Devenez un cordon bleu

Vous êtes ici : Planetloisirs » Cuisine » Devenez un cordon bleu

8 Mar 2011   16 commentaires   333315 vues   Cuisine

Les cours de cuisine s’adressent à tous les amateurs de bonne cuisine. Que ce soit pour combler vos invités ou tout simplement pour le plaisir de vos papilles, les cours de cuisine sauront satisfaire vos attentes.
De plus il n’est pas nécessaire d’être un as en la matière pour profiter des enseignements d’un chef cuisinier. En effet, la plupart des cours proposés se déroulent en partant du principe que tous les participants n’ont peut être pas passés leur vie derrière des fourneaux.
De ce fait, la personne qui prend alors en charge la séance vous accompagnera, pas à pas, dans la confection du plat du jour et ce, quelque soit votre degré d’habilité.

Par ailleurs, beaucoup prendront le risque de clamer haut et fort que la cuisine est et restera cloisonnée au domaine de compétence de la gente féminine. Cependant, la réalité est toute autre puisque le public masculin semble de plus en plus intéressé par cette forme d’apprentissage ludique et enrichissante. Il existe même pour les plus misogynes d’entre vous des cours dédiés aux hommes comme il en existe d’autres réservés pour nos chères cuisinières en herbe.

On distinguera deux formules différentes : les ateliers de cuisine et les cours à domicile.

Les cours en ateliers

C’est sans doute la formule qui séduit le plus et le concept n’y est pas pour rien !
En groupe réduit, vous êtes sous la supervision d’un ou plusieurs chefs cuisiniers qui vous détailleront les différentes marches à suivre dans la confection de votre met. L’intérêt d’un tel concept réside dans la convivialité de l’apprentissage.
Ainsi, vous serez notamment amenés à effectuer des tâches délicates en compagnie de personnes avec lesquelles vous ferez très probablement connaissance.
Par ailleurs, les chefs qui dispensent de tels cours sont avant tout des pédagogues dans la mesure où ils essayeront de vous transmettre au mieux leur savoir faire (techniques et astuces) afin de vous faciliter la cuisine du quotidien tout en faisant de vous un fin gourmet.
Il est à noter que ces cours étant prisés, il est très souvent nécessaire de réserver à l’avance si ce n’est que pour choisir l’horaire ou l’atelier souhaité.

Pourquoi ne pas apprendre en compagnie de vos collègues de bureaux ?
L’expérience peut s’avérer être très enrichissante du point du vue du renforcement des liens au sein d’une équipe. D’ailleurs, des réductions importantes peuvent être accordées en cas de réservation en groupe. Pensez à vous renseigner au près du CE ou du pôle formation de votre entreprise.

Les cours à domicile

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un chef cuisinier dans sa propre cuisine ?
De plus en plus d’entre eux se rendent désormais disponible pour faire de votre cuisine le théâtre d’un moment culinaire prestigieux. Vous profitez ainsi durant quelques heures, en tête à tête, d’un chef qui se consacrera entièrement à vous et à la préparation d’un plat (ou menu). L’intérêt est double : pouvoir travailler dans  un environnement personnel que l’on côtoie quotidiennement et avoir l’attention particulière du professeur.
Encore une fois, votre encadrant se voudra le plus pédagogique possible dans le sens où il essayera de tenir compte de votre niveau pour vous permettre d’assimiler les différentes étapes mises en œuvre.
Il est par ailleurs évident qu’une réservation à l’avance est indispensable du fait de la disponibilité souvent limitée du chef.

Quid des enfants ?

Mais les adultes ne s’avèrent pas être les seuls aptes à recevoir les lumières d’un chef cuisinier : les plus intéressés sont et resteront vos jeunes pousses de par leur extraordinaire curiosité et leur désir insatiable de découvrir, par eux-mêmes, de nouvelles choses.
Ceci étant, certains grands chefs l’ont compris avant d’autres et proposent aujourd’hui des ateliers de cuisine pour les plus jeunes, âgés de 4 à 12 ans.
L’intérêt porte avant tout sur l’aspect psychologique : préparer son propre repas permet de passer du statut de « bouche à nourrir » au statut de cuisinier en herbe. Ces ateliers sont des moments privilégiés consacrés à l’éveil et l’épanouissement de l’enfant.
En effet, derrière l’aspect ludique de l’apprentissage se cache avant tout un nombre de valeurs que les accompagnateurs tentent de véhiculer aux enfants. On parle alors de bio, de nourriture équilibrée, de l’importance et de la nécessité des légumineuses tout en les sensibilisant sur l’indispensable hygiène à acquérir.

Après avoir versé, touillé, roulé, moulu, en bref, après avoir mijoté son plat, l’enfant passe alors à la phase de dégustation où l’accent est mis tout particulièrement sur la découverte de nouvelles saveurs. On essaye parallèlement de réconcilier les plus jeunes avec certains aliments, comme certains légumes ou poissons qu’on fait redécouvrir à travers des recettes colorées et gourmandes.

Pour quel budget ?

En ce qui concerne le budget à y consacrer, tout dépendra du nombre de séances mais surtout du type de cours voulu. En effet, nous pouvons distinguer deux types d’apprentissage : d’une part l’apprentissage individuel à travers des cours à domicile où vous recevrez un chef cuisinier chez vous et d’autre part l’apprentissage en groupe grâce aux ateliers notamment.
Comptez pas moins de 200€ pour vous attribuer le privilège d’avoir un chef chez vous. A contrario, les cours en ateliers restent davantage accessible à raison d’une moyenne de 15€ à 100€ pour des séances variant de 30 minutes à 3h.
Par ailleurs, il est possible qu’une séance ne suffise pas à satisfaire votre curiosité naissante pour l’art culinaire. Dans ce dessein-là, il est préférable de souscrire, si l’offre le permet, à un forfait comprenant un nombre déterminé de séances que vous pouvez espacer à votre guise, vous permettant de réaliser des économies considérables.

Enfin, sachez que dans la plupart des cas, les matières premières et le prêt du matériel nécessaire sont compris dans le tarif. Afin de vous en assurer, n’hésitez pas à demander des compléments d’informations auprès de l’organisme concerné qui pourra au même titre vous renseigner sur de prochaines promotions.

Lieu et matériel

La cuisine étant avant tout un savoir faire manuelle, son étude demande un équipement minimum et une hygiène impeccable. Car le lieu en lui même n’est pas un facteur limitant : vous pouvez en effet profiter de l’enseignement d’un chef dans sa cuisine, dans un atelier dédié à la cuisine ou encore dans votre propre cuisine.
Mais la formule qui séduit de plus en plus d’amateurs reste la solution en atelier : les cours prennent place dans un local spécialement aménagé afin de pouvoir vous accueillir en groupe.
Pour les cours dédiés aux enfants, le lieu est aussi spécialement étudié et aménagé : en effet, les lieux de travail sont adaptés afin de rendre accessible aux enfants tous les ustensiles nécessaires. De plus, un souci particulier est porté sur la décoration afin de rendre agréable le lieu aux plus jeunes et de les mettre à l’aise avec l’environnement de la cuisine.
Enfin, la dégustation peut se faire, si le temps le permet, sous forme d’un pique-nique convivial, à l’extérieur.

Cuisine, corvée ou savoir faire ?

La cuisine a depuis toujours été une tâche attribuée à la matrone. Souvent associée à une corvée plus qu’à un instant de plaisir, la cuisine est toujours associée aux besognes et tâches ménagères effectuées par la mère de famille, rendant ainsi la cuisine plus dégradante que jamais.
Mais ce n’est pas pour autant que la femme en est venue à négliger l’art culinaire : elle l’a au contraire revalorisé, revu et corrigé.

C’est ainsi que cette relation des plus privilégiée s’est transmise, tel un précieux héritage, de mère en fille dans les sociétés du passé.
En effet, cette tendance s’est petit-à-petit dissipée dans les sociétés dites « modernes », mais s’enracine toujours aussi profondément dans les sociétés qui conservent traditions et coutumes d’antan.
La cuisine est donc considérée comme un moyen de se rapprocher entre mère et fille, et de passer ainsi un moment intime de partage et d’échanges.
Malgré tout, on retrouve cet esprit d’héritage même aujourd’hui, et ce par la démocratisation et la modernisation de la cuisine. En effet, révolue l’époque où la cuisine était assignée exclusivement à la femme !
Désormais, la cuisine est une noble activité et les mâles s’y collent également sans complexe aucun. Ainsi, aujourd’hui, la cuisine s’inscrit aisément dans le patrimoine culturel d’un pays de par son accessibilité à tous.
Mais l’art gastronomique authentique n’a jamais autant été en danger. Un phénomène datant de quelques décennies tend à prendre le dessus : il s’agit des fast-foods.
Brisant tous les codes gastronomiques et défiant l’authenticité de l’art culinaire, les fast-foods deviennent la référence des jeunes d’aujourd’hui en matière d’alimentation.
Mais ce n’est pas pour autant que l’art de bien manger risque de disparaître car la tendance est du côté du renouveau de notre alimentation quotidienne, et ce à travers un retour aux fondamentaux et surtout vers un nouvel état d’esprit où la cuisine devient un art.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

16 commentaires »

  1. Je me suis inscrite à des cours de cuisine organisés par un chef cuisinier de mon département, je fais ça avec une amie et nous nous éclatons!
    Moi qui détestait la cuisine auparavant, je me régale !

    RépondreRépondre
  2. Bien que je n’ai jamais cuisiné avec ma mère, j’adore cuisiner et concocter des bons petits plats à ma famille.

    RépondreRépondre
  3. Aujourd’hui, avec les nombreuses émissions culinaires que l’on voit régulièrement à la tv, faire de la cuisine est devenue la nouvelle mode chez les jeunes comme chez les moins jeunes.
    De nombreuses personnes tentent de monter des restaurants mais déchantent vite lorsqu’il s’agit de rentrer dans ses comptes :( :( :(

    RépondreRépondre
  4. Les cours de cuisine sont aussi un excellent cadeau à faire à la personne qu’on aime :) C’est à la mode et en plus c’est une sortie originale.

    RépondreRépondre
  5. J’ai offert dernièrement un cours de cuisine en duo à mon couple de meilleurs amis.
    Le concept est simple : une entrée un plat un dessert
    à emporter chez soi quand fini

    Je vous donnerai leurs impressions :)

    RépondreRépondre
  6. Merci pour ce post très instructif.En effet, les cours à domicile sont un bon moyen d’apprendre rapidement à concocter des bons petits plans dans un espace de travail déja connu :: notre cuisine.

    RépondreRépondre
  7. cuisiner autrefois était plus dure et complétement réservé aux femmes. Maintenant on constate que la cuisine intéresse tout le monde: jeunes, moins jeunes, hommes et femmes. C’est devenu moment de grand plaisir que l’on partage en échangeant des trucs et astuces pour mieux révolutionner l’art culinaire. Il existe maintenant de nombreuses écoles dédiées à la gastronomie, à l’art de la table….. Et à travers les émissions de la télé, on apprend de jour en jour.

    RépondreRépondre
  8. bien que je suis un homme j’aime cuisiner, travailler les légumes, savoir ce qu’on mange quitte à manger moins mais mieux c’est ce qui me donne le plus envie de cuisiner

    RépondreRépondre
  9. J’ai appris à cuisiner avec ma mère et ma grand-mère, qui elles ont fait de même. C’est une histoire de famille et chez nous cuisine rime avec tout sauf avec corvée, c’est une passion qu’on aime partager avec les autres :)

    RépondreRépondre
  10. J’ai décidé de prendre des cours ! J’embarque mon conjoint avec moi !

    RépondreRépondre
  11. J’ai décidé de prendre des cours ! J’embarque mon conjoint avec moi !

    RépondreRépondre
  12. Avant tout, il faut être intéressé par la cuisine et pas prendre des cours pour le fun… Je pense aussi que celui qui est intéressé peut s’aider d’un livre et suivre la recette tout simplement ..

    RépondreRépondre
  13. Pensez aussi à respecter les produits que vous achetez et si possible des produits frais

    RépondreRépondre
  14. J’ai toujours aimé la cuisine, inventer et réinventer de nouvelles recettes. La cuisine est un art dans lequel il faut savoir se tester et se dépasser :)

    RépondreRépondre
  15. Cuisiner c’est un véritable plaisir personnel et que l’on peut faire partager aux autres !

    RépondreRépondre
  16. Dans tous les cours de cuisine on vous dira que ce qui compte ce sont surtout les ingrédients. DOnc n’oubliez pas que pour faire des bons petits plats il faut aussi dépenser dans des ingrédients de qualité.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: