À quoi peut servir la pâte polymère ?

Vous êtes ici : Planetloisirs » Pâte polymère » À quoi peut servir la pâte polymère ?

20 Jan 2015   3 commentaires   2055 vues   Pâte polymère

La pâte polymère désignée également « fimo » est une pâte appartenant à la grande famille des plastiques. Il faut la faire cuire au four pour la polymériser. Ensuite, on peut y apporter quelques touches d’embellissement comme la peinture.

Historique de la pâte polymère

On a découvert la pâte polymère en 1950 en Allemagne. À cette époque, elle n’existant que dans la teinte « chair ». En effet, cette pâte est disponible en plusieurs coloris de nos jours.
Au début, on utilisait la pâte polymère pour fabriquer des poupées, notamment leurs visages, leurs mains et leurs pieds.
Désormais, on trouve la pâte polymère sous de nombreuses marques dont l’Eberhard Faber et les pâtes fimo Classic et Soft (métallique et pailleté).

Codes couleurs de la marque Eberhard Faber
Codes couleurs de la marque Eberhard Faber

C’est en effet la marque la plus célèbre en France. La pâte polymère lui doit son autre nom : la pâte « fimo ».

Parts de pâtes de 2 couleurs pour en obtenir une troisieme
Parts de pâtes de 2 couleurs pour en obtenir une troisieme

Sur le marché, on trouve également les marques Premo, Cernit, Sculpey et Super Sculpey.

Mais qu’est-ce que c’est que vraiment la pâte polymère ?

Il s’agit d’un dérivé du chlorure de polyvinyle ou PVC et appartient ainsi à la famille des plastiques. Elle permet le façonnage d’objet de formes et de volumes divers.
La pâte polymère peut prendre n’importe quelle teinte et vous pouvez même l’orner avec des accessoires tels que les poudres métalliques, les perles, les feuilles d’or et les sables.
Avec un moule, vous pouvez transférer une image sur sa surface. Il restera ensuite à la mettre en cuisson.
Généralement, celle-ci se fait dans un four à 130 °C pendant 20 à 30 minutes.
Elle durcit d’elle-même après la cuisson et sa forme comme ses volumes restent intacts. Une fois cuit, l’objet doit être sculpté, gravé, poncé, poli et peint.

Les avantages et les inconvénients de la pâte polymère

Entamons d’abord les avantages de cette fameuse pâte. Elle est aussi facile à manier que la pâte à modeler. Puis, vous pouvez la conserver aussi longtemps que vous le pouvez tant qu’elle n’a pas été encore passée à la cuisson.
Il est possible de façonner toutes formes d’objets avec cette pâte. Aussi, l’objet final est parfait et on ne remarquerait ni des fissures ni des imperfections. Vous pouvez la sculpter, la polir et la teinter selon votre goût. Toutefois, la pâte polymère présente quelques inconvénients.
Vous ne pouvez pas la conserver à l’air libre, car elle risquera de se dessécher. Il vaut mieux la mettre dans des boîtes hermétiques. Pour finir, il faut bien nettoyer les mains après chaque contact avec la pâte polymère puisque celle-ci peut affecter votre santé. Il ne faut surtout pas avaler cette matière même à faible quantité.

Les équipements nécessaires pour faire de la fimo

Les premiers équipements dont vous aurez besoin sont vos mains. C’est grâce à elles que vous allez façonner vos objets. Tâchez d’utiliser des gants puisque la pâte a tendance à coller.
Aussi, il vous suffit de changer de gants lorsque vous changez de couleur au lieu d’aller vous laver les mains à chaque fois. Ensuite, il vous faut une lame de cutter spécial fimo pour découper les morceaux de pâtes et de cannes. Elle est disponible en plusieurs types : rigide, striée et flexible.
Munissez-vous ensuite d’une règle pour réaliser des formes identiques ou pour repérer l’écart entre vos ornements par exemple. Un rouleau, en verre ou en plastique, vous servira pour aplatir la pâte.
Faites recours à des aiguilles pour réaliser vos décorations en perles. Ils servent à percer les trous avant la cuisson de la pâte pour y insérer les perles après la sortie de celle-ci au four.

Par ailleurs, vous aurez besoin d’apprêts pour bijoux dont les anneaux, les fermoirs, les perles à écraser, les boucles d’oreilles… ils vous serviront de moulages. Il reste après les pinces et les fils pour monter vos bijoux.
Il faut une pince plate pour serrer les perles, une pince coupante pour couper les fils et une pince à bec rond pour former des crochets et des anneaux par exemple.
En matière de fil, vous avez le large choix : métallique, cuir, nylon, cordon, câblé, etc.

Où peut-on pratiquer ce loisir ?

Divers ateliers sont donnés par des professionnels dans le domaine. Vous pouvez par exemple vous rendre chez « Création My Way » à Paris. On y propose des ateliers de 5 personnes durant 3 ou 4 heures. Chaque atelier se déroule avec une technique et une réalisation spécifiques.

Exemple de réalisation en pâte polymère :
Collier en pâte fimo


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

3 commentaires »

  1. Bonjour,

    Je pense qu’il y a une petite faute de frappe ici « est une pâte appartement à la grande famille des plastiques »  » appartenant  »
    Sinon merci pour la découverte.

    RépondreRépondre
  2. @Fabienne:

    Bonsoir Fabienne,

    Merci infiniment pour cette faute malencontreuse :roll: qui remis dans son contexte n’avait rien à faire là :!:

    Nous allons vous embaucher pour faire la relecture de chacune de nos publications.

    Très bonne soirée.

    RépondreRépondre
  3. Mais c’est avec plaisir, je suis flatté par votre proposition :-P

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: