Idées de loisirs : artistes, arbo-escalade, collections

Les perles, une histoire qui date des millénaires

Vous êtes ici : Planetloisirs » Bijou » Les perles, une histoire qui date des millénaires

25 Fév 2013   7 commentaires   1772 lectures   Bijou

Depuis près de 5 millénaires, les perles ont captivé les hommes.
Une grande partie des principales civilisations de l’humanité a ainsi connu et estimé leur précieuse valeur. Les premières inscriptions, provenant de la Chine vers les années 2300 avant Jésus-Christ, révèlent que les peuples de cette époque considéraient les perles comme un cadeau des dieux.
Peu après, elles deviennent les joyaux des empereurs des dynasties Ming et Han : symboles de richesse et de pouvoir.

Les perles et les mythes ancestraux

Sous d’autres cieux, l’histoire recense également l’utilisation de ces gemmes naturelles.
Dans la Grèce Antique, elle était surtout utilisée pour sa pureté absolue, le symbole de la perfection de l’amour et du mariage. On lui attribuait la capacité de rendre les femmes fécondes.
En Égypte Antique, la perle était employée en tant qu’objet d’ornement et de décoration qui montraient le rang social des personnes qui la portaient. Pour les hindous, la première perle aurait été découverte par le Dieu Krishna. Par la suite, la croyance établit qu’elle apporte le bonheur.
De leur côté, les élites de la civilisation de la Rome antique l’arboraient pour affirmer leur prestige social et leur richesse. Dans le Golfe Persique, les lits d’huîtres ont permis aux Arabes de la découvrir très tôt. Le Coran cite ainsi les perles comme étant un des plus prestigieux trésors “tombés” du Paradis.

Les types de perles

Les perles sont aujourd’hui classifiées en deux grandes catégories majeures : la perle naturelle, également connue sous le nom de “perle fine” et la perle de culture. La formation des gemmes est produite par une réaction du mollusque lorsqu’un corps étranger le pénètre, tel qu’un grain de sable, une poussière de corail ou un simple fragment de coquille.
L’accumulation de nacre sur cet objet extérieur permet avec le temps la formation du joyau.
Les perles fines sont alors les “gouttelettes” qui sont formées naturellement. Les perles de culture connaissent le même processus de formation que celui des perles fines, mise à part l’introduction d’un corps étranger, réalisée par l’homme, laissant ensuite à la nature le soin de finaliser son œuvre.

La culture des perles

Le perpétuel engouement des hommes pour les perles a encouragé la pratique de sa culture depuis plusieurs décennies. Mais au début du vingtième siècle, débute concrètement la culture « moderne » des perles rondes.
Mise au point puis développée par des Japonais, elle consiste ainsi à introduire dans l’huître un noyau de nacre autour duquel la perle va se former. Aujourd’hui, on peut trouver des fermes dont l’activité est axée sur ce concept.

Quelques formes de perles

Les perles possèdent des formes naturellement variées, aussi fascinantes les unes que les autres. La perle ronde est cependant la plus chère et la plus recherchée. Lorsque la gemme possède un aspect dissymétrique et totalement irrégulier, les experts la qualifient de “perle baroque”. Ces deux premières catégories peuvent sont utilisées dans le montage de colliers ou de bracelets. Une certaine symétrie est remarquée sur les perles en forme de goutte, également appelées “perles en poire”.
Elles sont longues ou courtes. Ce type agrémente souvent les boucles d’oreilles, pendentifs ou pour garnir la partie centrale d’un collier. Légèrement aplaties et possédant une forme circulaire, les “perles en bouton” sont très convoitées surtout lorsqu’elles ont un aspect régulier et ne présentent aucun défaut de surface.
Elles sont souvent employées pour la confection de boucles d’oreilles en raison de leurs formes qui correspondent parfaitement aux lobes.

La couleur des perles

Les perles fines et les perles de culture existent dans une multitude de couleurs, mais les coloris les plus fréquents sur le marché vont du blanc au noir, en passant par le vert, le bleu ou le rosé.
Du côté de l’Australie, elles possèdent des teintes dorées ou argentées. Quant aux perles de Tahiti, leurs couleurs de base sont généralement noires. Ces différentes colorations des perles dépendent surtout des conditions de culture du mollusque. Les perles noires possèdent en réalité plusieurs nuances : du gris anthracite au gris pâle, du vert d’eau au vert bronze à reflets dorés et du brun au cuivre.

7
Poster un Commentaire

7 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
5 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
jérémy

ça fait plusieurs fois que je passe sur ce site et les articles sont vraiment toujours sympas et originaux. J’en ai appris une bonne dose ici encore sur les perles. MErci

shamballa bracelet

Cet article est vraiment sympas, je pensais qu’il allait un peu traité des perles shamballa…mais c’est pas grave, dans l’attente de relire des articles…peut-être parlant cette fois-ci de shamballa! 😛

shamballabracelet

Merci pour votre réactivité.

En effet, ça peut-être intéressant et j’ai commencé à le rédiger aujourd’hui, à quelle adresse dois-je vous le communiquer?

Cordialement.

coin-shopping

Bonjour,

Perso j’adore les perles qu’elles soient naturelles ou industrielle, colorées ou non! En fonction de mes envies et de mes tenues, je les choisis longs, pendants ou ras du cou avec des boucles d’oreilles assorties ou fantaisies pour casser un peu le côté classique. Merci à l’auteur pour ce contenu édifiant et passionnant!

Tabouret de bar

Les perles dans un collier, c’est juste élégant et très beau ! Attention au porte monnaie !