Idées de loisirs : pétanque, roller, dessin

Sublimez vos bijoux et petits objets grâce à l’émail

Vous êtes ici : Planetloisirs » Bijou » Sublimez vos bijoux et petits objets grâce à l’émail

29 Sep 2011   14 commentaires   5732 lectures   Bijou

Plus besoin de disposer d’un four professionnel pour créer toutes sortes d’objets en émail. Auparavant cela était plus réservé à des bijoutiers ou des artisans, mais à présent c’est aussi à votre portée.
Vous pouvez réaliser de nombreux autres objets que les bijoux : des cadres, des vases, des boites à bijoux …

La haute teneur en silice est un critère de qualité des émaux, par contre plus la silice est présente et plus il faudra cuire les émaux à température élevée.

Il y a plusieurs façons de travailler l’émail :

  • à froid, ce qui permet la vitrification d’objet à l’aide de résine,
  • à chaud, avec un four traditionnel ou professionnel,
  • par trempage (plutôt réservé à de la céramique)
  • par aspersion
  • par rinçage
  • au pinceau
  • l’embossage avec pistolet

L’émaillage à chaud donnant des résultats plus réguliers, plus jolis, et plus durables c’est cette méthode de travail qui va vous être détaillée

Matériel nécessaire pour l’émaillage à chaud

– de la poudre d’émail (Efcolor par exemple), les teintes sont très variées (environ 4 euros pour un flacon de 25 gr)
– supports en métal de différentes formes pour y mettre l’email : rond en cuivre percé qui servira de pendentif … (de 1 à 5 euros pièce)
– plinthe en U pour servir de support pendant le saupoudrage de la poudre (de 0,50 à 1,50 euro)
– un four traditionnel : vous pouvez également si vous le préférez acquérir un four pour cuire l’email, cela ressemble un peu aux appareils de fondue avec les bougies en dessous excepté que ce n’est pas une marmite mais un plat en métal où les pièces à cuire seront posées, la cuisson est plus lente mais plus régulière (de 20 à 35 euros)
– une spatule (quelques euros)
– des feuilles de papier (quelques centimes d’euros)
– du papier de verre ou un bloc à poncer grains fins/moyens (de 3 à 6 euros)
– un tamis adaptable aux flacons de poudre d’émail (moins d’un euro)
– un fixateur pour Efcolor (facultatif)
– des feuilles aluminium découpées
– ou feuillse de cuivre pour Efcolor  (environ 3 euros)
– des pochoirs qui serviront à créer des motifs (environ 4 euros)
– un support pour le four
– vous pouvez également ajouter des décorations : strass …

Cette activité ne convient pas à de jeunes enfants et doit absolument, pour les plus grands, être encadrée par des adultes. Il y a en effet un risque de brûlures sévères ou d’ingestion de produits toxiques.
Elle peut néanmoins être pratiquée sans problème chez soi, entre la cuisine (pour le four) et la salle à manger (plan de travail).

Création d’un bijou pas à pas

Après avoir choisi la forme qui servira de support, la poncer des deux côtés grâce à du papier de verre ou un bloc à poncer à grains fins/moyens.

Avant d’y mettre la poudre d’émail protéger votre plan de travail d’une feuille de papier, cela vous servira notamment à récupérer la poudre d’émail qui sera tombée.
Mettre une nouvelle feuille à chaque changement de coloris pour remettre la poudre tombée dans le flacon de la même couleur et éviter les mélanges.

Poser la forme sur un support formé en U (cela ressemble à un gros pack d’agrafes soudées ensemble, partie pleine en bas, partie vide avec les deux bords de chaque côté en haut) de façon à ce qu’une fois recouverte vous puissiez la saisir par le dessous avec un outil du genre spatule fine pour la déplacer.

Déposer la couleur de fond (argent, doré..) pour cela placer le petit tamis sur le flacon ce qui permet à la couche d’émail d’être régulière, tapoter le flacon avec la main libre afin de recouvrir toute la forme.
Ne pas hésiter à en mettre une grande quantité et ne pas oublier de saupoudrer les bords pour éviter que cela ne se rétracte à la cuisson.

Mettre la forme au four, préalablement préchauffé, à 150°C pendant 3 à 5 minutes suivant la surface du support.

