Dormez à la belle étoile

Vous êtes ici : Planetloisirs » Lieux de loisirs » Dormez à la belle étoile

14 Juin 2013   25 commentaires   10504 vues   Lieux de loisirs

Le camping sous tente refait surface, et s’affirme de plus en plus comme l’un des attraits touristiques fun du moment. Il est un moyen vert de partir en weekend en plein air en famille. Zoom sur un phénomène de plus en plus apprécié par les vacanciers français, et étrangers (chaque été ils sont de plus en plus nombreux à choisir la France pour camper) …

Pourquoi choisir le camping ?

D’abord, parce que l’essence même du camping réside dans une parfaite osmose avec la nature : un échange mutuel entre la nature et l’Homme.
Il apprend ainsi à connaître la nature, à se l’approprier, à ne plus constituer un élément qui entrave et va à l’encontre du paysage naturel très fragilisé par l’activité humaine. Il connaît tous ses trésors et sait désormais l’apprécier à sa juste valeur. De plus, le camping permet à l’Homme de jouir d’un sentiment de liberté, d’apprendre à vivre en groupe et à être solidaire.
De ce fait, le camping constitue, aujourd’hui, à une époque où la nature est au centre de nos préoccupations, le voyage écologique par excellence, à condition de suivre des règles qui se voudraient définies.
Aujourd’hui, le camping a réussi à s’imposer au fil des dernières décennies comme les vacances conviviales atypiques, mais son apparition remonte très loin dans le temps, puisque les nomades ont toujours existé dans l’histoire de l’Humanité.
Par contre, la démocratisation et la modernisation du camping en France ne se sont produites que très récemment à la période de la généralisation des congés payés, en 1936.
Ainsi, ce choix de vacances économiques et « populaires » répond à un besoin d’échapper à l’urbanisation de plus en plus répandue et à la crise connue en Europe, et dont le spectre est toujours bien présent dans l’esprit des français.
D’ailleurs, la F.F.C.C. (fédération française de camping et de caravaning) est créée en 1938 et participe au développement du camping en France.

Le camping revêt plusieurs formes

Ce large éventail de choix finit par combler les attentes de toutes sortes de campeurs : ainsi, peut-on distinguer plusieurs modes de camping tout aussi différents les uns des autres.
En premier lieu, on assiste à un retour très marqué du camping sous tente, ou dans le même esprit au sac de couchage,
qui sied aux campeurs à la recherche d’harmonie parfaite avec la nature, sans aucun artifice ni aménagement humain délétère. Ensuite, vient le camping-car, véhicule automobile aménagé, qui convient aux campeurs à la recherche d’un certain confort tout en préservant le principal but du camping : prendre du bon temps sans pour autant en faire subir les frais à Mère Nature.

Par ailleurs, la caravane est également très utilisée par les campeurs : sorte de « roulotte » moderne, elle peut se décliner en « clip car » ou « randocar ». Destinée à être habitée de manière temporaire, ses propriétés sont proches de celles du camping-car.

Mais ces supports variés peuvent être cadrés très différemment : on distingue le camping sauvage du camping naturiste ou encore du camping sur terrain aménagé. Toutefois, il existe d’autres formes de camping plus rares tels que les campings à la ferme, les aires naturelles de camping, les « campings village » ainsi que les PRL, ou parcs résidentiels de loisirs.
Le camping sauvage est le camping des amoureux de la nature par excellence, il offre ainsi au campeur la possibilité de jouir de l’environnement naturel tout en étant responsable et mature puisqu’il se doit de préserver les trésors de la nature. Le camping naturiste, quant à lui, prend ses sources dans le mouvement naturiste du XXième siècle caractérisé par un retour « aux sources » par le biais de la nudité. Ainsi, l’Homme nu est plus proche de la nature que l’Homme paré de vêtements qui ne font que masquer la vérité de sa création. Le camping sur terrain aménagé, quant à lui, conviendra à tous ceux qui optent pour un confort malgré les circonstances. En effet, les campings sur terrain aménagé permettent une intégration plus douce dans le milieu naturel sans pour autant procéder à une rupture brutale avec ses habitudes quotidiennes de citadin.

Dans cette optique de confort et de convivialité, un indicateur reflète la qualité d’un camping aménagé : les étoiles.
Allant de une à quatre, elles permettent d’évaluer la qualité d’un camping au travers de plusieurs critères : le nombre de places du camping, la sécurité, l’hygiène, l’eau ainsi que l’électricité, le caractère bilingue des employés et enfin l’accès aux personnes souffrant d’un handicap.

Il ne faut toutefois pas négliger le côté matériel et pratique du camping. Un matériel de qualité est indispensable pour tout campeur ou groupe de campeurs. Il s’agit en effet d’être le plus prudent possible, d’assurer une bonne sécurité et de ne manquer de rien qui soit vital et nécessaire.
Il faut également savoir que la règle d’or du camping qui permet d’optimiser son séjour est de voyager léger. Voyager sans matériel pesant est un véritable avantage pour tous les campeurs. Mais ceci ne veut pas dire qu’il faille négliger le choix du matériel à prendre.
Privilégier la qualité avant tout se doit d’être votre leitmotiv, en tant qu’aventurier ou tout simplement en tant que vacancier.

D’abord, pour ceux qui optent pour la tente, le choix de cette dernière ne doit pas se faire à la légère. Une bonne tente a pour qualités principales la légèreté, l’imperméabilité ainsi que la solidité. La tente de randonnée, peu encombrante, offre peu de places – soit deux ou trois places : sa masse varie ainsi de 2 à 3,5 kg.
D’ailleurs, plusieurs types de tentes existent : les tentes Igloo ; en polyamide, les canadiennes ; plus légères, les dômes ou « tunnels »; principalement en nylon ; qui assurent un espace habitable plus important et bénéficient d’une structure assez solide. Leur paroi souvent doublée en coton convient pour tous les climats et toutes les utilisations possibles. La tente pyramidale, quant à elle, très légère, ne dispose pas d’un plancher et est fortement déconseillée en cas de graves intempéries.

En conclusion, le choix de la tente est primordial, puisque la tente est l’outil indisponible du randonneur et de l’aventurier. Ce choix doit être fondé sur des critères bien précis : les conditions climatiques, le terrain, le nombre d’utilisateurs et l’intensité d’utilisation de la tente.
L’entretien de la tente, quant à lui, est tout aussi important : il faut impérativement veiller à sécher sa tente avant de la ranger et également à la réimperméabiliser de temps à autre.

Le sac de couchage étant très important, il faut veiller à bien le choisir, puisqu’il assure au randonneur un sommeil qui se doit d’être réparateur. Le garnissage en est primordial, il varie selon les goûts de chacun : il peut se faire en duvet naturel ; plus léger, ou synthétique, qui protège mieux contre l’humidité.
La forme du sac de couchage est sujette également à variations : on peut opter soit pour « la couverture » ; avec ou sans capuche ; qui privilégie le confort, ou pour un sarcophage qui se rétrécit au niveau des pieds, et qui maintient le corps au chaud.
Le matelas protecteur, la plupart du temps constitué de mousse, est tout aussi indispensable : il permet l’isolation de votre sac de couchage.
Enfin, pour plus de confort, le sur-sac en nylon est conseillé : il protège le sac de couchage contre l’humidité et le vent.

Par ailleurs, une attention toute particulière se doit être portée sur le matériel quotidien indispensable qui se compose de votre trousse de toilette, une lampe de poche, une trousse médicale de secours avec tous les produits nécessaires (avec sparadraps, désinfectant, pansements pour les ampoules, crème contre les brûlures, compresses, aspirine, paracétamol et couverture de survie).
Ne pas oublier non plus de toujours avoir de la corde sur soi, une glacière, un thermos ainsi que certains ustensiles de cuisine. D’autres éléments facultatifs tels que le barbecue démontable ou encore le réchaud vous permettront un meilleur confort lors de votre séjour.

Les terrains de camping en France

Les campings, en France, sont répartis un peu partout et chaque région offre un paysage différent et varié : montagne, mer, forêt et ferme.

En bord de mer, il permet de passer des vacances au soleil tout en profitant des bienfaits de la mer.
Les campings à la montagne, quant à eux, sont totalement différents au niveau du paysage et par le mode de vie plus radical. Ainsi, l’escalade et les activités de randonnées sont privilégiées.
Enfin, le camping à la ferme se distingue par des activités très proches de la nature : équitation, pêche … qui permettent de se plonger dans la vie des fermiers.

La France est le premier pays européen du camping-caravaning. Avec une capacité d’accueil de plus de 900000 emplacements (source INSEE – Direction du tourisme, de 2009) sur près de 8000 terrains de camping, la France s’impose au premier rang en Europe. Loin derrière on trouve la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Belgique …

En tête des régions fréquentées par les campeurs, nous trouvons le sud de la France, les régions de la côte Atlantique, la Bretagne, la Normandie …

Quelque soit l’étoile attribuée à un terrain de camping, celui-ci doit disposer nécessairement d’un nombre de points d’eau suffisants et d’un raccordement au réseau électrique. Alors que l’usage d’eau et d’électricité pour appareils de faible puissance sont souvent des prestations incluses dans le forfait, d’autres variantes peuvent s’ajouter comme suppléments payants tels que l’eau chaude ou l’électricité pour appareils ménagers qui requiert une forte puissance électrique. A cela s’ajoute une facturation (faiblement majorée) au kW. D’ailleurs dans ce cas de figure, les caravaniers s’en retrouve fortement avantagé du fait que la caravane permet une alimentation en électricité suffisante grâce à une batterie rechargé pendant la conduite du véhicule.
Enfin, vous trouverez selon les campings, un panel d’activité qui va de la simple partie de pétanque familiale au complexe aquatique (comprenez piscine et ses aménagements) en passant par des centres de pratique sportive (terrains de tennis, de foot, mini-golf …).

