La pêche à pied de loisir

Vous êtes ici : Planetloisirs » Pêche » La pêche à pied de loisir

25 Avr 2016   6 commentaires   1090 vues   Pêche

Que ce soit en famille, en solo, ou entre amis, découvrez les richesses et les plaisirs offerts par les grandes marées, tout en vous amusant à pratiquer ce type de pêche de loisirs.

Histoire de la pêche à pied

La pêche à pied est une activité de pêche pratiquée depuis les années 1900. Tout le monde était réellement attiré par les richesses laissées à découvert par la mer, durant les grandes marées. On voulait à tout prix remplir seaux et paniers par des moules, coquillages, crevettes, ou quelques poissons. L’objectif était vraiment de récolter des délices, pour faire un bon repas. Certains collectionneurs étaient également de la partie pour assouvir leur passion, durant cette moitié du 19e siècle. Il y avait même dans certaines régions de France, un annuaire des marées dans lequel étaient précisées les dates des grandes marées.

Vers le début du 20e siècle, la pêche à pied a évolué et la tradition s’est perpétuée. Elle est devenue une vraie distraction de plage très appréciée. Notamment, pour ceux qui veulent briser la routine des activités habituelles lors de vacances en bord de mer. La seule différence avec les siècles précédents est sans doute du côté de l’équipement utilisé et des vêtements portés par les pêcheurs.

Les petits comme les grands peuvent s’adonner à ce loisir. De plus, les territoires sont nombreux à offrir un moment de pure aventure et de divertissement. Il y a même un programme appelé « projet LIFE + » mené depuis 2014, et qui a mis en place plusieurs réglementations. Il s’agit d’une expérimentation qui vise à instaurer une pratique responsable de la pêche à pied de loisir, pour qu’elle perdure et préserve en même temps les ressources marines de façon durable.

Comment pratiquer la pêche à pied ?

Lorsqu’arrivent les grandes marées, au moment où la mer se dégage un peu plus loin de la côte, la zone mise à découvert devient un espace idéal pour la pêche à pied. En France, cette activité compte plus de deux millions d’adeptes. Elle est d’ailleurs considérée comme un divertissement et un loisir sur le littoral. Cela signifie que les produits pêchés doivent être uniquement consommés par les pêcheurs. Il est donc interdit de les commercialiser.

La pêche à pied consiste en général à profiter des marées basses pour capturer à la main, ou avec des outils spécialisés, des crustacés, des céphalopodes ou des mollusques à tentacules ou de nombreuses autres espèces de poissons. Sa pratique dépend spécialement de la région et du type de plage où vous allez la pratiquer. Si vous êtes sur une plage de sable, vous utiliserez plutôt des outils comme le râteau. Dans le cas où vous êtes sur une plage de rochers, vous n’aurez qu’à utiliser les mains pour décoller les coquillages sur les rochers, ou à retourner tout simplement les rochers de petite taille.

Les équipements nécessaires

Pour pratiquer la pêche à pied de loisir, il est conseillé de vous munir d’un ciré imperméable pour vous protéger du vent ou de la pluie et d’un pantalon de pêche (dans le cas où vous allez dans une zone où l’eau arrive jusqu’à la taille). Vous devez également porter des bottes antidérapantes ou encore des sandales spécialisées, pour éviter de glisser et pour protéger vos pieds des rochers. Dans tous les cas, des gants vous seront nécessaires pour la protection des mains. Si le temps est ensoleillé, protégez-vous en portant une casquette. Gardez bien au sec vos effets personnels, comme vos clés ou bien votre téléphone dans un sac imperméable. N’oubliez surtout pas votre panier à pêche, afin de rassembler vos produits de pêche.

Concernant les matériels de pêche, vous n’aurez qu’à utiliser vos mains pour les crustacés. Cependant pour les crevettes, vous pourrez avoir besoin d’une épuisette. Quant aux moules ou coquillages collés aux rochers, vous aurez besoin d’outils métalliques, comme un râteau doté d’un manche de moins de 80 centimètres, un râteau à coques de 35 centimètres de large ou encore d’un couteau.

Où pratiquer la pêche à pied ?

Il faut savoir que toutes les plages ne sont pas destinées à la pratique de la pêche à pied. Il y a par exemple, les plages proches des exploitations aquacoles qui interdisent formellement l’entrée. La Manche est l’un des départements français idéals pour la pêche à pied. Les lieux de pêche y sont innombrables et les espèces à récupérer sont nombreuses. Vous pourrez par ailleurs y trouver des bigorneaux, des coques, des crevettes grises, des moules, des huitres, des palourdes, des homards, des étrilles, des amandes de mer, des couteaux, des tourteaux et de nombreux autres. Dans ce département, la zone littorale entre Granville et la baie des Hermelles est très appréciée.

La baie du Mont-Saint-Michel fait également partie des paradis de la pêche. Dans le département du Calvados, en Normandie, de nombreuses communes sont accessibles pour accueillir les pêcheurs à pied.
En général, vous aurez un large choix de destinations pour vous adonner à la pêche à pied de loisirs en France. Vous goûterez à une expérience inoubliable.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

6 commentaires »

  1. Bonjour,
    Partie prenante dans le projet Life+ « Pêche à pied de loisir », je tenais à apporter quelques commentaires et précisions.
    L’activité de pêche à pied, en elle même, est ancestrale : on trouve des dépotoirs coquilliers datant de 200 000 ans. C’est une activité ancrée dans les moeurs pour les populations littorales.
    Cependant, c’est bien la transformation de cette activité en loisir qui remonte à environ un siècle (même si l’on suppose que certains on pu s’y amuser avant).
    Pour le reste, le projet Life+ Pêche à pied de loisir, vise bien à assurer la durabilité de l’activité et des habitats sur lesquels elle s’exerce, mais il n’établit pas de réglementation. Il s’agit d’un projet de concertation, qui s’appuie sur la gouvernance, la pédagogie et la sensibilisation.
    Plus d’informations : http://www.aires-marines.fr/Partager/Relations-europeennes/LIFE-Peche-a-pied-de-loisir
    Pour les outils recommandés, effectivement, la main reste le meilleur outil, mais concernant les outils métalliques, le râteau n’est pas forcément à recommander, car souvent destructeur et certaines fois interdit. Plus d’informations sur les outils dans le lien.
    Bonne journée

    RépondreRépondre
  2. Je ne savais pas du tout que cela existait. Comme quoi, on en apprend tous les jours, et c’est tant mieux. Merci pour de nous avoir fait partager cela. Bonne continuation. Mathilde

    RépondreRépondre
  3. je faisais cela sur des plages vendéennes Etant plus jeune! Nous pechions les palourdes, les couteaux et les tellines !

    RépondreRépondre
  4. Merci de m’avoir fait découvrir ce type de pêche ! Honnêtement je ne savais pas qu’il existait ! J’espère tenter une expérience bientôt !

    RépondreRépondre
  5. Excellent ! Pour les « grands » enfants ça peut être une agréable expérience. Ce type d’activité est très enrichissant pour les enfants, ça leur apprend la patience et le sens de responsabilité. Très bonne idée.

    RépondreRépondre
  6. Merci pour cet article, il me replonge en enfance, quand nous partions en vacances à l’ile de Ré, moment de retrouvailles avec mes cousins. La pêche à pied était notre passe temps favori !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: