Le quilling

Vous êtes ici : Planetloisirs » Arts plastiques » Le quilling

14 Mar 2015   6 commentaires   4591 vues   Arts plastiques

Flocons de neige, bouquets de fleurs, oiseaux, les possibilités sont infinies lorsqu’il s’agit de réaliser un motif en quilling, également appelé paperolle.

Histoire et origine du quilling

Le quilling est une technique de décoration très ancienne. Dans les pays de l’Est, beaucoup de bijoux et d’ornements sont confectionnées en filigranes de métaux (argent notamment). Et l’origine du quilling, que l’on appelle aussi paperolles ou papiers roulés, est liée à la première apparition du papier en Chine au cours du IIe siècle. Tout porte à croire comme l’enroulage de bandes de papier s’y est répandu aussi rapidement que l’origami (pliage de papiers).
Vers le XVIIIe siècle, les religieux ont importé l’art de quilling en Europe en l’utilisant pour décorer les reliques. Il faut dire que les paperolles se prêtent très bien à l’imitation des filigranes de métaux précieux des orfèvres. Le quilling est par la suite devenu un des loisirs privilégiés des dames de la haute société. C’est ainsi que petit à petit, les colons ont apporté dans leurs bagages les paperolles en Amérique. Pendant plusieurs années, le quilling quasiment tombé dans l’oubli avant de refaire sa réapparition au XXe siècle aux Etats-Unis.
Cette fois, la technique s’est beaucoup développée et diversifié.
Désormais, la plume que l’on utilisait pour enrouler les papiers a été remplacée par d’autres outils spécifiques.

Papillon en bande de papier
Papillon en bande de papier

L’utilisation de carton permet de réaliser de nouvelles formes et volumes, en plus des motifs basiques traditionnels. Aujourd’hui, le quilling est toujours en vogue dans les pays anglo-saxons où il existe des cours de quilling, des associations d’amateurs ainsi qu’un large choix de papiers, livres et équipements.

Mais le quilling c’est quoi au juste ?

Le terme quilling vient du « quill », le nom de la plume d’oiseau que l’on utilise pour enrouler les bandes de papiers.
En résumé, le quilling est une technique qui consiste à rouler des petites bandes de papier d’une largeur 1/8, 3/8 ou 1/16 de pouce sur une plume ou une pince à quilling pour créer une spirale.
Celle-ci est ensuite façonnée sous diverses formes : croissant, triangle, goutte d’eau …

Les formes réalisées sont ensuite collées les unes contre les autres selon le résultat voulu.
Le plus souvent, le quilling est réalisé à partir d’un patron choisi en fonction des formes voulues : grenouille, bouquet de fleurs, larmes, etc.
Les principales formes de quilling sont les suivantes : cercle serré, cercle lâche, spirale ouverte, goutte, virgule, œil, feuille, demi-cercle, flèche, V en boucle ouverte, cœur, croissant, carré, triangle, patte de canard.

Les outils utilisés en quilling

Pour réaliser des paperolles, il vous faut tout d’abord une pince à quilling qui possède une petite fente permettant de coincer la bande de papier.
Si vous n’avez de pince à quilling, vous pouvez utiliser un coton tige fendu sur un bout. Ensuite, il vous faudra une colle sans solvant, un cure-dent pour appliquer la colle, des bandes de papier et de l’inspiration.
Il faut savoir que le quilling peut être pratiqué avec n’importe quelle bande de papier. En général, découpe les papiers sur une largeur de 1.5 cm mais cela peut varier selon le goût de chacun. Donc, les bandes de papier quilling peut être créé par soi-même. Pour cela, vous aurez besoin d’un papier épais comme le papier scrap et un massicot ou une déchiqueteuse de document.
Eventuellement, vous pouvez utiliser une paire de ciseaux. Une fois que vous avez tout le matériel, il ne vous reste plus qu’à découper les bandes de paperolles. Vous pouvez aussi acheter vos paperolles toutes prêtes (sur Internet ou dans certains magasins de décoration, il existe des kits de quilling et des bandes de papiers spéciales pour les quilling).
Pour s’initier à l’art de quilling, il est fortement conseillé d’acheter un kit où l’on trouve des bandelettes prêtes à l’emploi.

Quilling : où pratiquer ?

De nombreux sites Internet proposent des tutoriels gratuits de quilling, avec ou sans vidéo. C’est le moyen le plus facile pour découvrir ce loisir dans le confort de son domicile. Des livres de quilling ainsi que des patrons sont également disponibles pour vous permettre de diversifier vos réalisations.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

6 commentaires »

  1. je découvre cet art à travers votre article et du coup je me suis intéressée à ce quilling.C’est un vrai passe temps qui m’occupe et qui me laisse déstressé chaque fois que je le pratique.

    RépondreRépondre
  2. bonjour.
    Je voudrais faire du quilling.
    J’ai remarqué que vous aviez un massicot simple et pratique encore faut-il savoir ou le trouver??
    Je suis allé chez Cultura qui ne le fait pas!!
    Ou puis-je trouvé ce materiel?
    Merci pour la réponse.

    RépondreRépondre
  3. Bien premier cours.
    Mais pour la suite?
    Ou s’adresser?
    Car il n’y a pas beaucoup de site en francais!
    Merci pour la réponse.
    MD

    RépondreRépondre
  4. C’est impressionnant ce qu’on peut faire avec l’impression 3D (stylo 3D).

    RépondreRépondre
  5. C’est clair c’est net!
    Il n’y a plus qu’à!
    Et surtout d’avoir les idées pour!
    Merci.
    MD

    RépondreRépondre
  6. Je connaissais pas du tout, et je suis ravie d’être tombée sur ton site en tout cas. J’aurais appris une chose aujourd’hui ! Bonne continuation!

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: