De grandes sensations de glisse garanties avec le skatecycle

Vous êtes ici : Planetloisirs » Sports » Sports de plein air » De grandes sensations de glisse garanties avec le skatecycle

10 Août 2016   4 commentaires   1126 vues   Sports de plein air

Il s’agit en fait d’un outil à cheval entre le skate classique et le snowboard. Les amateurs de glisse prendront plaisir à se déplacer d’un point A à un point B avec le skatecycle qui séduit très vite par son design amusant.

Histoire et origines

Le skatecycle est une invention d’Alon Karpman qui déposa le brevet de création de ce skate particulier en 2002. Mais c’est en juillet 2010 que la toute première version arriva sur le marché.
Entre temps, Alon Karpman travailla sur les détails afin que sa trouvaille soit fonctionnelle et ne présente aucun défaut.

Le prototype du skatecycle était doté de pneumatiques et d’autres éléments comme un essieu simple et un système de pompe au pied arrière. Le concept était basé sur la possibilité de se déplacer en ayant les pieds sur des plaques, au sein de roues vides. Une grande entreprise fut épatée par le travail de Karpman et s’en intéressa. Mais l’inventeur, après avoir autorisé cette entreprise à vulgariser son skatecycle, va par la suite reprendre le développement de son produit.
Après le prototype, un autre sera créé en 2003 et fut doté de 2 essieux. La version finale est aujourd’hui disponible sur le marché et présente une physique de propulsion plus aboutie que celle des précédentes versions.

Présentation

Le skatecycle peut être présenté comme un mix entre le skateboard et le snowboard. En fait, cet objet associe le contrôle des pieds, comme c’est le cas avec le snowboard, pendant que le corps exécute d’intenses mouvements, comme cela se passe au skate. En un mot pour que l’utilisateur puisse se déplacer avec cet outil, il doit placer les pieds entre les deux roues et ensuite osciller avec le corps pour avancer.

Un skatecycle
Un skatecycle

En apparence, le skatecycle ressemble à une paire de menottes. Même s’il n’est pas hyper compliqué de faire de la glisse avec cet outil, il est toutefois important de passer par un court apprentissage. Les débutants auront du mal à faire des kilomètres avec le skatecycle qui impose de la technicité. Les mouvements du corps et le contrôle au pied doivent être bien coordonnés pour que les déplacements soient fluides.

Le skateur peut se déplacer facilement et confortablement avec le skatecycle qui est pliable. Il est par exemple possible de le plier et de le mettre sur l’épaule avant ou après une séance de glisse. Le poids de l’objet a été étudié de manière a ce qu’il soit supportable, quelle que soit la morphologie du skateur.
Le skatecycle est un objet moderne et branché avec lequel on peut surfer aisément en zone urbaine, avec une possibilité d’aller dans les moindres recoins. Le plus important pour l’utilisateur est de trouver l’équilibre parfait pour rester debout, comme s’il se trouvait sur un snowboard. Cet outil peut être utilisé aussi bien par les hommes que par les femmes, de 7 à 77 ans.

Coût

Sur internet, plusieurs sites mettent en vente des skatecycle dans des couleurs variées. Le coût moyen de ces objets de glisse est de 100 euros.
Pour se déplacer avec un skatecycle, il est nécessaire de porter des chaussures adaptées et éventuellement un casque, surtout quand on est débutant. Dans tous les cas, l’utilisateur peut avoir l’assurance d’avoir les pieds bien maintenus, car ils sont placés dans des anneaux conçus pour les recevoir idéalement.
Le skatecycle est fabriqué avec des roues de 9 pouces, soit de 23 cm. Celles-ci sont en polyuréthane et garantissent une vitesse de glisse optimale ainsi qu’une bonne adhérence. L’armature du dispositif est fabriquée avec de l’aluminium solide.

Où peut-on en faire ?

On peut pratiquer le skatecycle partout en France, dans toutes les villes. Il suffit de chercher une route bitumée ou une surface asphaltée pour ensuite se balader en toute liberté.
Il existe aussi des espaces spécialement aménagés (skate park) où les passionnés de skateboard en général, et particulièrement de skatecycle, peuvent se déplacer en toute sécurité. Dans ces endroits sont organisées des compétitions qui attirent des foules. Par exemple, les gens s’affrontent au skatecycle lors de concours de figures Freestyle ou de courses à relais.
En plus des conditions sécuritaires, il est plus intéressant de faire ce genre d’activité dans un endroit aménagé à cet effet pour bénéficier des enseignements de professionnels.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

4 commentaires »

  1. Je suis complètement fan de ce genre de self balancing scooter ! c’est vraiment le truc du futur hahaha :roll:

    RépondreRépondre
  2. Dans 2 jours, c’est le retour des étudiants sur les bancs de l’école et de la foule dans les transports en commun. Bon, je ne vais pas vous casser plus le moral à ce sujet, par contre depuis quelques années, j’hésite franchement à acheter l’un de ces gadgets de locomotion futuriste pour aller de la gare à mon site de travail. Par contre, je n’ai pas le déhanché de la jeune fille qui utilise le skatecycle sur la vidéo ;-)

    RépondreRépondre
  3. Oui c’est genial. J’ai un blog justement sur l’histoire de la marque segway. Il est en anglais mais allez voir c’est super cool.

    RépondreRépondre
  4. Article très sympa, je connaissais beaucoup de sports de glisse mais c’est la première fois que j’entend parler du Skatecycle donc merci à vous !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: