Idées de loisirs : cours, séduction, panorama

Trouvez le métier parfait pour vous avec l’ikigaï, une méthode japonaise

Vous êtes ici : Planetloisirs » Beauté, santé et bien-être » Trouvez le métier parfait pour vous avec l’ikigaï, une méthode japonaise

6 Nov 2018   Aucun commentaire   62 lectures   Beauté, santé et bien-être

Pour les habitants d’Okinawa, au Japon, l’ikigaï, est une doctrine de vie qui vous permet de trouver votre passion pour en faire votre gagne-pain. Pour y arriver, vous aurez juste besoin d’un stylo, d’un carnet et du temps libre.

Vous arrive-t-il d’avoir l’impression de faire un travail qui ne veut rien signifier à vos yeux ? Par crainte de ne pas réussir sur le plan financier, avez-vous tiré un trait sur votre passion et vos aptitudes ? Votre vie active ne progresse-t-elle pas ?

Soyez sans crainte, beaucoup de gens vivent votre situation. Il y a très peu de personnes qui arrivent à concilier passion, compétences et vie professionnelle afin d’en faire une activité leur permettant de gagner leur vie.
Cependant rassurez-vous ! La solution est juste sous votre nez.

L’ikigaï, qu’est-ce que c’est ?

Vous été nombreux à vous poser cette même question : “Pourquoi je me lève le matin et pourquoi ma vie vaut la peine d’être vécue ?”.
Eh bien, l’ikigaï est la réponse à votre interrogation.
C’est un thème japonais qui signifie : “joie de vivre” ou “raison d’être”. Il fait partir des six éléments qui donnent une explication sur la longévité extraordinaire des peuples de l’archipel d’Okinawa, situé au sud-ouest du Japon.

Votre voie, comment la trouver ?

Votre serait de mener des actes concrètes qui vous mettront sur la bonne voie. Pour vous y mettre, vous devez vous procurer un carnet neuf dont vous aurez à faire usage pendant vos recherches ainsi que pendant vos instants de réflexion, d’observation de soi et d’autocritique.

Chercher une orientation

Vous voulez trouver votre ikigaï, pour cela il vous faut remonter à la source c’est-à-dire “vous”. Posez-vous les questions suivantes : “A quel niveau suis-je?”, “Quel est mon souhait ?”, “De quelle façon puis je avoir le bien être, rien qu’en servant l’intérêt des autres?”, “Comment faire la part des choses auxquelles je réponds oui et aux quelles je dis non?”.
Répondre à ces interrogations demande un minimum d’attention.

C’est pour cela que l’auteur de l’ouvrage vous conseille un certains nombres d’activités comme la marche, la méditation, le sport, la rédaction ou le jardinage à réaliser de façon quotidienne afin de mieux vous concentrer.

Explorer vos curiosités

L’idéale serait de faire de votre passion, votre activité quotidienne. Mais que faire si vous n’en possédez pas? Abandonnerez-vous ? Pas question !

Demandez-vous ce qui vous tracasse en cet instant et mettez-vous à chercher dans les documents. Si vous n’arrivez pas à trouver, essayez de vous rattacher à ce qui vous rend enthousiaste. Tous les soirs, vous devez inscrire dans votre carnet trois bons moments de vos journées. Lorsque vous allez décider de vous relire, il vous est possible de vous rappeler des activités, des situations et des personnes…

Il existe une autre méthode un peu déplaisante mais très prometteuse. Vous devez d’abord rédiger ce que vous désirez chez les autres ou ce qui vous amène à les jalouser.
Vous pouvez par la suite définir votre propre ikigaï en copiant et en vous inspirant de ces personnes.

Supprimer la peur

La peur constitue un frein pour vous lorsque au départ vous vous fixer de grands buts, et au bout du compte il vous est difficile de les atteindre. Il vous faut dans ce cas mener des actions beaucoup plus simples qui feront appels à d’autres actions qui vous permettront de grandir de façon graduelle.

Il est important de comprendre que si une action vous parait compliquée, vous devez trouver un moyen pour la simplifier.
Vous devez aussi vous attendre à vivre des échecs avant d’arriver à vos fins et soyez attentif afin de reconnaitre le moment opportun pour foncer.

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des