Retirer du four et laisser sécher, vous pouvez déjà voir la première couche pailletée.
Choisir un pochoir, l’appliquer sur le support, puis prendre un flacon d’émail de couleur différente de celle du fond déjà appliquée.
Saupoudrer les figures du pochoir muni du tamis, ensuite mettre au four de la même manière que vous avez procédé pour fixer la première couche.

Une fois cuite, séchée et refroidie la première face du support est terminée, il vous reste à reproduire toutes ces étapes sur l’autre face.

Conseil : ne pas poser directement la face déjà émaillée sur la plaque du four ou celle-ci restera collée, il faut la mettre sur un support de four.

Voilà il ne vous reste plus, si vous avez choisi une forme munie d’ un trou, qu’à y passer un cordon de la même couleur que les motifs créés avec le pochoir et vous aurez réalisé un joli collier.

Important : les dénominations Émail ou Émaux sont réservées aux produits vitrifiables résultant de la fusion, vitrification ou frittage d’une substance constituée de matières minérales. Ces produits sont destinés à former en une ou plusieurs couches un revêtement vitrifié, fondu à une température d’au moins 500°C. Ces dénominations s’appliquent également à la substance dans les diverses étapes précédant son état final.
Dans le commerce, des produits définis par le décret du 25 février 1982, l’usage des verbes « émailler » ou « vitrifier » et de leurs mots dérivés, avec ou sans qualificatif, sont réservés pour désigner l’action qui consiste à revêtir ou décorer un objet par un émail. Les « émaux a froid » n’ont rien d’un émail mais sont juste de la résine. Leurs qualités sont bien moindre.

14
Poster un Commentaire

14 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
11 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Société f. Naimi

Je suis créateur de bijoux et je cherche en région parisienne quelqu’un susceptible de me réaliser un émaillage à froid sur des pièces métalliques.
Merci de me contacter par mail
Cordialement
H. Carozzi

Elodie

Le plus grand plaisir de l’émaillage réside dans la composition de ses propres recettes même si l’on trouve des emaux prêts à l’emploi de très bonne qualité. Bien sûr les essais sont longs et fastidieux mais une fois qu’on obtient un bon résultat on le peaufine en changeant la part de chaque ingrédient. C’est un peu le secret de fabrication que garde précieusement chaque céramiste.

Lily

Carrément superbe l’éléphant en émail de votre illustration.
Sinon, je n’ai pas trouvé sur votre site (j’ai peut-être mal cherché), auriez-vous fait un article similaire sur la réalisation de bijoux en pâte Fimo ?

Lily

Merci PLCOM !
C’est exactement ce que je cherchais !

Lena

Merci beaucoup pour votre post.
Jamais vu un guide aussi complet pour réaliser ses propres bijoux émaillés.
De très belles réalisations !

Entreguillemets Bijoux

Tout comme Lily, j’ai craqué pour l’éléphant en émail sur la photo. Je ne sais pas si j’en serais capable, mais en tout cas, voilà un article intéressant. Je partage l’avis de Lena : toutes les étapes de réalisation sont bien expliquées. Le rendu est incroyablement beau ! Il faut dire que j’adore les bijoux !

Association Mosaïque

On nous a donné un four NICEM pour faire des émaux à froid. Est ce que quelqu’un connait ? Est ce qu’on peut utiliser n’importe quel produit ?

Yara

Bonjour a tous, je suis une débutante en émaillage à chaud (cloisonne), mais j’ai déjà fait quelques réalisations d’émail à froid. Si vous voulez, vous pouvez visiter mon fanpage sur Facebook et laisser votre opinion. J’en serais très heureuse.

Amelie

Les dénominations Email ou Emaux sont réservées aux produits vitrifiables résultant de la fusion, vitrification ou frittage d’une substance constituée de matières minérales. Ces produits sont destinés à former en une ou plusieurs couches un revêtement vitrifié, fondu à une température d’au moins 500 degrés C. Ces dénominations s’appliquent également à la substance dans les diverses étapes précédant son état final. Dans le commerce des produits définis par le présent décret l’usage des verbes “émailler” ou “vitrifier” et de leurs mots dérivés, avec ou sans qualificatif, est réservé pour désigner l’action qui consiste à revêtir ou décorer un objet par… Lire plus »

@Amelie:

Parfait ! Dommage que votre message ne soit pas mis en exergue, car il y a effectivement confusion et les marchands de soupe en profitent.

alice

oui d accord avec Amelie, ce dont vous parlez c’est de la résine, pas de l’émaillage…