Les conditions de classement des terrains de camping sont fixées par l’arrêté du 6 juillet 2010.

Il précise tout d’abord que :

  • les terrains de camping dont la moitié du nombre d’emplacements est destinée à la location à la nuitée, à la semaine ou au mois pour une clientèle de passage est classé par de 1* à 5* avec la mention « TOURISME »
  • les terrains de camping dont la moitié du nombre d’emplacements est destinée à une occupation généralement supérieure au mois par une clientèle qui n’y élit pas domicile est classé de 1* à 5* avec la mention « LOISIRS »

Ensuite, l’arrêté du 6 juillet 2010 définit le nombre d’étoiles attribuées à chaque camping suivant la qualité des équipements et des services délivrés. Le classement est attribué pour une durée de 5 ans, renouvelable à la demande du propriétaire du camping.

En outre, on peut y trouver aussi des animations en journée (course d’orientation pour les enfants, tournoi de fléchettes) et en soirée (soirée costumée). La présence ou non de ses activités participe à la qualité du terrain même si il est fortement conseillé de se renseigner auparavant sur la présence des activités et animations promises pendant la saison de votre séjour (certaines activités pouvant être indisponibles au cours de certaines périodes de l’année).

Les normes des terrains aménagés classés de 1 à 5 étoiles (arrêté du 6 juillet 2010) sont disponibles sur le site de la Fédération Française de Camping et de Caravaning.

Souci d’écologie et de préservation de l’environnement

Dans un souci d’écologie et de préservation de l’environnement, certaines chaînes de campings « verts » ont vu le jour.

D’abord, les « Ecocamps » garantissent un travail basé sur les méthodes et les techniques de l’éco conception en ce qui concerne le secteur de l’hôtellerie en plein air. En effet, il s’agit d’intégrer à travers divers aménagements les principes de préservation de l’environnement jusqu’aux processus de construction.
Ensuite, d’autres labels tel que le label « Kawan Nature » qui concerne plusieurs campings garantissent un investissement concret dans le cadre de la limitation de l’impact humain sur l’environnement.

Alors tourisme ou loisir, le camping est le mode de vacances préféré des français.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

25 commentaires »

  1. Bonjour,
    Le camping c’est vrai que c’est indémodable, moi j’adore le camping en pleine nature à la montagne pendant l’été. Chaque année je fais au moins deux bivouacs de 3 jours, il faut juste se renseigner un peu avant sur les trajets et les endroits sans risque pour passer la nuit, avoir du matériel de qualité, suffisamment de provisions et une envie de passer de belles journées et de belles nuits dans un environnement incomparable :)

    RépondreRépondre
  2. Il n’y a rien de tel que des vacances en camping ! Avoir l’occasion de changer de lieux de vacances quand on veut, profiter de moments de détente et les partager avec ses voisins et vivre avec les moyens du bord : il n’y a rien de mieux pour se ressourcer en famille ou en couple !

    RépondreRépondre
  3. Dormir à la belle étoile, c’es génial. Vue le stress de la vie quotidienne avec travail, enfants .. faire du camping permet de s’évader et de se ressourcer. Une activité à recommander et à faire sans modération entre amis, en famille, en couple.

    RépondreRépondre
  4. Je suis un adepte du camping car mais les vacances en camping « pur » sont vraiment géniale.
    Sa permet de se rappeler notre jeunesse pour la plupart des gens et surtout ce n’est pas cher! L’amusement et le ressourcement est au maximum.

    RépondreRépondre
  5. Il faut pas avoir peur pour dormir à la belle étoile, et dans certains coins aimer les moustiques ;)
    Après c’est vrai que c’est très plaisant pour peu que l’on aime.

