Idées de loisirs : parc, pétanque, champignons

Les Lego : faire des contructions en briques de plastique

Vous êtes ici : Planetloisirs » Jeux » Les Lego : faire des contructions en briques de plastique

20 Mai 2009   Aucun commentaire   1856 lectures   Jeux

Le mot Lego fut créé par Ole Kirk Christiansen (charpentier de son état) en 1934, à partir des mots du danois leg godt, signifiant “se joue bien” ou “je mets ensemble”.

À la simplicité d’utilisation correspond une recherche et une précision dans la fabrication.
Un des fondamentaux du Lego est d’être un système complet. Chaque nouvelle série et ensemble rendu disponible est compatible avec le reste du système : quelles que soient sa dimension, sa forme ou sa fonction, chaque pièce est utilisable avec toutes les autres. L’engrenage et les mécanismes motorisés qui viennent avec les modules techniques les plus avancés, pour les adolescents, peuvent être attachés presque sans effort aux Duplo pour les enfants de trois ans. Ces possibilités infinies arrivent même à fasciner les adultes.

Pour assurer un attachement à la fois stable et facilement détachable la tolérance de fabrication est de 0,002 mm. LEGO utilise des petits moules, au contraire de ses concurrents, ce qui implique donc un coût de production des briques Lego plus élevés que ses concurrents comme Mega Bloks.

Lego commença à cibler le marché féminin avec l’introduction de meubles et de maisons de poupées en 1971. L’année suivante, ce fut la construction de bateaux avec des coques qui flottaient.
En 1974, les premiers personnages apparaissent. Ce sont des personnages basés sur une pièce torse où se montent la tête et les bras et dont le reste du corps est à monter avec des pièces standards.
Les “séries pour expert” furent introduites en 1975, comprenant des pièces mobiles comme des engrenages, dents, axes et leviers qui permettaient la construction de modèles réalistes comme des automobiles avec une direction et un moteur fonctionnels.
En 1979, ce fut l’introduction des accessoires spatiaux avec des fusées et autres engins inter galactiques. Les séries SCALA permirent aux jeunes filles de se distraire avec la bijouterie.

Depuis les années 1960, les éducateurs utilisent les briques pour développer la créativité et la capacité à résoudre des problèmes.

En 1977, la gamme pour experts changea de nom pour devenir les Lego Technic. En 1986, les accessoires électriques furent disponibles ainsi qu’un embryon de contrôle par ordinateur. En 1987, ce sont les composants pneumatiques qui enrichissent l’expérience.
En 1990 apparaissent une voiture de course et un véhicule tout-terrain, avec un niveau de détails et un réalisme accrus. En 1991, un régulateur de vitesse devint vite indispensable pour les mordus de train.

Les couleurs les plus fréquentes des ensembles de base sont rouge, jaune, bleu, noir, blanc et gris clair. D’autres couleurs furent disponibles à la fin des années 1990. Les briques vertes furent proscrites pendant longtemps, car on craignait qu’elles servent pour des véhicules militaires et comme jouet militariste.
Depuis 2000, Lego propose des jeux vidéo, comme Lego Star Wars, Lego Racers, Bionicle The Game, …

Anecdotes

  • depuis 1949, la compagnie Lego a fabriqué plus de 327 milliards d’éléments !
  • 20 milliards de briques produites en 2005.
  • les produits Lego sont disponibles dans 130 pays.
  • il existe 915 103 765 façons de clipser 6 briques de 2×4.
  • la tolérance d’erreur sur la dimension d’une pièce Lego est de 2 millièmes de mm.
  • le plastique ABS utilisé est chauffé à 232°C et injecté sous une pression de 25 à 100 tonnes par mètre carré.
  • malgré la tolérance d’erreur drastique, seules 18 pièces par millions fabriquées sont refusées.
  • avec la composition précise de l’ABS, les moules sont LA pierre angulaire de ce qui fait le succès de Lego : la qualité. Donc, ce sont des pièces à (très) haute teneur stratégique pour Lego. Lorsqu’un moule n’est plus à la hauteur des exigences, il est coulé dans le béton d’un nouveau bâtiment Lego sur un site quelconque de l’entreprise.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des