aucun commentaire   11408 lectures   Sports de plein air

Autrefois maillé de milliers de kilomètres de chemins de fer, le territoire français s’est, comme partout en Europe, couvert de routes pour automobiles à la sortie de la seconde guerre mondiale et on a petit à petit abandonné la majorité des voies ferrées, pour ne garder en fonctionnement que celles reliant les grandes métropoles.

Après des dizaines d’années d’abandon, certaines portions de voies ferrées revivent depuis le début des années 2000, grâce à leur remise en état par des passionnés (parfois eux-mêmes anciens cheminots) et le soutien de collectivités locales, désirant développer des activités touristiques basées sur le patrimoine local, le respect du paysage et de la nature et la détente.
C’est ainsi que les parcours pour vélo-rails se sont développés un peu partout en France, pour le plus grand bonheur des enfants et des adultes !

Qu’est-ce que le vélo-rail ?

Le vélo-rail, aussi appelé rando-rail ou cyclo-draisine, c’est un vélo sur rail que l’on pratique à plusieurs et sur une voie ferrée spécialement aménagée (souvent une voie ferré abandonnée), afin de découvrir des paysages inaccessibles par la route ou les sentiers pédestres.
C’est un moyen de locomotion ludique, car on a le temps de voir défiler le paysage, et écologique, car propulsé à la force des muscles de ses occupants (même principe qu’une rosalie ou qu’un pédalo) et qui n‘émet pas de bruit ni de pollution.
C’est également un moyen d’entretenir les paysages aux abords des anciennes voies ferrées et de développer des activités touristiques dans certaines régions rurales de France.

Un vélo-rail est en fait un dérivé des draisines, ces véhicules ferroviaires légers utilisés depuis le XIXème siècle par les cheminots pour circuler sur les rails en l‘absence de trafic ferroviaire.

Dans sa version actuelle, il est en général équipé de deux postes de conduite avec guidon, selle et pédalier à l’avant et d’une banquette ou de sièges à l’arrière.
Son mode de fonctionnement est simple : il suffit de pédaler pour que la draisine avance.

Les parcours, c’est ainsi qu’on appelle les portions de voies ferrés sur lesquelles on roule, sont de longueurs variables, de quelques kilomètres à plusieurs dizaines de kilomètres.
Selon les parcours, on peut emprunter des ouvrages d’arts ferroviaires afin de, par exemple, traverser des rivières ou des gorges, ce qui augmente le plaisir de rouler !


Le velo-rail – Activité de plein air

Pour qui ?

Le vélo-rail s’adresse à tout le monde ! En effet, que l’on soit petit ou grand, touriste ou gens du pays, passionné du monde ferroviaire ou simple curieux des trains, sa pratique est accessible à tous.

Pourquoi ?

  • Parce que, quelques soient les capacités physiques de chacun, on se déplace sans trop d’effort et sur une longue distance, grâce au vélo-rail.
  • Parce qu’il n’est pas réservé qu’aux touristes de passage et qu’il présente un intérêt (en terme de découverte du patrimoine local et de nouveaux paysages) pour les gens du coin.
  • Enfin, parce qu’il donne à voir des installations ferroviaires historiques mais aussi tous ce qui les entourent, comme l’aménagement du paysage par l’homme (l’agriculture, le bâti, etc.) ainsi que la faune et la flore vivant à proximité.

Avec quel équipement ?

Le vélo-rail se pratique sans équipements particuliers, si ce n’est des vêtements en correspondance avec les conditions climatiques de la région le jour de la sortie ! Vous pouvez par ailleurs très bien emmener un sac à dos sur le vélo-rail avec, à l’intérieur, un pique-nique et des vêtements chauds en cas de changement de temps. C’est même conseillé, car les parcours durent parfois plusieurs heures !
Il existe 2 type de vélo-rails :


Le velo-rail – Premier type


Le velo-rail – Second type

Pour quel budget ?

Louer un vélo-rail est très abordable, généralement il vous en coutera entre 5 et 10 euros par personnes embarquant. Le prix varie toutefois en fonction de la durée du parcours (habituellement entre 2 à 4 heures) et des loueurs. Les départs se font à heure fixe, pour que tous les équipages qui arrivent en bout de parcours puissent rebrousser chemin (dans le cas d’un parcours à sens unique).
Le nombre de vélo-rail étant limité en période d’affluence (principalement les vacances d’été), la réservation est conseillée chez la plupart des loueurs. Bonne route !

Pour en savoir plus

Se référer au site Internet de la Fédération des vélos-rail de France.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des