Idées de loisirs : korfball, transport, poterie

Construire son arbre généalogique

Vous êtes ici : Planetloisirs » Culturel » Construire son arbre généalogique

15 Mar 2018   1 commentaire   770 lectures   Culturel

Entre recherches, découvertes et souvenirs, la construction d’un arbre généalogique est une activité riche en émotion. Si certaines personnes y voient un travail fastidieux proche de la mission impossible, d’autres en font une véritable passion et aiment se lancer le défi de retracer ses origines.

Quoi qu’il en soit, cet article propose des conseils pratiques pour vous faciliter la tâche et vous motiver à vous lancer dans la construction de votre arbre généalogique.

Les archives communales

Lorsqu’on parle d’arbre généalogique, l’une des premières questions que l’on se pose est : jusqu’où peut-on remonter ses origines ? Effectivement, la réponse à cette question repose sur plusieurs paramètres, mais de manière générale, on peut espérer pouvoir remonter jusqu’au 19e siècle. Tout dépend des archives en faite, sachant que leur ancienneté varie d’une commune ou d’une région à l’autre.
D’ailleurs, c’est le point de départ incontournable pour qui souhaite retracer ses origines. On ne peut donc pas se passer de cette étape.

En France, tous les actes de l’état civil sont conservés par les mairies. Ils sont systématiquement établis en deux exemplaires. Une copie est sauvegardée par la mairie tandis que l’autre est remise aux greffes qui les transfèrent aux archives départementales. Cela dit, certaines communes ne veulent pas conserver les actes de l’état civil de plus de 100 ans. Du coup, elles les remettent aux archives départementales.

Il faut savoir aussi qu’une loi de 1970 oblige les mairies de moins de 2000 habitants à remettre leurs dossiers de plus de 150 ans aux archives départementales. Mais attention, cette loi n’est pas suivie par toutes les communes donc il y a de grandes disparités.

Bon à savoir : le milieu social et culturel de vos parents et ancêtres joue aussi un rôle important. Avec des ancêtres nobles par exemple, vous pouvez remonter jusqu’au Moyen Âge. Avec un enfant abandonné dans la famille en revanche, il est très difficile, voire impossible, de construire un arbre généalogique.

Comment se déroule la demande d’un acte de l’état civil ?

La première étape de votre enquête consiste à chercher vos papiers de famille. Pour cela, vous devez demander des actes de l’état civil de vos parents et ceux de vos ancêtres. Sachez toutefois que pour avoir une copie intégrale d’un acte de moins de 75 ans (sauf s’il s’agit d’un acte de décès), vous devez prouver votre lien de parenté avec l’intéressé. Autrement, vous devez vous contenter d’un extrait de l’acte.
Si vous ne savez pas la date exacte de l’acte, sachez que les employés de la commune ne sont pas obligés de faire des recherches pour vous. Il vous faudra donc leur fournir des informations précises.
Cela dit, certains employés de l’état civil acceptent de consulter les tables décennales afin de vous aider à trouver la date de l’acte.

Voici la liste (non exhaustive) des papiers dont vous aurez besoin pour la construction de votre arbre généalogique :

• livrets de famille,
• cartes d’identité,
• passeports,
• livrets militaires,
• contrats de mariage et autres actes notariés,
• les correspondances,
• les faireparts,
• les photos.

Conseils pour mener à votre enquête

Il n’y a pas trente-six solutions. Pour construire votre arbre généalogique, vous devez interroger votre famille. Les doyens pourront vous fournir des informations utiles comme les noms, les lieux et les dates.

Trouvez la personne qui garde le livret de famille que vous cherchez. Il est fortement conseillé d’en faire une photocopie ou de le numériser.
Regardez les photos de famille qui feront jaillir des souvenirs.

Faites un tour dans les cimetières et notez les renseignements que vous pouvez trouver sur les épitaphes (nom, prénom, date de naissance, date du décès, etc.).

Utilisez un cahier lorsque vous notez les informations que vous avez recueillies, pas des feuilles volantes qui se perdent facilement.
N’oubliez pas de mentionner la source de toute information que vous avez obtenue ainsi que la date de la découverte.

Ne vous contentez pas d’un seul type de document lorsque vous menez votre enquête. Utilisez tout ce que vous pouvez trouver : actes de naissance, actes de décès, contrats de mariage, etc.

Dessiner votre arbre généalogique

Choisissez un papier ainsi qu’un outil de dessin de qualité pour la réalisation de votre arbre généalogique. Vous trouverez un large choix de matériel dans les magasins de bricolage.
Pensez à tracer l’arbre au crayon d’abord, avant de repasser avec un stylo ou un feutre plus tard.

Choisissez la forme que vous voulez donner à votre arbre. Certains arbres généalogiques sont en forme d’arbres avec des branches. Chaque branche représente une branche de famille. D’autres sont en forme de diagrammes familiaux.


Exemple d’arbre généalogique

Dessinez à l’aide d’un crayon votre arbre, en prévoyant suffisamment d’espace pour marquer chaque nom et si nécessaire dessiner des connexions.
Commencez par écrire votre nom. Après tout, c’est de votre arbre généalogique qu’il s’agit. C’est donc tout à fait normal que ce soit votre nom qui marque le départ de l’arbre.
Ajoutez les noms de vos frères et sœurs au même niveau que le vôtre et ceux de vos parents au-dessus.

Si vous, ainsi que vos frères et sœurs, êtes mariés et que vous avez des enfants, pensez à écrire leurs noms également. Les noms des conjoints doivent être notés directement à côté de leurs partenaires tandis que ceux des enfants doivent figurer en dessous.

Écrivez ensuite les noms de vos cousins, oncles, tantes et grands-parents. Vous devez inclure tous les membres de votre famille et ajoutez progressivement d’autres générations. Allez aussi loin que vous le souhaitez dans votre généalogie.

1
Poster un Commentaire

1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
1 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des

Super infos ! Moi qui vient de Versailles j’ai toujours cru que toute ma famille venait également de Versailles