Customisez vos créations

Vous êtes ici : Planetloisirs » Arts plastiques » Customisez vos créations

23 jan 2012   4 commentaires   92 vues   Arts plastiques

Il existe, entre autre, plusieurs types de gravures, selon les matériaux et les outils, tout comme les produits, utilisés. On retrouve alors la gravure manuelle, qui s’exerce avec un quelconque outil comme un burin, dans le cadre de la gravure sur bois ; réalisée à l’aide d’acide ou de tout autre agent, comme le sucre, qui permet d’attaquer tout type de matériaux et d’y faire apparaître les reliefs voulus ; mécanique ou par encrage, qui, la plupart du temps, s’exécute par accolement de pochoirs, puis par emploi d’encre, pour les plus répandues.

Histoire

La gravure est apparue dès la préhistoire. On peut penser aux grottes primitives aux parois entaillées, représentant diverses formes animales, à l’instar des peintures se partageant le même lieu.
Sa base étant d’inciser un objet sous la forme d’un dessin qui retire de la matière, et donc de la graver sur le support souhaité.
Avec l’avancée des époques, cette technique s’est démocratisée avec l’apparition de nouveaux matériaux. Autrefois utilisée sur de la pierre, principalement, elle est aujourd’hui réalisable sur tous types de matériaux à l’aide d’une multitude d’outils conçus à cet effet.

L’activité

L’activité ne nécessite pas de savoir-faire particulier dans la mesure où tout est désormais disponible pour vous aider. Il vous faudra cependant du temps, de la concentration et de la précision, le tout pour obtenir une création de qualité qui correspondra à vos attentes.
En vue des outillages qui peuvent être employés, selon les matériaux, cette activité ne s’adresse qu’en de rares cas aux plus jeunes.
Il n’y a aucun lieu particulier où pratiquer cet art, toutefois, préférez une large surface plane pour la pose de votre matériel de gravure et de vos matériaux, de plus, selon les types de gravure, privilégiez des surfaces carrelées dans le cas où vous utiliseriez un fer à souder.
Dans la majorité des cas, les personnes pratiquant cette activité, achètent des kits de gravure complets.

Il en existe de toutes sortes, pour le verre, comme pour le métal, le tout étant de savoir où les dénicher.
Leurs prix sont eux aussi très variables, comptez entre une quinzaine jusqu’à une soixantaine d’euros pour un kit, plus ou moins complet, destiné à la gravure sur verre. Dans ces kits, vous retrouverez diverses sortes de pointes, en diamant, pour la gravure à proprement parlé, des pointes de corindon et de mousse pour le polissage.

Gravure sur verre

Pour la réalisation d’une gravure sur verre, vous aurez besoin d’un kit, dont le descriptif a été réalisé dans le paragraphe précédent. Vous aurez aussi besoin d’une meule pour le dépolissage, d’une éponge humide et de votre motif.
Aussi, outre la pointe diamantée manuelle, vous pouvez tout aussi bien vous procurer un graveur électrique. Il se présente sous la forme d’un crayon, quelconque, que l’on relie à une prise de courant. Un bouton permet, lorsqu’il demeure appuyé, de graver sur la paroi du verre. Idéal pour réaliser son motif avec exactitude.
Un dernier conseil pratique, sachez que les boules diamantées s’usent relativement rapidement. N’hésitez pas à en avoir d’avance pour en changer au cours de votre avancée.

Tout d’abord, pour le travail du verre, choisissez un verre de qualité convenable. Ne débutez pas non plus sur du cristal, réservé aux plus expérimentés.
La première étape consiste à dégraisser le verre à l’aide d’un chiffon imprégné d’alcool à brûler. Pendant ce temps, prenez une feuille de papier sur laquelle vous allez faire le tracé du motif désiré.
Ensuite, accolez le papier sur l’autre face de la paroi du verre, là où il ne sera pas gravé. Vous pouvez utiliser toutes sortes de papiers collants.
La prochaine étape, la plus délicate, consiste à la gravure en elle-même. Pour cela, après avoir correctement placé le motif, vérifiez qu’il soit bien visible. Vous pourrez alors prendre votre graveur, manuel comme électrique, en maintenant le verre (ou votre objet de verre), de manière ferme.
Utilisez, de votre autre main, votre graveur, tenez-le comme si vous teniez un stylo. Vous allez alors pouvoir suivre les traits, tout en faisant attention de ne pas trop forcer et de maintenir une force constante.
Une fois les tracés du motif achevés, passez un coup d’éponge humide pour retirer les dépôts de poussière. A l’aide de la meule, dépolissez l’intérieur de vos tracés.

Vous n’avez désormais plus qu’à fignoler vos traits. Retirez votre motif papier, et contemplez le résultat.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

4 commentaires »

  1. Je trouve que l’idée et vraiment excellente d’ailleurs tout votre site et parfait et me donne vraiment de nombreuses idée pour des week-end famille .

    RépondreRépondre
  2. super article pour les gens passionné à la créativité, comme nous :wink:

    RépondreRépondre
  3. Super article !

    Par contre, savez-vous s’il existe des cours pour s’expérimenter à toutes ces pratiques ?

    Les conseils sont clairs et précis mais l’assurance n’est pas toujours au rendez-vous :)

    RépondreRépondre
  4. Et bientôt l’impression 3D va encore révolutionner tout ça :)

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

Captcha Captcha Reload