Idées de loisirs : costume, piercing, vin

L’émerveillement au service de la découverte

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports de plein air » L’émerveillement au service de la découverte

21 Mar 2011   2 commentaires   1276 lectures   Sports de plein air

La montgolfière est apparue au XVIIIème siècle. En effet, en 1709, le prêtre brésilien Bartolomeu Lourenço de Gusmão parvient à faire voler des petits ballons à air chaud au Portugal.
Mais l’officialisation du phénomène se fait en 1782 : en effet, à ce moment, les frères Montgolfier « ré »-inventent la montgolfière. Dès lors les premières expériences se mettent en place : le premier vol est réalisé en 1783, à Annonay, en France.
Ensuite se font des vols “animaliers” : le 19 septembre, quelques animaux de ferme firent l’expérience devant le souverain Louis XVI, à Versailles.
Enfin, le premier vol humain de l’Histoire eut lieu le 19 octobre, à Paris, avec à bord de l’engin Jean-Baptiste Réveillon, Jean-François Pilâtre de Rozier et Giroud de Villette. Le 21 novembre 1783 se réalise un second vol considéré comme le premier vol officiel réalisé par l’Homme, habité par Jean-François Pilâtre de Rozier et le Marquis d’Arlandes.

Débuta alors une nouvelle ère scientifique, basée sur la découverte et la repousse des limites humaines. Les expériences s’enchaînent et le ciel n’est désormais plus un mystère.
Mais, comme toute nouvelle progression et avancée scientifique, celle-ci se réalise au dépend de quelques rares vies humaines : la mort de certaines personnes favorise le développement des techniques originelles et permet de revisiter l’art de voler.

Un peu de technique

La montgolfière est un aérostat, et plus précisément un aéronef, c’est-à-dire un moyen de transport capable de s’élever dans les airs et d’évoluer au sein de l’atmosphère terrestre, et ce par la poussée d’Archimède.
La montgolfière est constituée de trois principaux éléments : l’enveloppe, le brûleur relié aux réservoirs de carburant et la nacelle.
Le gonflement de la montgolfière nécessite ainsi un minimum de deux personnes : un pilote et un équipier. D’abord, la propulsion d’air froid dans l’enveloppe par le ventilateur gonfle le ballon aux deux tiers, le pilote utilise alors le brûleur pour réchauffer l’air et redresser donc entièrement la montgolfière.
Durant son vol, la montgolfière suit le mouvement du vent : en effet, elle n’est pas dirigeable par l’Homme, ce dernier se contente d’en exploiter le mouvement pour réussir son vol.

Les vols les plus courants se font entre 150 et 300 mètres d’altitude, mais la montgolfière peut atteindre les 6000 mètres, sans en oublier le record mondial qui est de l’ordre de 19 000 mètres d’altitude.

La montgolfière reste toujours d’actualité aujourd’hui. Associée aux premiers exploits humains, elle plonge ses adeptes dans une sorte de nostalgie, leur promettant un moment d’émotion et d’émerveillement absolu.
Plusieurs organismes en France permettent une évasion garantie à bord de montgolfière, à consulter sur le lien : http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=localisation+montgolfi%C3%A8res+vol&sll=46.950262,3.186035&sspn=7.380365,19.753418&ie=UTF8&hq=localisation+montgolfi%C3%A8res+vol&hnear=&ll=47.040182,3.867188&spn=7.367991,19.753418&z=6

Les tarifs s’échelonnant de 140 à 975 euros en moyenne, le tour en montgolfière fait figure de moment d’exception et peut constituer un cadeau merveilleux, aussi original que féerique.

Il ne faut tout de même pas oublier que les vols en montgolfière sont soumis à des réglementations très strictes, puisque ces dernières peuvent perturber le trafic aérien.
Lorsqu’il s’agit d’un vol à caractère privé, l’accord du gestionnaire du terrain d’envol peut suffire. A contrario, s’il s’agit d’une manifestation publique, il importe à l’organisateur de déposer une demande à la préfecture de son département dans des délais plus ou moins longs, suivant l’ampleur de la manifestation. Il est donc indispensable de prendre connaissance des réglementations concernant les vols en montgolfière, et ce auprès des autorités concernées qui sont, en règle générale, les délégations locales de l’Aviation Civile ou les administrations aéronautiques et civiles.

Le saviez-vous ?

  • La première femme aéronaute de l’Histoire fut Élisabeth Thible, le 4 juin 1786 à Lyon
  • La montgolfière inspira de nombreux écrivains : Jules Verne, par exemple, dans son premier et célèbre roman, « 5 semaines en ballon », en fait le moyen de transport et de découverte de ses aventuriers qui partent en quête d’exploration du continent africain. Louis Ferdinand Céline ou encore William Pène du Bois incluent également la montgolfière dans leurs œuvres
  • Au début des explorations, les scientifiques ne pouvaient expliquer le vol des montgolfières.
  • La montgolfière peut accueillir jusqu’à 45 personnes à bord ! Il s’agit en effet du record actuel…

2
Poster un Commentaire

2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
2 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Dominique

Bonjour, je suis moi-même un passionné de montgolfière. J’ai déjà effectué plusieurs vols dans différentes régions françaises mais aussi en Égypte, il y a de çà plusieurs années, au dessus de la vallée des rois. Tout simplement merveilleux. Je rêve d’autres vols en Afrique par exemple, ou en Amérique latine. Certes cela représente un certain budget, mais les sensations et ces paysages vus depuis les airs, c’est tout simplement féérique !

Jean Michel

La conquète du ciel se fit en montgolfière. La première femme a volé en montgolfière fut Elisabeth Thible en 1874 à Lyon. Je le conseille aussi, l’absence de bruit et la vue sont magnifique…