Le Shôdo, l’art japonais pour tous

Vous êtes ici : Planetloisirs » Dessin, écriture et calligraphie » Le Shôdo, l’art japonais pour tous

   

Le Shôdo est un art plastique japonais qui consiste à inscrire des calligraphies sur un support en tissu ou en carton, en verre, …

Le Shôdo : l’équilibre dans les signes

Héritage ancestral, cet art traditionnel se perpétue jusqu’à nos jours et est même parvenu à sortir des frontières de l’état nippon.
Le principe purement esthétique est basé sur le « vabi-sabi », un concept dérivé du bouddhisme zen et du taoïsme. Le « wabi » exprime les sentiments : solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie, etc., et « Sabi » relève du goût pour les objets ancestraux, les éléments vieillis, qui, au fil du temps deviennent plus chères à nos yeux.

Ainsi, pour le Shôdo, chaque trait, chaque ligne et chaque calligraphie possèdent un sens bien spécifique. La direction de chaque signe, la balance entre les éléments et le vide laissé entre les calligraphies signifient une harmonie, une proportionnalité et un équilibre.
En d’autre terme, le Shôdo entretient une relation avec l’esprit de l’artiste et l’environnement dans lequel il vit.

Le Shôdo, un art qui s’apprend

D’après ses caractéristiques et ses principes, le Shôdo est un art effectué par des « professionnels » en la matière.
Il est important de connaître le « dialecte » avant de se lancer dans la conception des motifs. Les ateliers de Shôdo sont courants au Japon et en France des initiations en groupe ont lieu périodiquement. Par ailleurs, la calligraphie se réalise sur un fond blanc pour signifier le vide et la « zénitude ». Les signes sont uniquement écrits en noir pour signifier les notions du Ying Yang : les débuts de la femme et de l’homme.
Les pinceaux utilisés varient en taille.
L’emploi de chaque accessoire diffère selon le message que l’on souhaite transmettre et l’étude entreprise avant chaque réalisation. Au même titre que la cérémonie du thé ou les mouvements des arts de combat, le Shôdo s’effectue par étape et chaque action, chaque coup de pinceau sont minutieusement étudiés.
Littéralement donc, le mot japonais est un ensemble d’expression dont « Sho » signifie calligraphie et « do » signifie la voie.
Il en est de même pour les arts martiaux d’origine japonaise qui expriment par exemple la voie du combattant pour le « busido » ou la voie des arts du combattant pour le « karaté-do », le « judo », le « budo » ou le « kendo ».

Les ateliers Shôdo en France

L’association France-Japon basée à Nice est le centre d’activités dédié à l’art japonais le plus célèbre de l’Hexagone. Toutes les activités sont axées sur l’art japonais, dont le Shôdo.
Pour un tarif d’adhésion de 20 euros, accédez aux différents cours d’art plastique initiés par le Japonais Tchieko Imamura.
Le tarif trimestriel ou semestriel englobe le prix du matériel. Des réductions de prix sont observées en fonction de l’assiduité de la personne en ce qui concerne les ateliers et les stages de Shôdo.
Avant la pratique, des cours théoriques sont donnés par le professionnel. Il explique entre autres les principes et les différentes techniques de concentration nécessaires. Apprendre le Shôdo à distance est également envisageable. Des cours par correspondance sont accessibles à tous les internautes grâce à la technologie de vidéoconférence. Plus de dix modèles de beaux-arts sont démontrés à chaque séance en ligne.
Son acquisition est progressive et l’on s’y habitue au fur et à mesure des stages et des apprentissages sur mesure. Le bulletin d’inscription est disponible sur le site officiel de l’association France-Japon. Une équipe de bénévole bien formée se chargera, avec le maître, de la surveillance des réalisations de chaque participant.

Le cours Shôdo au Japon

Profitez de votre séjour au Japon pour vous initier au Shôdo avec l’association des Français au Japon. L’école de Hannah Tanaka, celle qui s’est initiée à cette calligraphie dès l’âge de 6 ans a ouvert son école Shirokanedai, à Tokyo en 2007.
Elle propose des ateliers de Shôdo sur des t-shirts, des éventails ou des cartes postales.
Le centre est accessible aux membres ou aux visiteurs.
Il est possible d’acheter sur place des articles de souvenir et les outils essentiels à la pratique du Shôdo. Les séances sont initiées deux fois par semaine : le mercredi de 13 heures 30 à 15 heures 30 et le samedi de 10 heures à midi.
Consultez le calendrier disponible en ligne sur le site officiel de l’association des Français au Japon pour connaître les prochaines dates qui correspondront à votre arrivée sur place.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Cet article a été publié il y a 2 ans (le 22 décembre 2011) et est classé dans la(es) catégorie(s) : Dessin, écriture et calligraphie.
Vous pouvez laisser un commentaire ou faire un trackback depuis votre site.

2 commentaires »

  1. je ne connaissais pas cet art plastique japonais, merci pour le partage

    RépondreRépondre
  2. Moi non plus je ne connaissais pas mais cela me donne vraiment envie. Je vais essayer de trouver un cours près de chez moi.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

Captcha Captcha Reload

CommentLuv badge

Planetloisirs utilise KeywordLuv. Entrez votre "pseudo @ vos mots-clés" dans le champ "Nom" pour en tirer avantage.
Tous les liens sont en dofollow.

Glossaire des loisirs : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
© Planetloisirs • WordPressMimbo • Lunettes de soleil Ray-Ban • Mutuelle2013.com
      Remonter en haut de page