Idées de loisirs : surf, mountainboard, chevaux

Fabriquer soi-même des savons

Vous êtes ici : Planetloisirs » Savons » Fabriquer soi-même des savons

16 Déc 2009   1 commentaire   1335 lectures   Savons

La fabrication artisanale de savons est de plus en plus appréciée aujourd’hui, elle est faisable par tous pour un budget très faible et une qualité recherchée par les consommateurs.
Beaucoup d’émissions TV retracent les fabrications industrielles pendant que d’autres cherchent à décrypter ce qu’il peut bien se cacher derrière des noms étranges écrits sur les étiquettes des ingrédients utilisés qui sont le plus souvent des additifs ou des conservateurs.

Pour palier à cela, la fabrication artisanale faite par vous-même vous permet :

  • de réaliser des économies (10€ par mois)
  • de profiter de produits de qualité
  • de contrôler ce que vous y mettez

Équipement nécessaire

Il n’existe pas vraiment d’équipement “spécial” pour la fabrication de savons.
Vous pouvez utiliser vos équipements de cuisine classiques.
Si vous souhaitez toutefois avoir des formes particulières, n’hésitez pas à investir dans des moules, même si les plus simples feront amplement l’affaire.

Une recette simple

Pour la liste des ingrédients, il vous faudra :

  • 200g de savon en paillettes sans parfum, de type savon de Marseille (ou râpez des morceaux plus gros jusqu’à obtenir de petits morceaux très fins)
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale (olive, amande douce, arachide, jojoba, palme, tournesol, argan, coco, sésame, maïs, soja, …)
  • 1 verre d’eau déminéralisée ou distillée
  • 1 cuillère à soupe de lait (vache, chèvre, coco, …)
  • 20 gouttes d’huile essentielle (au choix)

1. Faire chauffer au bain-marie le savon (réduit en paillettes) et l’huile végétale en remuant doucement avec une cuillère en bois.
2. Dans un autre bain-marie, faire chauffer l’eau.
3. Incorporer le mélange savon-huile à l’eau, en remuant avec un fouet.
4. Puis ajouter le lait.
5. Mélangez de nouveau. Quand la pâte est bien homogène, versez l’huile essentielle (attention : elle ne doit pas chauffer sinon vous risquez de perdre ses principes actifs).
6. Une fois ceci fait, versez la pâte dans des moules (en silicones par exemple, afin d’en faciliter le démoulage) que vous aurez choisi et laissez le tout reposer à l’air libre pendant une durée d’une douzaine d’heures (attendez que la nuit passe pour les démouler au petit matin).
7. Démoulez-les ensuite. Si ceux-ci sont encore humides, laissez-les à l’air libre quelques heures.

Il est important de conserver les savons dans du film plastique.
Si vous êtes amoureux de couleur, ajoutez à l’étape 5, quelques gouttes de colorant alimentaire (la cannelle donnera une couleur beige ; le carré de chocolat, la couleur brune ; le curry en poudre une teinte jaune-pêche ; le paprika une couleur pêche …).

Sachez qu’il existe bien d’autres recettes.
Il est aussi possible, avec les conseils donnés lors de la première recette, de créer vos propres recettes aussi folles soient-elles.

La seule limite reste votre imagination, alors lancez-vous, c’est une aventure marrante qui sera ravir les petits comme les grands.

1
Poster un Commentaire

1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
1 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Daniela

L’utilisation du savon de Marseille est très polyvalent. Je l’ai adopté pour le shampoing depuis qu’une amie dont les beaux parents sont syriens m’a dit qu’ils utilisaient pour se laver les cheveux également. C’est du savon relativement pur au sens chimique du terme. Sans adoucissants, sans parfums, …