Idées de loisirs : touchdown, bokwa, enquête

Le bossaball, un cocktail sportif qui nous vient de Belgique

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports en club » Le bossaball, un cocktail sportif qui nous vient de Belgique

16 Mai 2012   2 commentaires   2590 lectures   Sports en club

À la recherche d’une discipline combinant fitness, capoeira, salsa, football et volley-ball ?

Ne cherchez plus : le bossaball est fait pour vous.

Pour assaisonner ce bouillonnant cocktail sportif, le jeu se déroule sur une surface propice aux rebonds et autres figures acrobatiques : une structure gonflable avec un trampoline en son centre. Jouer au ballon sur une aire gonflable peut cependant paraître anodin, pourtant le bossaball est le nouveau sport collectif qui a réussi à s’intégrer dans plusieurs pays. Il demeure une discipline qui draine les foules et attire l’attention partout où il est passé.

Le bossaball, un pur moment d’amusement

Apparu en Belgique il y a quelques années, le bossaball est un sport d’équipe qui se joue sur une surface gonflable. Par le filet qui sépare de terrain en deux pôles, cette activité est similaire au volley-ball.
Les règles ne sont pas tout à fait les mêmes et par certains mouvements, le bossaball possède plusieurs caractéristiques du football, du fitness, de la capoeira et du trampoline, une des disciplines les plus importantes de la gymnastique.
Les sauts et les différentes figures acrobatiques sont ainsi de mise, et le jeu se révèle être un moment d’amusement garanti.
Les sauts aériens effectués par les joueurs, résultant des bonds causés par l’impulsion de la surface gonflable, offrent un divertissement unique. Le déroulement d’une partie s’avère ainsi spectaculaire.

Les particularités d’un terrain de bossaball

De chaque côté du terrain, au centre de cette aire gonflable, le bossawall est une toile élastique également gonflable entourée d’un boudin intégré dans la surface de jeu.
Chaque élément du terrain de jeu possède ses propriétés pour l’attribution des points et dans le déroulement d’une partie.
Le terrain de bossaball se déploie sur toutes les surfaces larges pouvant l’accueillir, telle une plage, en intérieur ou en extérieur. Il faut compter au maximum 45 minutes pour la mise en place de cette structure gonflable.

Les règles du bossaball

Une équipe de bossaball est composée de 3, 4 ou 5 joueurs.
Au cours d’une partie, le but de chaque équipe est de propulser la balle dans le camp adverse jusqu’à ce qu’elle touche la surface de jeu dans les zones à point. À cette fin, un des joueurs de l’équipe, le passeur, se place sur le trampoline, et les autres se placent autour de lui sur le terrain gonflable. Parmi ces derniers, le serveur lance la balle à la main ou au pied dans les airs et tente de la catapulter sur le terrain du camp adverse. Si l’équipe adverse parvient à réceptionner la balle, elle peut utiliser au maximum 8 contacts avant de la relancer dans l’autre camp.
Toutes les parties du corps peuvent être utilisées pour renvoyer la balle, mais seule une touche avec les mains ou 2 contacts successifs avec la tête ou les pieds sont autorisés. Au cours de l’échange, la balle est lancée autour du trampoline, afin que le passeur offre une occasion de smash décisive à ses coéquipiers.
En défense, l’équipe adverse saute le plus haut possible pour contrer l’attaque. Si elle parvient à réceptionne la balle, elle peut repartir à l’attaque. Le jeu continue ainsi jusqu’à ce qu’il y ait un point gagnant ou une nouvelle remise en jeu.

Les points au bossaball

Deux équipes jouent un match de bossaball en 3 manches. La première qui arrive à marquer 25 points, dont 2 d’avance sur son adversaire, remporte la manche.
Les points sont attribués à l’équipe qui attaque lorsque la balle touche le sol du trampoline ou des ballons gonflables, dans les limites du terrain. Si elle tombe dans la zone blanche du trampoline, l’équipe qui attaque marque 3 points.
Lorsqu’elle touche les ballons gonflables, l’équipe obtient 1 point. La partie continue si la balle rebondit sur le bossawall et aucun point n’est marqué.

Le bossaball, une activité rythmée de renommée internationale

Le nom de bossaball proviendrait peut-être de la musique rythmée bossa-nova, une forme de samba très dansante et typiquement brésilienne. Dans la langue portugaise, la bossa exprime le style, le flair ou l’attitude, des caractères entrant parfaitement en relation avec le bossaball. La musique est ainsi une composante majeure de ce sport. La personne qui supervise le jeu est appelée « arbitre de samba ».
Outre les prérogatives d’arbitrage qu’il possède, il joue également le rôle de maître de cérémonie et de DJ exotique avec l’aide d’un sifflet, d’un microphone et des instruments de percussion, animant le jeu avec une bonne humeur exceptionnelle.

Aujourd’hui, de nombreux clubs de bossaball proposent des séances d’apprentissages et des tournois dans plusieurs pays tels que le Brésil, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne, le Portugal, la Roumanie, l’Arabie Saoudite, le Koweït, l’Équateur et à Singapour.

2
Poster un Commentaire

2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
2 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
caf bas rhin

Bonjour,

Tout d’abord merci pour cet article complet et exhaustif, moi qui cherchait des informations sur ce sport, me voilà comblée :p !

J’avais vu lors d’une émission que ce sport gagnait en notoriété, j’ai vraiment envie de m’y lancer pour voir ce que je donne dans des conditions tout autres qu’au basket que je pratique régulièrement.

Tout cela m’a l’air super amusant et je pense en parler avec mes amis et essayer de récupérer du matériel pour tenter une partie !
Sauriez-vous si un magasin commercialise des produits liés à ce sport en France?
Marie 🙂

jeux de gore

Bonjour et merci pour ce billet qui pour ma part me fais faire une découverte.
Sincèrement je viens de prendre connaissance de ce sport ça parait intéressant. J’aime bien les jeux d’équipes à ceux qui sont plutôt solitaires. Je pense qu’ils sont plus intéressant du moment ou il y’a une communion entre les joueurs de la même équipe qui sont obligés d’être solidaire et de combiner leurs efforts pour atteindre leurs buts. S’il y’arrive que quelqu’un soit faible, les autres l’aide et vice versa.