Idées de loisirs : chakra, zorbing, bougies

Fimo : la création de bijoux en pâte polymère

Vous êtes ici : Planetloisirs » Pâte polymère » Fimo : la création de bijoux en pâte polymère

16 Déc 2008   5 commentaires   13929 lectures   Pâte polymère

La Pâte Polymère, aussi appelé pâte Fimo, du nom de la marque du groupe Eberhard Faber, est une pâte à modeler qui ne s’assèche pas car elle ne contient pas d’eau et se cuit au four.
C’est une pâte très malléable, dont les couleurs sont miscibles entre elles (qui peuvent se mélanger pour en faire une autre). Elle permet de créer des petits personnages, des bijoux, et tout un tas d’objets décoratifs, tels des porte-clés ou des caches pots.

Les Couleurs

A l’aide des 5 couleurs de base : blanc, noir, rouge, jaune et bleu, il est possible d’obtenir une gamme plus étendue de coloris.
Petit conseil : Il faut d’abord mélanger un petit peu de pâte foncée, dans la pâte la plus claire, puis ajouter petit à petit de la pâte foncée jusqu’à obtenir la couleur voulue. Dans le cas contraire, vous risqueriez d’obtenir une teinte plus foncée que ce que vous souhaitiez.

Matériel

Pour commencer une création en pâte polymère, il faut bien sûr la dite pâte.
Elle se présente généralement en petit bloc de 56 grammes (entre 1.80€ et 2.80€ le bloc), et pour certaines couleurs de base (comme le blanc ou le noir) en pain de 350 grammes.
La pâte peut être un peu dure lorsque vous commencez à l’utiliser, il est donc conseillé de la chauffer un peu sur un radiateur, ou tout simplement entre vos mains.
Plus vous la chauffez, plus elle sera malléable.
Il existe aussi pour tous ceux qui désireraient débuter, des petits Kits, avec un assortiment de pâtes de couleurs, du vernis et des couteaux de modelage.
Mais la Fimo n’est pas tout, pour des créations réussies, il faut du matériel :

  • Un rouleau ou une Pasta Machine vous permettront d’étaler de manière uniforme votre pâte. Plutôt que d’emprunter à votre cuisine le rouleau à pâtisserie, vous trouverez en boutique des rouleaux spéciaux adaptés pour tout ce qui est pâte Fimo. Si la Fimo devait devenir un loisir habituel, il vous serait alors recommander d’acheter une Pasta Machine (une machine à faire des pâtes en italien), qui soulagera vos mains en travaillant pour vous. Plus besoin d’aplatir en forçant, la Pasta Machine le fera à votre place. Cela vous permettra de créer des feuilles bien plates, avec un choix de 9 épaisseurs différentes.
  • Des couteaux de modelage vous seront très utiles pour découper, assembler, modeler votre pâte.
  • Un Clay Gun est un pistolet à pâte utilisé exclusivement pour les créations en pâte Fimo. Il est fourni avec une multitude de petits embouts qui vous permettent de réaliser de petits boudins de toutes formes. Il est notamment utilisé pour la réalisation de cheveux.
  • Un Bead Roller est une petite machine, qui par un jeu de frottement de la pâte Fimo sur son socle permet de fabriquer des perles bien rondes de différentes tailles, ovale, en forme de toupie.
  • Du vernis utile pour les finitions, pour rendre votre création brillante et lui donner un aspect moins brut. Il existe deux types de vernis, le mat et le brillant. Personnellement je préfère utiliser le brillant qui n’altère pas les couleurs et leur rend tout leur éclat.
  • Du papier de verre utilisé lui aussi pour les finitions, ou pour être plus précise, pour supprimer toutes les petites imperfections qui pourraient s’être incrustées sur votre pâte, comme des traces de doigts (pour lutter contre les traces de doigts d’ailleurs, vous pouvez utiliser des gants en plastiques, comme ceux des chirurgiens, ou bien du talc que vous appliquer sur vos mains).
  • Des pinceaux pour pouvoir appliquer le vernis. Vous pouvez aussi peindre vos créations si les couleurs ne vous plaisent pas au final, mais il vous faudra utiliser de la peinture spéciale (acrylique ou de la peinture à cuire de préférence).
  • Des aiguilles et des cure-dents, les premières pour percer la pâte dans le cas où vous feriez des perles pour réaliser des bijoux, les second pour consolider vos personnages. Vous pouvez aussi choisir de ne pas relier avant cuisson les parties de votre personnage, il vous faudra donc par la suite utiliser de la colle, mais cette technique reste plus fastidieuse que l’utilisation de cure-dents.
  • Prévoyez en plus du papier sulfurisé ou d’aluminium pour envelopper vos bouts de pâtes restantes pour les protéger un maximum, car bien qu’elles ne sèchent pas, plus vous les protègerez, plus elles seront malléables. Prévoyez aussi des petites boites de rangement, pour ne pas être submergé, car vous verrez qu’en Fimo, même un tout petit restant de pâte peut être utile, donc toutes les petites tombées, il ne faut pas les jeter.

Il existe aussi d’autres matériaux de moindres importance comme des moules, des paillettes or et argent spéciales pour pâtes Fimo…

Il reste un dernier élément entrant en compte dans les créations en Fimo : le Four.
Il vous faut un four classique pour cuire vos créations.
La pâte se cuit à 130° durant 20 à 30 minutes. Au-delà, la pâte se craquelle.
Pensez à bien aérer la pièce dans laquelle vous faites vos cuissons, car la pâte Fimo ne sent pas bon quand elle cuit.
Après cuisson, laissez refroidir.

Diverses créations en Fimo (merci à Emilie pour ses créations 😉 ) :


Porte-clé Ange et Démon


Ronds de serviette


Poisson bleuté aimanté

La Petite Histoire de la Pâte Polymère

L’argile polymère est apparue pour la première fois en Allemagne dans les années 1950 et n’existait à cette époque que dans la teinte “chair” car elle était destinée aux fabricants de poupées qui l’utilisaient pour modeler les visages, les mains et les pieds de leurs créations.

L’argile polymère est un dérivé du chlorure de polyvinyle (PVC) et fait donc à ce titre partie de la grande famille des plastiques : elle est souple et malléable et convient tout fait à l’élaboration de formes et de volumes.
Elle polymérise, c’est à dire qu’elle durcit définitivement après cuisson. Elle ne rétrécie pas.

Avant cuisson, les couleurs peuvent être travaillées dans la masse ; on peut y inclure divers matériaux: perles, poudres métalliques, feuilles d’or ou d’argent, sable pour une texture granuleuse, …
Elle peut être estampée, texturée.
On peut également transférer des images sur sa surface.

Après cuisson, elle peut être sculptée, gravée, poncée, polie, percée, peinte…

On peut lui faire prendre l’aspect de matériaux naturels comme les pierres semi-précieuses (turquoise, jade, malachite, opale…), le bois, l’ivoire, la pierre…

5
Poster un Commentaire

5 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
5 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
thomas

Trop mignons ces petits porte-clés !! 🙂

Sam

Génial ça occupe les enfants et ça fait des cadeaux de noël bon marché! 💡

Lena

Bien jolies créations pleines de couleurs ! Les bijoux fantaisie aux couleurs acidulées sont très tendance !

cacao

Faut-il coller avant ou après les bijoux sur les boucles d’oreilles ?

cloé

jolie creation avec de la pate fimo en + est ce que il faut mettre les attache boucle d’oreille avant ou apres ❓

😉
😉