    RépondreRépondre
  6. Pour ma part je trouve que de dormir a la belle étoile c’est une chose superbe car on est en contact direct de la nature et c’est une façon de pouvoir admirer les étoiles filantes sans rester debout la tête en l’air ! Je recommande a tous ceux qui n’ont pas encore essayé de le faire car c’est vraiment sympa…

    RépondreRépondre
  7. Personnellement j ‘ai vécu ça dans un des plus beau pays du monde à Tataouine là ou on a tournée Star Wars où la voie lactée étais pleine de constellation et les étoiles filante filent de partout , je recommande à tous de faire cette expérience
    ça fait vraiment rêver

    RépondreRépondre
  8. Le best : le camping sauvage ! Rien ne vaut une nuit passée à la belle étoile dans un champ à la campagne ou au bord d’une rivière à la montagne. Dépaysement et souvenirs garantis ! ;) (bon, par contre, il ne faut pas avoir peur de se faire réveiller par des agents de la marée chaussée… :D)

    RépondreRépondre
  9. Je pense que cet article va servir a de plus en plus de francais qui ont du mal avec la crise a partir a l’étranger. Nous avons la chance d’avoir de tres beaux paysages et de magnifiques regions tres différentes dans notre pays et je pense que le camping est un excellent moyen de les decouvrir

    RépondreRépondre
  10. Le camping reste et restera le meilleur moyen pour passer de superbe vacances !! :) pas besoin de 36 étoiles !! une tente, un oreiller et c’est parti :)

    RépondreRépondre
  11. Dormir à la belle étoile un rêve d’enfant que l’on apprécie un peu moins étant adulte quand on est habitué à son petit confort :) Je prévois de dormir à la belle étoile cet été avec mes enfants, tente, sausisses au dessus du feu, histoires qui font peur avant de dormir… le top

    RépondreRépondre
  12. Le camping c’est avant-tout et pour beaucoup de personnes, de formidables souvenirs d’enfance :)

    Après, les campings ont beaucoup changés ces 10 / 20 dernières années c’est certain ! Le confort est plus important, les services et animations plus nombreuses, etc.. mais l’ambiance elle a su rester intacte, et c’est le principal !

    RépondreRépondre
  13. Que de bon moments en camping, c’est la jeunesse de tout le monde!

    RépondreRépondre
  14. Bientôt la nuit des étoiles au mois d’aout… C’est le moment idéale pour se faire une nuit à la belle étoile :roll:

    RépondreRépondre
  15. @sophie@panneau immobilier:
    C’est claire, à ne pas louper.
    Encore de bon moment en perspective?

    RépondreRépondre
  16. Ce que j’aime le plus dans les parties de chasses, c’est quand on voyage pour rejoindre les terrains de chasse lointains et on passe la nuit sous la belle étoile sur un terrain qu’on vient de découvrir avec un feu de camp, du café et partager les discussions avec les amis

    RépondreRépondre
  17. Que de souvenirs en camping, j’en suis adepte depuis mes 16 ans et j’ai déjà 42 ans maintenant. Pour notre famille, c’est tout les ans au camping et c’est toujours la folie.

    RépondreRépondre
  18. C’est vrai le camping c’est une autre philosophie de vie, c’est pas le confort de l’hotel, mais ca laisse de meilleurs souvenirs.

    RépondreRépondre
  19. Mon dernier voyage au brésil, j’ai dormi dans un hamac tous les soirs, parfois les bruits de la forêt me tétanisé mais ce fut une expérience géniale.

    Ludovic

    RépondreRépondre
  20. Je trouve que dormir a la belle étoile est vraiment une super expérience et c’est aussi l’occasion de pouvoir voir des étoiles filantes sans se bloquer le cou la tête, perso moi je le fais au moins une fois par an avec mes enfants pendant l’été et ils adorent ça et moi le premier et je recommande a tous d’essayer car ça vaut vraiment le coups de tenter l’expérience …

    RépondreRépondre
  21. Mon père m’amenait déjà faire du camping quand j’étais jeune et petit j’aimais ça. Par contre heureusement que le confort du camping s’est amélioré depuis cette époque: les matelas et couchages de camping sont beaucoup plus confortables, les tentes sont plus faciles à monter et les campings sont plus luxueux!

    Merci pour cet article qui résume bien le marché du camping en France;

    à bientôt,
    Michel

    RépondreRépondre
  22. Ce qui est surtout très plaisant, c’est de dormir à la belle étoile dans un endroit très retiré, sans aucunes lumières aux alentours, et c’est la que se révèle toute la beauté du ciel la nuit, avec étoiles et étoiles filantes à n’en plus finir :-)

    RépondreRépondre
  23. Pour moi rien de mieux que quelques semaines de camping chaque été pour profiter des activités en famille, et vraiment changer d’air. Y’a rien de tel que ce genre de moment pour que le reste de l’année se passe bien!

    RépondreRépondre
  24. Le camping c’est un vrai mode de vie, ce sont des souvenirs (bons comme moins bons mais avec le temps ils finissent toujours par devenir excellents !!) et beaucoup de belles rencontres, en famille ou entre amis. Chez nous on aime particulièrement le camping sauvage, le top pour décompresser mais pas plus de 2 jours ;-)

    RépondreRépondre
  25. J’étais un peu hésitante au début, puis mon mari m’a un peu forcé la main. Il avait 100% raison, j’ai adoré le camping.
    Depuis j’attends avec impatience notre prochain camping et les enfants aussi ! :-D

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: