La ville devient un immense potager

Vous êtes ici : Planetloisirs » Jardinage » La ville devient un immense potager

30 Avr 2014   9 commentaires   3527 vues   Jardinage

Vous habitez en milieu urbain et vous rêvez d’avoir un potager ? N’attendez pas d’avoir un grand jardin pour cultiver vos légumes préférés.

Potager urbain, une tendance à suivre

Certaines espèces peuvent très bien s’adapter à la culture en pots ou en jardinière, vous permettant ainsi de disposer d’un potager sur votre balcon ou sur le toit de votre immeuble. Mine de rien, les espaces qui vous entourent (terrasse, balcon, cour, toiture, etc.) peuvent être transformés en jardin potager. Désormais, vous cueillerez vos tomates en saison ou hors saison.

Vous pouvez cultiver une variété de légumes, aromatiques et même certains fruits. Cultiver un potager en ville est un phénomène assez récent, mais qui séduit de plus en plus de français.


Jardin potager sur un toit d’immeuble

À Paris, le centre commercial Beaugrenelle vient de se doter d’un toit d’une surface de 7000 m² qu’il a entièrement végétalisé.
Plusieurs associations mobilisent les habitants à créer des jardins potagers sur leur balcon, le toit de leur immeuble ou encore sur les espaces verts du centre-ville qu’ils se partageront ensuite les récoltes.

Quels fruits et légumes planter en ville ?

Pour un potager de balcon ou de terrasse, les aromatiques sont l’idéal. Il suffit en effet de quelques pots et un sac de terreau de qualité pour avoir à portée de main un assortiment quasi complet de plantes aromatiques : ciboulette, persil, thym, basilic, menthe, romarin, etc. De plus, avec la température en ville toujours de quelques degrés de plus qu’à la campagne, les gelées y font moins de dégâts sur les végétaux frileux.
Les premiers légumes que l’on trouve dans les potagers urbains sont les tomates-cerises. Aujourd’hui, d’autres variétés viennent quand même les rejoindre, comme les salades, les carottes, les haricots verts, les radis, etc.
L’idéal est de varier les espèces que l’on cultive pour disposer d’un joli bouquet de cueillettes pour agrémenter vos menus.
Vous rêvez d’un pommier sur votre balcon ? C’est tout à fait possible si vous choisissez les variétés colonaires composés de petits rameaux.
Si vous habitez dans le sud de la France, vous pouvez très bien cultiver des agrumes. Cela dit, renseignez-vous sur le type de fruits qui pousseront dans votre région.

Quelques conseils

Pour éloigner les maladies du potager comme les insectes et les parasites, pensez aux plantes telles que la lavande, la capucine, le myosotis ou encore la menthe pour accompagner vos légumes.
L’exposition au soleil est un élément important à prendre en considération.
Par exemple : avec un faible ensoleillement (entre 4 et 6 h de soleil / jour), vous pouvez planter 3 plants de Céleri par carré avec un arrosage léger. Avec un bon ensoleillement (plus de 6 h de soleil / jour), vous pouvez 1 plant de tomate par carré et un arrosage léger.
Pour planter vos fruits et légumes, il vous faudra des contenants si vous n’avez pas de jardin. Les jardineries et les grandes surfaces offrent un large choix de pots, bacs surélevés et balconnières que vous disposerez pour créer votre jardin potager.
Techniquement, il faut au moins 20 cm pour planter des aromatiques et au moins 30 ou 40 cm pour les légumes.

Des exemples à travers le monde

D’autres villes européennes se sont déjà lancées dans ce nouveau concept. La ville de Munich par exemple possède plus de 800 potagers géants dans le centre-ville (contre seulement une cinquantaine à Paris).
À Milan, la prise de conscience de la population a permis la mise en place de quelques filières de culture locale pour limiter les dégâts que l’agriculture intensive sur ses terrains pourra entrainer plus tard. On peut dire qu’un peu partout dans le monde, les citoyens commencent à se mobiliser pour favoriser les jardins potagers en ville.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

9 commentaires »

  1. C’est une très bonne idée :idea: en plus les potagers dégagent de l’oxygène et ô combien on en a besoin dans la ville.
    J’ai essayé une fois mais mes enfants, alors encore petits, ont mangé dans leurs pots :-D
    Mais je vais retenter le coup et même côté décor c’est parfait !

    RépondreRépondre
  2. C’est devenu une vraie mode aux Etats-Unis de cultiver sur le toit de son immeuble! Beaucoup d’associations de volunteering (bénévolat) proposent d’aider à la récolte et à la plantation. Cependant, l’inconvénient de faire pousser en ville, c’est quand même d’exposer tous ces bons fruits et légumes à la pollution: est-ce que ça peut représenter un danger?

    RépondreRépondre
  3. Une solution innovante pour cultiver.
    Même en habitant dans une ville, cultiver ses légumes par soi-même est désormais possible.
    Il faut vous assurer cependant que votre toit peut assumer le poids que lui impose le jardin, que votre installation ne causera pas de dommages à la toiture et qu’elle est conforme aux réglementations de sécurité municipale.

    RépondreRépondre
  4. Pour une fois que j’adhère et adore une mode ! J’espère qu’elle va s’amplifier car avoir son propre jardin est avantageux et bénéfique à tous points de vue.
    Sinon, il y a la possibilité de faire pousser quelques herbes aromatiques dans son balcon pour ceux qui n’ont pas de toits d’immeuble, ce sera toujours mieux que des herbes achetées.

    RépondreRépondre
  5. C’est une excellente d’avoir votre propre jardin :) et au même temps J’espère que chaque personne a une grande toiture fait un jardin…
    Mais quels sont les inconvénients??

    RépondreRépondre
  6. Très bonne idée les jardins sur les toits pour l’homme comme pour les abeilles. Chaque plantation devient réfléchie et les résultats sont au rendez-vous : plantes aromatiques, fraises, framboises, tomates grappes…

    RépondreRépondre
  7. Merci pour votre article . est-ce que je peux la traduire en anglais et la poster sur mon blog ?
    merci d’avance

    RépondreRépondre
  8. @Annuaire professionnel maroc:

    Bonsoir,

    Cela ne nous pose aucun problème !
    Par contre, il faudra mentionner OBLIGATOIREMENT la source et y apposer un lien vers cette page.

    Nous en remercions par avance.

    Bonne fin de journée.

    RépondreRépondre
  9. Très bonne initiative que ces jardins sur les toits des immeubles de nos villes ….. de très bonnes expositions en perspective …

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: