Menu Fermer
Accueil » Sports de plein air » L’aquatanque, la pétanque sous l’eau

L’aquatanque, la pétanque sous l’eau

Au sommaire

1)  L'aquatanque, une première mondiale à Marseille
2)  L'équipement pour la pratique de l'aquatanque
3)  La pratique de l'aquatanque
4)  L'aquatanque a des ambitions olympiques
5)  L'aquatanque n'est pas seulement un sport pour les hommes retraités

L’aquatanque ou la pétanque sous-marine (pétanque subaquatique) est une nouvelle forme de pratique de la pétanque, mais sous l’eau. Elle se pratique principalement dans le Sud de la France, avec quasiment les mêmes règles que la pétanque classique.

L'aquatanque, la pétanque sous l'eau
L’aquatanque, la pétanque sous l’eau

L’aquatanque, une première mondiale à Marseille

C’est dans le Sud de la France, précisément dans la ville de Marseille, que ce sport d’un genre nouveau a vu le jour. Il est le fruit de l’imagination d’un groupe de passionnés de la pétanque et de la plongée de la ville. Las de pratiquer la pétanque classique sur terre, ils ont voulu expérimenter quelque chose de nouveau et vivre de nouvelles sensations à travers la pétanque sous l’eau.

C’est donc une pratique qui n’est pas encore homologuée comme discipline sportive par les instances compétentes et n’a pas donc pas de technique particulière pour le moment. Toutefois, certaines personnes se mobilisent pour qu’elle change de statut et qu’elle soit davantage reconnue.

L’équipement pour la pratique de l’aquatanque

Il va de soi que pour jouer sous l’eau, il faut y rester pendant une longue période et que cela ne sera pas possible sans un équipement de plongée.

En dehors de l’équipement requis pour le jeu de la pétanque (boules, le cochonnet, etc.), vous aurez nécessairement besoin d’un équipement de plongée composée principalement :
• D’un masque ;
• D’une bouteille pour l’oxygène ;
• D’un détendeur ;
• D’un gilet stabilisateur ;
• Accessoirement des palmes et d’une combinaison néoprène.

La pratique de l’aquatanque

Tout comme la pétanque classique, l’aquatanque se joue avec des équipes de 2 voire 3 joueurs comprenant également un tireur, un pointeur et un milieu. En l’absence de règles spécifiques à l’aquatanque, ce sont les règles de la pétanque classique qui s’appliquent pour le moment. Comme vous pouvez vous en doutez, les conditions sous l’eau sont loin d’être identiques à celles sur la terre. Il faut trouver un banc de sable sous l’eau qui va servir d’aire de jeu.
Par ailleurs, l’eau doit être assez claire et peu agitée pour faciliter la visibilité.

La pratique de l’aquatanque nécessite une bonne condition physique pour avoir des gestes précis avec la pression de l’eau. Il faut donc être capable de lancer les boules en tenant compte de cette pression de l’eau, des courants afin d’être précis dans le jeu.
La pratique de l’aquatanque nécessite aussi que les joueurs sachent nager. Cela peut constituer une limitation pour les personnes qui n’ont pas les capacités en natation.

L’aquatanque a des ambitions olympiques

C’est en tout l’ambition de promoteurs de cette nouvelle forme de pétanque qui veulent la faire passer d’un simple passe-temps à une discipline olympique. Et la Fédération mondiale du sport de boules semble être favorable à cette idée.
Fondée en 1985 par trois organisations internationales de pétanque, la fédération se bat depuis des décennies pour faire reconnaître le sport olympique. Et ils font du lobbying pour que le jeu soit reconnu pour les Jeux olympiques de 2024 que Paris héberge.

L’aquatanque n’est pas seulement un sport pour les hommes retraités

Comme la pétanque, l’aquatanque n’est pas un sport pour les retraités ou les personnes du troisième âge. Oui, vous êtes plus susceptible de rencontrer des hommes âgés pratiquant ce sport, mais les statistiques montrent que de plus en plus de femmes y participent.
Lors de la Coupe du monde de pétanque en 2016 – compétition à laquelle les femmes ne sont autorisées à concourir que depuis 2002 – un total de 456 femmes y ont participé. Aujourd’hui, environ 14% des 300 000 membres inscrits en France sont des femmes.
Selon le président de la Ligue, les femmes apportent une certaine «sensibilité» au sport qui fait défaut aux joueurs masculins.

Un doute sur un terme employé ? Besoin d'une définition ? Ce qu'il faut retenir est dans le glossaire.

COMPLÉTEZ VOTRE LECTURE