Idées de loisirs : glisse, hucklebuck, french cancan

Le kin-ball, l’autre ballon rond

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports en club » Le kin-ball, l’autre ballon rond

23 Juin 2009   1 commentaire   1468 lectures   Sports en club

Le kin-ball est un jeu de ballon un peu particulier mais qui donne tout son sens au mot “esprit d’équipe” et permet à ses pratiquants de se dépenser et de se divertir dans une ambiance toujours très conviviale et respectueuse entres les joueurs.
Il est destiné aux petits comme aux grands et, à la différence d’autres sports, n’est pas violent et fait appel à toutes les parties de leurs corps.
Il se pratique en salle, sans cages ni filets mais avec un ballon “hors-normes” que s’échangent les différentes équipes pour marquer des points et remporter la victoire !

Présentation

Le kin-ball est un sport collectif créé au milieu des années 80 par un professeur d’éducation physique originaire du Québec (Canada). Il a voulu en faire un sport où les maîtres mots sont le respect des autres joueurs et des arbitres, l’esprit d’équipe et l’implication de tous les joueurs.

Les conditions de jeu

Le kin-ball se pratique en salle, sur un terrain de 21m x 21m dont la surface permet aux joueurs de faire des glissades (idéalement du parquet). Trois équipes de quatre à huit joueurs, différenciées par la couleur de leurs dossards, s’affrontent sur le terrain. Un match se joue en trois tiers temps de sept minutes (pour les plus jeunes) à quinze minutes chacun (pour les adultes). L’équipe qui gagne le match est celle qui aura marqué le plus de points au cours de la partie. Le ballon que se renvoi les joueurs est particulier, puisqu’il a un diamètre de 1,22m et pèse 1kg.

Le but du jeu

Il s’agit de servir le ballon à l’une des équipes adverses de manière à ce que cette dernière soit en difficulté pour le réceptionner avant qu’il ne touche le sol.
Pour se faire, une équipe qui a le ballon (au service ou pendant le jeu) choisie une des équipes adverses (celles qui a le plus de points en général) en criant “omnikin” suivi de sa couleur puis frappe le ballon vers l’endroit qu’elle estimera être le plus handicapant pour l’équipe adverse. Il est à noter que, pour frapper, tous les joueurs doivent être en contact avec le ballon.
L’équipe désignée pour réceptionner le ballon doit le relever avant qu’il ne touche le sol et le relancer dans les dix secondes après le premier contact, en le frappant à une autre équipe.
Si elle échoue à attraper le ballon ou si elle commet une faute, un point est crédité aux deux autres équipes.

A noter que, lors de la réception du ballon, les joueurs peuvent se servir de n’importe quelles parties de leur corps, mais ne doivent pas l’emprisonner entre leurs bras ni le tenir à l’encolure.

L’équipement

Le kin-ball se pratique sans équipements particuliers, hormis des chaussures de sport adaptées pour les surfaces lisses ou le parquet, un short et un tee-shirt de sport.
Le ballon est fourni par le club ou l’association à laquelle vous adhérez.

Le public visé

Le kin-ball, ainsi que l’a voulu son concepteur, est un sport dont la pratique est adaptée pour toutes les générations. Les plus jeunes le pratiquent le temps de matchs plus courts, afin de respecter leur niveau d’endurance et leur capacité d’attention.
Le kin-ball peut également convenir aux personnes du troisième âge, étant donné que les contacts entres les joueurs ne sont pas violents et que le contact avec le ballon fait travailler toutes les parties du corps.

Le tarif

Le kin-ball est un sport particulièrement économique, puisque dans le cadre d’une adhésion à un club ou une association sportive, il ne vous coûtera que le prix d’une licence (trimestrielle, semestrielle ou annuelle). Il ne reste qu’à votre charge les vêtements et les baskets adéquats. Bon jeu !

Pour aller plus loin

Le kin-ball n’est pas (encore) reconnu comme un sport olympique. Toutefois, sa pratique est structurée au niveau mondial à travers la Fédération Internationale de Kin-Ball.
Cette instance organise régulièrement et dans de nombreux pays des manifestations sportives destinées à promouvoir ce sport auprès du grand public.
Elle recense ainsi 3,8 millions de pratiquants à travers une dizaine de pays.

En France, le kin-ball est représenté par la Fédération Kin-Ball France (www.kin-ball.fr).

1
Poster un Commentaire

1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses aux commentaires
0 Abonnés
 
Commentaire le + actif
Commentaire le + populaire
1 Nombre de personnes ayant commenté
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
suarez

Je ne connaissais vraiment pas du tout ce sport, ça a l’air assez amusant, je vais aller voir sur le net si je ne trouve pas quelques vidéos pour me rendre mieux compte parce que cette photo m’intrigue un peu.