Les poupées tracas : le loisir anti-stress venu du Guatemala

Au sommaire

1)  Les poupées tracas : une tradition guatémaltèque qui traverse les frontières
2)  Comment fabriquer et utiliser les poupées tracas ?
3)  Combien coûte la fabrication de poupées tracas ?
4)  Où peut-on fabriquer des poupées tracas ?

Depuis quelque temps, de drôle de petites poupées s’invitent dans la chambre de nombreux enfants. Elles portent le nom évocateur de poupées tracas et leur permettent d’exprimer leur créativité tout en exorcisant leurs craintes et leurs angoisses.
Voici tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez, vous aussi, vous lancer dans la fabrication de ces talismans.

Les poupées tracas : une tradition guatémaltèque qui traverse les frontières

Les poupées tracas, appelées aussi poupées anti-soucis sont issues d’une très ancienne tradition du Guatemala. Aussi appelées quitapenas, elles sont utilisées dans ce pays pour aider les enfants à affronter leurs angoisses pour mieux les contrôler et s’en décharger.

De nombreux contes traditionnels y font référence et leur utilisation fait partie intégrante de la culture guatémaltèque.

Cette coutume antique, qui a traversé les époques, a fini par dépasser les frontières du pays, et même du continent, pour gagner l’Europe et la France. Si elles sont en priorité destinées aux enfants, les poupées à tracas sont aussi utilisées par de nombreux adultes très angoissés qui voient en elles un moyen de réduire leur niveau de stress.

De nombreux psychologues reconnaissent aujourd’hui leur utilité quel que soit l’âge.

Comment fabriquer et utiliser les poupées tracas ?

Traditionnellement, les poupées à tracas sont fabriquées à la main. Une formalité que les enfants se font en général une joie d’accomplir. En plus de donner libre court à leur esprit créatif, ce qu’ils font en général sans se faire prier, cela peut donner lieu à un moment de complicité et d’échange avec les parents.

En vous asseyant à la table de jeu avec vos enfants, vous pourrez leur expliquer la fonction de ces poupées et en profiter pour échanger sur ce qui les angoisse.

Une poupée mesure environ 2 cm de haut, et il est d’usage d’en fabriquer entre 6 et 7. Ce nombre représente les jours de la semaine, certaines traditions incluant la possibilité d’inclure un jour de repos. L’ensemble des poupées tracas doit tenir dans la paume d’une main.
Elles peuvent être faites de chiffon, de laine, de bois, de papier, de fil et de fil de fer. Ce dernier matériau peut toutefois être retiré pour éviter les blessures chez les enfants en bas âge.


Les poupées tracas

Une fois confectionnées, les poupées sont placées dans un petit sac de coton. Le soir, au moment de s’endormir, l’enfant raconte ses peurs et ses tracas à l’une des poupées en lui caressant le ventre et place ensuite le sac sous son oreiller.

Au matin, ses angoisses sont censées avoir disparu. Plus qu’un quelconque effet magique, ce qui rend les poupées tracas efficaces est qu’elles permettent à qui les utilise de décharger son esprit des tensions qui l’habitent avant de s’endormir pour un sommeil de meilleure qualité.

Combien coûte la fabrication de poupées tracas ?

Confectionner des poupées tracas est un loisir qui a l’avantage de se révéler peu onéreux. En effet, il suffit pour cela d’articles aisément trouvables dans un magasin de loisirs créatifs.
Feutrine, laine, papier de soie, carton, fil, feutres, sachet, comptez un budget allant de 20 à 50 € selon les matériaux utilisés et le nombre de poupées que vous souhaitez fabriquer.

Il est bien sur possible de créer des figurines plus sophistiquées, ce qui fera grimper la facture de quelques dizaines d’euro supplémentaires. Toutefois, cette occupation reste accessible au plus grand nombre. De nombreux tutoriaux gratuits peuvent être consultés sur internet pour apprendre comment faire pas à pas.
Une précieuse ressource si vous n’êtes pas un expert en travaux manuels.

Où peut-on fabriquer des poupées tracas ?

Le premier endroit où l’on peut s’adonner à ce loisir, c’est bien entendu chez soi. Mais pas seulement. De nombreux ateliers créatifs destinés aux enfants proposent des séances collectives encadrées par des animateurs.
Écoles, centres de loisirs ou centre aérés organisent cette activité. L’effet de groupe est bénéfique, car il pousse les enfants à échanger entre eux sur ce qu’ils vont confier à leurs poupées et utilise la force du groupe pour déconstruire et rationaliser ses peurs.

Certains psychologues la proposent également à leurs patients jeunes … et moins jeunes. Sur internet, une importante communauté d’amateurs de loisirs créatifs échange à ce propos par l’intermédiaire de blogs, de forums dédiés et des réseaux sociaux. De quoi trouver l’inspiration et échanger avec d’autres créateurs en herbe.

Avec leurs couleurs et leurs formes variées, les poupées tracas sont un excellent moyen de faire faire une activité intéressante à ses enfants, tout en leur offrant un moyen de canaliser les angoisses et les inquiétudes typiques de leur âge.
Peu coûteuse, cette activité ne nécessite que quelques fournitures qu’il est aisé de trouver dans le commerce. Réalisable à la maison, elle peut aussi faire l’objet d’ateliers créatifs organisés par les lieux accueillant des bambins.
Sur internet, les blogs, forums et réseaux sociaux sont un excellent moyen de présenter ses créations et d’échanger astuces et conseils.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des
Idées de loisirs : make-up, jeux de quilles, collectionneurs