Idées de loisirs : mariage, 3d, chasse au trésor

Le renouveau du tir à l’arc

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports en club » Le renouveau du tir à l’arc

22 Oct 2009   Aucun commentaire   9310 lectures   Sports en club

Le tir à l’arc est un sport de précision, dans lequel les participants ont pour objectif de tirer des flèches au centre d’une cible distante de plusieurs mètres à l’aide d’un arc. C’est également un loisir, pratiqué par plusieurs milliers de licenciés à travers le monde !

Le matériel

L’arc
Les arcs utilisés aujourd’hui, quelque soit leur usage, n’ont plus grand-chose à voir avec leurs ancêtres utilisés pour la chasse ou la guerre. Le bois a laissé place à des matériaux composites, tels que la fibre de verre ou de carbone et l’aluminium. Par ailleurs, des accessoires sont apparu, tels que le viseur, le repose-flèche, les stabilisateurs, et parfois même les cames (poulie dont l’axe est excentrée et qui permet de décupler la force du tir). Ils sont ainsi beaucoup plus précis et rapide que leurs ancêtres !

On distingue malgré tout plusieurs types d’arc, répondant à différentes pratiques :

  • Les arcs longs ou longbow : avec une seule courbure de branche, se sont les héritiers des arcs anglais
  • Les flatbow : utilisés par les Amérindiens, leur forme est proche de celle des longbow
  • Les arcs à poulies ou arc compound : équipés d’une poulie permettant d’accroitre la force de tir
  • Les arcs “recurve” classique : utilisés lors des compétitions notamment olympiques, la forme de leur branche est dite “recurve” car recourbée
  • Les arcs de chasse

Les flèches
Les flèches sont constituée d’un long tube (ou fût) muni d’une pointe à son extrémité et d’un empennage et d’une encoche à l’autre bout. Celles utilisées pour le tir à l’arc sont composées de différentes matières :

  • du bois, de l’alliage léger ou de la fibre de carbone pour le tube,
  • du fer, de l’acier ou du tungstène pour la pointe,
  • des plumes naturelles ou en plastique pour l’empennage,
  • du plastique pour l’encoche.

La cible
La cible de tir, appelée “blason”, est une feuille sur laquelle est dessinée des anneaux concentriques et comportant des zones de couleurs différentes (de l’extérieur vers le centre : bleu, rouge et jaune). Les points attribués à l’archer varient en fonction de la zone dans laquelle se plante la flèche, sachant que le centre emporte le maximum de points et l’extérieur le minimum.

Les pratiques en compétition

En compétition, le tir à l’arc se pratique sous différentes formes, dont les règles et le matériel autorisé varient en fonction de la fédération organisatrice. Ainsi, la FITA (Fédération Internationale de Tir à l’Arc) organise des manifestations dont les épreuves se déroulent dans un temps imparti et mettent en œuvre des distances et des tailles de cibles différentes selon les catégories d’archers, etc.
Tandis que l’IFAA (International Field Archery Association), plus tournée vers le tir de nature, plébiscite les compétitions aux épreuves sans limites de temps, mais dans laquelle elle intègre également des parcours chronométrés. Par ailleurs, cette dernière accepte tous les types d’arcs, pour lesquels elle a créé des catégories de tirs différents.

Les types d’épreuves

Les tirs en ligne
Se déroulant en salle ou en plein air, ils consistent à tirer plusieurs volées de flèches sur des cibles distantes de 18 à 90 mètres selon les catégories… la taille des cibles variant également (de 40 à 122 centimètres de diamètre).

Les tirs de parcours
Ils se déroulent dans un environnement naturel, dans lequel les distances à la cible sont inconnus de l’archer et auxquels s’ajoute des conditions météorologique parfois difficiles (pluie, vent, neige, etc.). Là encore, le type d’arc autorisé, le nombre de flèches à tirer, le nombre et le diamètre des cibles, etc. varient en fonction de la fédération organisatrice.

Les tirs 3D
Se pratiquant également dans la nature, le tir 3D met en œuvre une cible sur laquelle est représentée de façon très réaliste et en 3 dimensions un animal, afin de se rapprocher le plus possible d’une situation de chasse réelle.

Les pratiques de loisirs

Outre la compétition, le tir à l’arc se pratique bien évidemment en amateur, seul ou en club.
En effet, il est assez aisé de l’apprendre seul, même s’il est recommandé, lorsque l’on débute, de s’inscrire dans un club afin de bénéficier de conseils avisés, des installations de tirs et du prêt du matériel… pour le prix d’une adhésion !

Public concerné

Le tir à l’arc est un loisir ouvert à tout le monde, petits et grands !
En effet, il existe du matériel adapté aux différents âges de la vie (l’enfance, l’adolescence, la vie adulte), ainsi qu’aux genres (masculin ou féminin), afin que tous les utilisateurs puissent le pratiquer dans les meilleures conditions.

Budget à y consacrer

Le tir à l’arc n’est pas un loisir occasionnant des frais élevés lors de sa pratique.
Dans la majorité des cas, il ne vous coûtera que le prix de l’adhésion à un club ! Dans le cas d’une pratique “à la maison”, il ne vous coûtera que le prix de l’arc, des flèches et de la cible… à conditions que vous disposiez d’un terrain assez grand pour le pratiquer !

Poster un Commentaire

  Souscrire  
Me notifier des